Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.

Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.

Versets clés :

Matthieu 17:20  C’est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : Transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait ; rien ne vous serait impossible.

Ce verset compare la foi à un grain de sénevé et les suivants au royaume des cieux.

Matthieu 13:31  Il leur proposa une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé qu’un homme a pris et semé dans son champ.

Matthieu 13:32  C’est la plus petite de toutes les semences ; mais, quand il a poussé, il est plus grand que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches.

Croire au royaume des cieux est la foi, qui grandit, et devient gigantesque au point de sauver tous les êtres méritants.

Le Livre de Vie de l'Agneau p.118

(2) Il y a deux mille ans de cela, Jésus dit : J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Cela signifie que vos esprits devaient d’abord se former par les expériences acquises, pour pouvoir ensuite les porter. Mais si vous n’avez point entendu lorsqu’il disait que vos esprits devaient se former avant qu’ils puissent porter la vérité, alors vous n’avez point su ce qu’il adviendrait le jour où vous porteriez cette vérité, ni que ce jour viendrait à l’improviste. Cependant vous auriez dû le pressentir, et attendre la venue du royaume car, dit-il encore :
Il en est du royaume de Dieu, comme quand un homme jette de la semence en terre ; qu’il dorme ou qu’il veille, nuit et jour, la semence germe et croît sans qu’il sache comment. La terre produit d’elle-même, d’abord l’herbe, puis l’épi, puis le grain tout formé dans l’épi. Et dès que le fruit est mûr, on y met la faucille, car la moisson est là.
Ceci montre que, quoi qu’ils fassent, les hommes se forment dans les âges et que, le jour où ils arrivent à maturité et apprennent la vérité, Dieu choisit les siens et les fait entrer dans son royaume. La moisson montrée en exemple est arrivée, il ne reste qu’à passer la faucille. Et c’est ce que je fais, car vos esprits réclament aujourd’hui autre chose que ce qui se pratique dans le monde. En effet, vous êtes tous en attente d’un événement qui apportera le changement. Mais nul ne sait ce qu’il adviendra.

 

La parabole du semeur

Matthieu 13:1 ¶  Ce même jour, Jésus sortit de la maison, et s’assit au bord de la mer.

Matthieu 13:2  Une grande foule s’étant assemblée auprès de lui, il monta dans une barque, et il s’assit. Toute la foule se tenait sur le rivage.

Matthieu 13:3  Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses, et il dit : (13-4) Un semeur sortit pour semer.

Matthieu 13:4  Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin: les oiseaux vinrent, et la mangèrent.

Matthieu 13:5  Une autre partie tomba dans les endroits pierreux, où elle n’avait pas beaucoup de terre : elle leva aussitôt, parce qu’elle ne trouva pas un sol profond ;

Matthieu 13:6  mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines.

Matthieu 13:7  Une autre partie tomba parmi les épines : les épines montèrent, et l’étouffèrent.

Matthieu 13:8  Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit, un grain cent, un autre soixante, un autre trente.

Et un peu plus loin, la signification de la parabole est donné

Matthieu 13:18  Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur.

Matthieu 13:19  Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur : cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin.

Matthieu 13:20  Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c’est celui qui entend la parole et la reçoit aussitôt avec joie ;

Matthieu 13:21  mais il n’a pas de racines en lui-même, il manque de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une occasion de chute.

Matthieu 13:22  Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse.

Matthieu 13:23  Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.

La parole ne germe pas dans tous les cœurs, mais lorsqu'elle tombe sur le juste où l’âme méritante, elle germe et grandit en foi en le Seigneur. Et il propage la parole à d’autres.

 

La graine de coriandre : la manne

Exode 16:13 ¶  Le soir, il survint des cailles qui couvrirent le camp ; et, au matin, il y eut une couche de rosée autour du camp.

Exode 16:14  Quand cette rosée fut dissipée, il y avait à la surface du désert quelque chose de menu comme des grains, quelque chose de menu comme la gelée blanche sur la terre.

Exode 16:15  Les enfants d’Israël regardèrent et ils se dirent l’un à l’autre : Qu’est-ce que cela ? car ils ne savaient pas ce que c’était. Moïse leur dit : C’est le pain que L’Eternel vous donne pour nourriture.

Exode 16:16  Voici ce que l’Eternel a ordonné: Que chacun de vous en ramasse ce qu’il faut pour sa nourriture, un omer par tête, suivant le nombre de vos personnes ; chacun en prendra pour ceux qui sont dans sa tente.

Exode 16:31  La maison d’Israël donna à cette nourriture le nom de manne. Elle ressemblait à de la graine de coriandre ; elle était blanche, et avait le goût d’un gâteau au miel.

La manne est la prophétie du pain de vie que partage Jésus, il vient de la foi, et de la lumière envoyée parmi nous venant du ciel ou de Dieu par l'intermédiaire des prophètes.

 

Le produit du grain tombé : le pain et les gâteaux

2 Rois 19:29  Que ceci soit un signe pour toi : On a mangé une année le produit du grain tombé, et une seconde année ce qui croît de soi-même ; mais la troisième année, vous sèmerez, vous moissonnerez, vous planterez des vignes, et vous en mangerez le fruit.

Esaïe 37:30  Que ceci soit un signe pour toi : On a mangé une année le produit du grain tombé, et une seconde année ce qui croît de soi-même ; mais la troisième année, vous sèmerez, vous moissonnerez, vous planterez des vignes, et vous en mangerez le fruit.

Le Livre de Vie de l’Agneau P.408

(22) Et puis, toujours en ce qui concerne les derniers jours, un autre signe formel m’est adressé, qui confirme les précédentes explications. Voici, il est écrit :

Que ceci soit un signe pour toi : On a mangé UNE ANNÉE le produit du grain tombé (la parole de vérité), et UNE DEUXIÈME ANNÉE ce qui croît de soi-même ; mais LA TROISIÈME ANNÉE, vous sèmerez, vous moissonnerez, vous planterez des vignes, et vous en mangerez le fruit. Ce qui aura été sauvé de la maison de Juda, ce qui sera resté poussera encore des racines par-dessous, et portera du fruit par-dessus. Car de Jérusalem il sortira un reste, et de la montagne de Sion des réchappés.

Voilà ce que fera le zèle de l’Éternel des armées.

Il n’est pas besoin d’explications pour comprendre qu’il s’agit là des deux dernières années du monde qui seront suivies du royaume de Dieu sur la Terre entière. Soyez attentifs, parce que je dis encore que ni le Fils ni personne d’autre ne connaît le jour et l’heure de la fin, seul Dieu les connaît. Mais l’avènement du Fils sonne le moment de sortir de vos villes et de vous retirer quelques jours dans les villages et sur les hauteurs de vos pays où vous serez à l’abri. C’est pourquoi Jésus dit à ses disciples qu’ils n’auront pas d’autre signe que son avènement, montré par Jonas.

(23) Vous aurez donc devant vous une année de grâce de la part du Seigneur pour manger le livre (le produit du grain tombé) et pour vous décider à me suivre. Vous n’êtes pas pris au dépourvu. Mais l’année suivante ne se terminera pas sans qu’arrive tout ce que l’Écriture et vos oeuvres annoncent. Et la troisième année, vous serez enfin dans le royaume, délivrés des ténèbres et du mal pour toujours.

 

Le grain sacrifié

Jean 12:20 ¶  Quelques Grecs, du nombre de ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête,
Jean 12:21  s’adressèrent à Philippe, de Bethsaïda en Galilée, et lui dirent avec instance : Seigneur, nous voudrions voir Jésus.
Jean 12:22  Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe le dirent à Jésus.
Jean 12:23  Jésus leur répondit: L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié.
Jean 12:24  En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.
Jean 12:25  Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle.
Jean 12:26  Si quelqu’un me sert, qu’il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera.

 

Le grain rôti

Josué 5:10 ¶  Les enfants d’Israël campèrent à Guilgal ; et ils célébrèrent la Pâque le quatorzième jour du mois, sur le soir, dans les plaines de Jéricho.

Josué 5:11  Ils mangèrent du blé du pays le lendemain de la Pâque, des pains sans levain et du grain rôti ; ils en mangèrent ce même jour.

Le lendemain de la Pâques, les Elus auront le témoignage de la foi de chacun, de la parole de Dieu dévoilé et de la foi consumée au feu de la fin du grand Festin de l’Eternel.

 

L'homme est semé terrestre et il devient céleste

1 Corinthiens 15:35 ¶  Mais quelqu’un dira : Comment les morts ressuscitent-ils, et avec quel corps reviennent-ils ?
1 Corinthiens 15:36  Insensé ! ce que tu sèmes ne reprend point vie, s’il ne meurt.
1 Corinthiens 15:37  Et ce que tu sèmes, ce n’est pas le corps qui naîtra ; c’est un simple grain, de blé peut-être, ou de quelque autre semence ;
1 Corinthiens 15:38  puis Dieu lui donne un corps comme il lui plaît, et à chaque semence il donne un corps qui lui est propre.
1 Corinthiens 15:39  Toute chair n’est pas la même chair ; mais autre est la chair des hommes, autre celle des quadrupèdes, autre celle des oiseaux, autre celle des poissons.
1 Corinthiens 15:40  Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres ; mais autre est l’éclat des corps célestes, autre celui des corps terrestres.
1 Corinthiens 15:41  Autre est l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune, et autre l’éclat des étoiles ; même une étoile diffère en éclat d’une autre étoile.
1 Corinthiens 15:42  Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible ; il ressuscite incorruptible ;
1 Corinthiens 15:43  il est semé méprisable, il ressuscite glorieux ; il est semé infirme, il ressuscite plein de force ;
1 Corinthiens 15:44  il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel.
1 Corinthiens 15:45  C’est pourquoi il est écrit : Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.
1 Corinthiens 15:46  Mais ce qui est spirituel n’est pas le premier, c’est ce qui est animal ; ce qui est spirituel vient ensuite.
1 Corinthiens 15:47  Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre ; le second homme est du ciel.
1 Corinthiens 15:48  Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres ; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes.
1 Corinthiens 15:49  Et de même que nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste.
1 Corinthiens 15:50  Ce que je dis, frères, c’est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n’hérite pas l’incorruptibilité.

Le Livre de Vie de l'Agneau p.143

18) Pour l’homme, rien n’est en effet plus précieux que son âme qui le destine à
la vie éternelle. Aussi, voyez que quand on vient au monde, on ne se dirige pas vers
la mort chaque jour mais qu’on entre dans la vie pour toujours. Si donc vous
m’écoutez et marchez avec Dieu, vous n’aurez plus la crainte de vieillir ; au
contraire, vous serez heureux de le faire pour parachever les écritures de votre âme.
Et vous ne craindrez plus la mort. Car, désormais, vous savez que l’âme est
comparable à une graine qui donne naissance à une nouvelle plante au moment
favorable. L’âme est intemporelle et indestructible. Elle traverse ainsi les âges dans
l’inconscience, jusqu’au jour où elle s’entoure à nouveau d’un corps de chair qui lui
est nécessaire pour vivre. Ainsi, lorsqu’on meurt, on ouvre aussitôt les yeux dans un
autre monde éclairé par un Soleil nouveau ; car l’âme passe d’un monde terrestre
dans un autre monde terrestre plus éloigné, sans être consciente du temps qui les
sépare. Enseignés de l’univers, vous le comprendrez.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :