Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Versets clés

Voici un passage qui montre le symbole du puits. L’eau vive est la parole de Dieu mais les hommes qui sont comme des puits ne la retiennent pas.

Jérémie 2:9 ¶  C’est pourquoi je veux encore contester avec vous, dit l’Eternel, Je veux contester avec les enfants de vos enfants.

Jérémie 2:10  Passez aux îles de Kittim, et regardez ! Envoyez quelqu’un à Kédar, observez bien, Et regardez s’il y a rien de semblable !

Jérémie 2:11  Y a-t-il une nation qui change ses dieux, Quoiqu’ils ne soient pas des Dieux ? Et mon peuple a changé sa gloire contre ce qui n’est d’aucun secours !

Jérémie 2:12  Cieux, soyez étonnés de cela ; Frémissez d’épouvante et d’horreur ! dit l’Eternel.

Jérémie 2:13  Car mon peuple a commis un double péché : Ils m’ont abandonné, moi qui suis une source d’eau vive, Pour se creuser des citernes, des citernes crevassées, Qui ne retiennent pas l’eau.

Les hommes ne retiennent pas la parole de Dieu, et ils ont rejetés l’Eternel. Ils n’ont pas puisé l’eau vive et on préfère suivre les préceptes des hommes.

Proverbes 20:5  Les desseins dans le cœur de l’homme sont des eaux profondes, Mais l’homme intelligent sait y puiser.

Aujourd’hui, dans la langue française, nous disons d’un savant que c’est un puits de science, l’image est la même dans la Bible.

 

Les puits de l’instruction

Proverbes 5:15  Bois les eaux de ta citerne, Les eaux qui sortent de ton puits.

Proverbes 5:16  Tes sources doivent-elles se répandre au dehors ? Tes ruisseaux doivent ils couler sur les places publiques ?

Proverbes 5:17  Qu’ils soient pour toi seul, Et non pour des étrangers avec toi.

Proverbes 5:18  Que ta source soit bénie, Et fais ta joie de la femme de ta jeunesse,

Proverbes 5:19  Biche des amours, gazelle pleine de grâce: Sois en tout temps enivré de ses charmes, Sans cesse épris de son amour.

Proverbes 5:20  Et pourquoi, mon fils, serais-tu épris d’une étrangère, Et embrasserais-tu le sein d’une inconnue ?

Proverbes 5:21  Car les voies de l’homme sont devant les yeux de l’Eternel, Qui observe tous ses sentiers.

Proverbes 5:22  Le méchant est pris dans ses propres iniquités, Il est saisi par les liens de son péché.

Proverbes 5:23  Il mourra faute d’instruction, Il chancellera par l’excès de sa folie.

 

Ce passage a une double signification, celle de la science de l’Eternel et la singularité des races.

Il parle des eaux de la citerne qui sont la science de l’Eternel qui est au plus profond de soi. Doit-on les révéler au monde. Non ce sont ses propres connaissances puisé au fond de son cœur.

De même ce qu’il y a au plus profond d’un peuple est le fait qu’il doit être unique, l’être chère doit venir de son propre peuple originel, comme les prémices des fruits de la nature ainsi que son esprit.

Ce qui veut dire que l'origine des eaux qui est au fond du puits est l'eau originel qui est une source étrangère à celle qui coulent aujourd'hui dans notre monde (sur les places publiques).

L’impie qui n’observe pas les lois originel de l’Eternel, n’aura pas la science de l’Eternel puisqu'il s’en écarte. Il n’acceptera pas cette connaissance parce qu’il se confie à l’homme scientifique et aux grands de ce monde impie.

Ce passage de Proverbes est une projection de la parabole de la Samaritaine et Rebecca, cette femme qui vient puiser l’eau des origines de l'homme.

 

Le Puits de Laïcha-roï

Etymologie :  vient de E'er : le puits, la fosse, la source ; Chay : de Vie , Vivant ; et de Ro'eh : la prophétie ou la vision. Ce qui pourrait donner le puits de Vie du Prophète ou le Puits de Vie de la Prophétie, et l'eau de ce puits est une eau vive comme dans les versets.

Genèse 16:7 ¶  L’ange de l’Eternel la trouva près d’une source d’eau dans le désert, près de la source qui est sur le chemin de Schur.
Genèse 16:8  Il dit : Agar, servante de Saraï, d’où viens-tu, et où vas-tu ? Elle répondit : Je fuis loin de Saraï, ma maîtresse.
Genèse 16:9  L’ange de l’Eternel lui dit : Retourne vers ta maîtresse, et humilie-toi sous sa main.          Genèse 16:10 ¶  L’ange de l’Eternel lui dit : Je multiplierai ta postérité, et elle sera si nombreuse qu’on ne pourra la compter.
Genèse 16:11  L’ange de l’Eternel lui dit : Voici, tu es enceinte, et tu enfanteras un fils, à qui tu donneras le nom d’Ismaël ; car l’Eternel t’a entendue dans ton affliction.
Genèse 16:12  Il sera comme un âne sauvage ; sa main sera contre tous, et la main de tous sera contre lui ; et il habitera en face de tous ses frères.
Genèse 16:13  Elle appela Atta-El-roï le nom de l’Eternel qui lui avait parlé ; car elle dit : Ai-je rien vu ici, après qu’il m’a vue ?

Genèse 16:14  C’est pourquoi l’on a appelé ce puits le puits de Lachaï-roï ; il est entre Kadès et Bared.

Cette source de science que l'on trouve dans le désert (loin des hommes) et auprès de soi( ou Dieu)est l'eau vive qui étanche la soif de savoir.

Genèse 26:15  Tous les puits qu’avaient creusés les serviteurs de son père, du temps d’Abraham, son père, les Philistins les comblèrent et les remplirent de poussière.

Malheureusement, les hommes qui ont mis des chefs à leur tête, ont vite fait des reboucher tout ce qui vient de Dieu.

 

Le puits des origines d'Abraham

Genèse 26:18  Isaac creusa de nouveau les puits d’eau qu’on avait creusés du temps d’Abraham, son père, et qu’avaient comblés les Philistins après la mort d’Abraham ; et il leur donna les mêmes noms que son père leur avait donnés.
Genèse 26:19  Les serviteurs d’Isaac creusèrent encore dans la vallée, et y trouvèrent un puits d’eau vive.
Genèse 26:20  Les bergers de Guérar querellèrent les bergers d’Isaac, en disant: L’eau est à nous. Et il donna au puits le nom d’Esek, parce qu’ils s’étaient disputés avec lui.
Genèse 26:21  Ses serviteurs creusèrent un autre puits, au sujet duquel on chercha aussi une querelle ; et il l’appela Sitna.
Genèse 26:22  Il se transporta de là, et creusa un autre puits, pour lequel on ne chercha pas querelle ; et il l’appela Rehoboth, car, dit-il, l’Eternel nous a maintenant mis au large, et nous prospérerons dans le pays.
Genèse 26:23  Il remonta de là à Beer-Schéba.
Genèse 26:24  L’Eternel lui apparut dans la nuit, et dit : Je suis le Dieu d’Abraham, ton père ; ne crains point, car je suis avec toi ; je te bénirai, et je multiplierai ta postérité, à cause d’Abraham, mon serviteur. 
Genèse 26:25  Il bâtit là un autel, invoqua le nom de l’Eternel, et y dressa sa tente. Et les serviteurs d’Isaac y creusèrent un puits.
Genèse 26:32  Ce même jour, des serviteurs d’Isaac vinrent lui parler du puits qu’ils creusaient, et lui dirent : Nous avons trouvé de l’eau.

Issac est à la recherche des puits de ses origines (Abraham).Ils leur donna les mêmes noms. Dans sa recherche, il trouve la connaissance de ses pères. Ses serviteurs trouvent des puits mais chacun interprète à sa manière, ils se querellent comme ceux qui interprètent les écritures différemment(religions). Mais Isaac lui,fait des sacrifice pour son Dieu, il se confie en lui, il parle de l'Eternel, et se met sous sa protection. Ses serviteurs prennent exemple de sa maison et il en trouve de l'eau vive(paroles de Dieu).

Rebecca puise de l'eau pour Isaac

Genèse 24:10 ¶  Le serviteur prit dix chameaux parmi les chameaux de son seigneur, et il partit, ayant à sa disposition tous les biens de son seigneur. Il se leva, et alla en Mésopotamie, à la ville de Nachor.
Genèse 24:11  Il fit reposer les chameaux sur leurs genoux hors de la ville, près d’un puits, au temps du soir, au temps où sortent celles qui vont puiser de l’eau.
Genèse 24:12  Et il dit : Eternel, Dieu de mon seigneur Abraham, fais-moi, je te prie, rencontrer aujourd’hui ce que je désire, et use de bonté envers mon seigneur Abraham !
Genèse 24:13  Voici, je me tiens près de la source d’eau, et les filles des gens de la ville vont sortir pour puiser de l’eau.
Genèse 24:14  Que la jeune fille à laquelle je dirai : Penche ta cruche, je te prie, pour que je boive, et qui répondra : Bois, et je donnerai aussi à boire à tes chameaux, soit celle que tu as destinée à ton serviteur Isaac ! Et par là je connaîtrai que tu uses de bonté envers mon seigneur.
Genèse 24:15  Il n’avait pas encore fini de parler que sortit, sa cruche sur l’épaule, Rebecca, née de Bethuel, fils de Milca, femme de Nachor, frère d’Abraham.
Genèse 24:16  C’était une jeune fille très belle de figure ; elle était vierge, et aucun homme ne l’avait connue. Elle descendit à la source, remplit sa cruche, et remonta.
Genèse 24:17  Le serviteur courut au-devant d’elle, et dit : Laisse-moi boire, je te prie, un peu d’eau de ta cruche.
Genèse 24:18  Elle répondit : Bois, mon seigneur. Et elle s’empressa d’abaisser sa cruche sur sa main, et de lui donner à boire.
Genèse 24:19  Quand elle eut achevé de lui donner à boire, elle dit : Je puiserai aussi pour tes chameaux, jusqu’à ce qu’ils aient assez bu.
Genèse 24:20  Et elle s’empressa de vider sa cruche dans l’abreuvoir, et courut encore au puits pour puiser ; et elle puisa pour tous les chameaux.
Genèse 24:21  L’homme la regardait avec étonnement et sans rien dire, pour voir si l’Eternel faisait réussir son voyage, ou non.
Genèse 24:22  Quand les chameaux eurent fini de boire, l’homme prit un anneau d’or, du poids d’un demi-sicle, et deux bracelets, du poids de dix sicles d’or.
Genèse 24:23  Et il dit : De qui es-tu fille ? dis-le moi, je te prie. Y a-t-il dans la maison de ton père de la place pour passer la nuit ?
Genèse 24:24  Elle répondit : Je suis fille de Bethuel, fils de Milca et de Nachor.

Le nom Rebecca signifie rassasié(en hébreu : רבקה Rivqa)."Né de Béthuel" ressemble à Béthel le lieu ou Isaac a posé la pierre de son chevet (le lieu où demeure Dieu)(Genèse 28:19).

En donnant de l'eau à Isaac et ses chameaux, elle les abreuve d'une eau vive qui vient de Dieu et les rassasient de la vérité. Isaac fait  alliance (anneau d'or)avec Rebecca, comme les croyants font alliance avec Dieu au sujet de la loi(l'or).

 

Rachel puise de l'eau pour Jacob

Genèse 29:1 ¶  Jacob se mit en marche, et s’en alla au pays des fils de l’Orient. 
Genèse 29:2  Il regarda. Et voici, il y avait un puits dans les champs ; et voici, il y avait à côté trois troupeaux de brebis qui se reposaient, car c’était à ce puits qu’on abreuvait les troupeaux. Et la pierre sur l’ouverture du puits était grande.
Genèse 29:3  Tous les troupeaux se rassemblaient là ; on roulait la pierre de dessus l’ouverture du puits, on abreuvait les troupeaux, et l’on remettait la pierre à sa place sur l’ouverture du puits.
Genèse 29:4  Jacob dit aux bergers : Mes frères, d’où êtes-vous ? Ils répondirent : Nous sommes de Charan.
Genèse 29:5  Il leur dit : Connaissez-vous Laban, fils de Nachor ? Ils répondirent : Nous le connaissons.
Genèse 29:6  Il leur dit : Est-il en bonne santé ? Ils répondirent : Il est en bonne santé ; et voici Rachel, sa fille, qui vient avec le troupeau.
Genèse 29:7  Il dit : Voici, il est encore grand jour, et il n’est pas temps de rassembler les troupeaux ; abreuvez les brebis, puis allez, et faites-les paître.
Genèse 29:8  Ils répondirent : Nous ne le pouvons pas, jusqu’à ce que tous les troupeaux soient rassemblés ; c’est alors qu’on roule la pierre de dessus l’ouverture du puits, et qu’on abreuve les brebis.
Genèse 29:9 ¶  Comme il leur parlait encore, survint Rachel avec le troupeau de son père ; car elle était bergère.
Genèse 29:10  Lorsque Jacob vit Rachel, fille de Laban, frère de sa mère, et le troupeau de Laban, frère de sa mère, il s’approcha, roula la pierre de dessus l’ouverture du puits, et abreuva le troupeau de Laban, frère de sa mère.Genèse 29:1 ¶  Jacob se mit en marche, et s’en alla au pays des fils de l’Orient. 
Genèse 29:2  Il regarda. Et voici, il y avait un puits dans les champs ; et voici, il y avait à côté trois troupeaux de brebis qui se reposaient, car c’était à ce puits qu’on abreuvait les troupeaux. Et la pierre sur l’ouverture du puits était grande.
Genèse 29:3  Tous les troupeaux se rassemblaient là ; on roulait la pierre de dessus l’ouverture du puits, on abreuvait les troupeaux, et l’on remettait la pierre à sa place sur l’ouverture du puits.
Genèse 29:4  Jacob dit aux bergers : Mes frères, d’où êtes-vous ? Ils répondirent : Nous sommes de Charan.
Genèse 29:5  Il leur dit : Connaissez-vous Laban, fils de Nachor ? Ils répondirent : Nous le connaissons.
Genèse 29:6  Il leur dit : Est-il en bonne santé ? Ils répondirent : Il est en bonne santé ; et voici Rachel, sa fille, qui vient avec le troupeau.
Genèse 29:7  Il dit : Voici, il est encore grand jour, et il n’est pas temps de rassembler les troupeaux ; abreuvez les brebis, puis allez, et faites-les paître.
Genèse 29:8  Ils répondirent : Nous ne le pouvons pas, jusqu’à ce que tous les troupeaux soient rassemblés ; c’est alors qu’on roule la pierre de dessus l’ouverture du puits, et qu’on abreuve les brebis.
Genèse 29:9 ¶  Comme il leur parlait encore, survint Rachel avec le troupeau de son père ; car elle était bergère.
Genèse 29:10  Lorsque Jacob vit Rachel, fille de Laban, frère de sa mère, et le troupeau de Laban, frère de sa mère, il s’approcha, roula la pierre de dessus l’ouverture du puits, et abreuva le troupeau de Laban, frère de sa mère.
Genèse 29:11  Et Jacob baisa Rachel, il éleva la voix et pleura.
Genèse 29:12  Jacob apprit à Rachel qu’il était parent de son père, qu’il était fils de Rebecca. Et elle courut l’annoncer à son père.
Genèse 29:13  Dès que Laban eut entendu parler de Jacob, fils de sa sœur, il courut au-devant de lui, il l’embrassa et le baisa, et il le fit venir dans sa maison. Jacob raconta à Laban toutes ces choses.
Genèse 29:14  Et Laban lui dit : Certainement, tu es mon os et ma chair. Jacob demeura un mois chez Laban.

Ce passage ressemble à la Genèse 24 : les chameaux sont des troupeaux, c'est toujours une femme qui puise l'eau. Elle s’appelle Rachel (hébreu רָחֵל (raḥel) : brebis).Personnellement, je dis aussi le sens de rachetés car les brebis sont les personnes qui suivent le berger Jésus et qui seront rachetées à la fin des temps.

Il y a une évolution de la Genèse 24 à la Genèse 29, on passe d'une Alliance (Rebecca) à Jacob(fils de Rebecca) qui épouse Rachel( les troupeaux de Brebis).

Les troupeaux sont rassasié d'eau vive dans la maison de Laban qui est de la grande Famille de l'Eternel.

Pour ceux qui voit dans cette histoire une consanguinité, je dis que c'est une parabole pour dire que la famille de l’Éternel est grande famille et que l'on ne mélange pas les brebis et les boucs.

La pierre que l'on roule au-dessus du puits est la pierre de chevet d'Issac qui représente la loi de Dieu gravé dans son cœur( comme les dix commandements gravé sur les tables). Lorsqu'on découvre la loi dans sa vie, elle fait voir l'eau vive des profondeurs qui vient de l’Éternel.

 

La samaritaine puise de l'eau vive du puits de Jacob pour Jésus

Jean 4:4 ¶  Comme il fallait qu’il passât par la Samarie,

Jean 4:5  il arriva dans une ville de Samarie, nommée Sychar, près du champ que Jacob avait donné à Joseph, son fils.

Jean 4:6  Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C’était environ la sixième heure.

Jean 4:7  Une femme de Samarie vint puiser de l’eau. Jésus lui dit : Donne-moi à boire.

Jean 4:8  Car ses disciples étaient allés à la ville pour acheter des vivres.

Jean 4:9  La femme samaritaine lui dit: Comment toi, qui es Juif, me demandes-tu à boire, à moi qui suis une femme samaritaine ? — Les Juifs, en effet, n’ont pas de relations avec les Samaritains. — 

Jean 4:10  Jésus lui répondit : Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : Donne-moi à boire ! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive.

Jean 4:11  Seigneur, lui dit la femme, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond ; d’où aurais-tu donc cette eau vive ?

Jean 4:12  Es-tu plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux ?

Jean 4:13  Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif ;

Jean 4:14  mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.

Jean 4:15  La femme lui dit : Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n’aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici.

Au verset 14,  l’eau vive est la parole de Dieu, celle dont la Samaritaine abreuve Jésus, mais comment un femme étrangère peut instruire Jésus, qui est le Fils de Dieu ?

Le Livre de vie de l'Agneau p.113

(14) Pour se prévenir de ce déclin, provenant de ceux qui imposent leurs règles, il
fallait s’attacher à la loi de Moïse qui cernait les vraies valeurs de l’existence. Mais,
en transgressant cette loi, les hommes ont perdu leur conformité à l’ordre originel et
tout sens du jugement. Ils ont alors proliféré d’une manière outrancière dans ces
derniers siècles. Ainsi le monde a crû démesurément et s’est noirci en chemin, bien
que ce fût nécessaire pour que l’ivraie pousse, fleurisse, prospère, et soit arrachée à
jamais.

 

                     

Symbole du puits dans la Bible

(15) Ceci est la représentation du monde tel qu’il était aux origines, et ce qu’il est devenu par l’iniquité grandissante due aux lois de ceux qui régnèrent depuis lors. On voit qu’au fil des siècles le monde s’est progressivement recouvert de ténèbres, parce que les hommes se sont toujours plus éloignés de la face de Dieu. Ce qui les a forcément rapprochés de l’enfer qu’il va falloir maintenant traverser en restant vivants. L’enfer vient des pensées inférieures qui amènent la technologie nécessaire à l’armement et à la mécanisation du monde, jusqu’à ce qu’il soit détruit.

(16) On voit aussi le puits de la vérité sur cette figure, car la vérité existe et s’y tenait cachée depuis les commencements. Il s’agit du puits de la science que l’on creuse dans les éléments réels pour y trouver l’eau vive qui étanche la soif. Ce puits, commencé par Abraham, fut continué par Jacob. Et c’est toujours au bord de ce fameux puits que Jésus, fatigué de son long voyage (celui que j’ai fait), est assis lorsque la femme Samaritaine s’approche de lui, comme cette femme de la ville qui
est venue au-devant de moi et dont j’ai déjà parlé.

 

Le puits de l'abîme

Apocalypse 9:1  Le cinquième ange sonna de la trompette. Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clef du puits de l’abîme lui fut donnée,
Apocalypse 9:2  et elle ouvrit le puits de l’abîme. Et il monta du puits une fumée, comme la fumée d’une grande fournaise ; et le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits.

Apocalypse 9:3  De la fumée sortirent des sauterelles, qui se répandirent sur la terre ; et il leur fut donné un pouvoir comme le pouvoir qu’ont les scorpions de la terre.
Apocalypse 9:4  Il leur fut dit de ne point faire de mal à l’herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n’avaient pas le sceau de Dieu sur le front.
Apocalypse 9:5  Il leur fut donné, non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois ; et le tourment qu’elles causaient était comme le tourment que cause le scorpion, quand il pique un homme.
Apocalypse 9:6  En ces jours-là, les hommes chercheront la mort, et ils ne la trouveront pas ; ils désireront mourir, et la mort fuira loin d’eux.
Apocalypse 9:7  Ces sauterelles ressemblaient à des chevaux préparés pour le combat ; il y avait sur leurs têtes comme des couronnes semblables à de l’or, et leurs visages étaient comme des visages d’hommes.
Apocalypse 9:8  Elles avaient des cheveux comme des cheveux de femmes, et leurs dents étaient comme des dents de lions.
Apocalypse 9:9  Elles avaient des cuirasses comme des cuirasses de fer, et le bruit de leurs ailes était comme un bruit de chars à plusieurs chevaux qui courent au combat.
Apocalypse 9:10  Elles avaient des queues semblables à des scorpions et des aiguillons, et c’est dans leurs queues qu’était le pouvoir de faire du mal aux hommes pendant cinq mois.
Apocalypse 9:11  Elles avaient sur elles comme roi l’ange de l’abîme, nommé en hébreu Abaddon, et en grec Apollyon.
Apocalypse 9:12  Le premier malheur est passé. Voici il vient encore deux malheurs après cela.

L'étoile tombé du ciel est Jésus, le flambeau.Le puits de l'abîme est le monde de la bête qui sort du néant.Et qui vient apporter la dévastation.

Apocalypse 11:7  Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera.
Apocalypse 17:8  La bête que tu as vue était, et elle n’est plus. Elle doit monter de l’abîme, et aller à la perdition. Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s’étonneront en voyant la bête, parce qu’elle était, et qu’elle n’est plus, et qu’elle reparaîtra. — 

Cette bête a fait alliance avec Satan.

Apocalypse 20:2  Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans.
Apocalypse 20:7  Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison.

 

B.Hugin

 

Tag(s) : #L'Eau
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :