Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Etymologie

Définition de Adam dans  Emcitv.com

  1. être de couleur rouge
  2. Couleur voyante et vive, comme les péchés

Il est traduit aussi comme l'homme. La couleur rouge est celle du sang, du péché, et de Satan. 

Le rouge est comme le pourpre, la couleur de la terre. Elle est comme l'image de l'ancien testament et tendre vers le violet comme le cramoisi (comme le nouveau testament) puis le bleu comme la couleur céleste, le bleu du ciel (couleur du Livre de Vie de l'Agneau). Adam est mis sur la terre pour apprendre à devenir un dieu ou un ange, il passe de la terre (la chair) au céleste (l'esprit), il passe par le péché pour apprendre à ne plus faire le mal.

 

Création de l'homme au sixième jour à l'image d'un dieu

Genèse 1: 24 ¶  Dieu dit : Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi.
Genèse 1: 25  Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.
Genèse 1: 26 ¶  Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.
Genèse 1: 27  Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.
Genèse 1: 28  Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez ; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.
Genèse 1: 29 ¶  Et Dieu dit : Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence : ce sera votre nourriture.
Genèse 1: 30  Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture. Et cela fut ainsi.

 

Le Livre de Vie de l'Agneau p.125

Adam et Eve
(2) Sur cette formation des hommes qui eut lieu au sixième jour, il est écrit :
Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa
l’homme et la femme.

Quand on évoque l’homme et la femme, on évoque tous les hommes et toutes les
femmes. Or, il est bien dit dans l’Écriture que Dieu créa l’homme et la femme, et non
qu’il créa un seul homme et une seule femme desquels descendrait toute l’humanité.
Non, Adam et Eve ne sont nullement ce couple originel auquel vous croyez, mais le
nom de l’homme masculin et féminin depuis les commencements jusqu’à ce jour, et
pour toujours.
(3) Il est écrit aussi qu’Eve est la mère de tous les vivants, parce que la femme est
effectivement la mère de tous les hommes. Mais aucun genre d’êtres vivants ne peut
descendre d’un seul couple, car la consanguinité s’y oppose formellement. C’est
pourquoi, lorsqu’un couple fut créé au moment favorable, d’autres couples de même
genre furent créés pareillement, un peu plus loin et en même temps, à partir
d’éléments semblables et propices à leur vie.
(4) Cessez alors de croire que toute l’humanité descend d’un seul couple. Dieu
condamne fortement l’inceste, cet acte immoral qui est l’un des plus grands facteurs
de dégénérescence. Pourquoi aurait-il alors obligé ses enfants à commettre un tel
péché aux origines ? Revoyez plutôt vos jugements sur les commencements de
l’humanité ; car, à cause des religions, vos pensées sur la création ne sont point
imprégnées de dignité.

 

 Le péché originel et la nudité(l'ignorance) d'Adam et Eve

Voir symbole de la nudité dans la Bible

Genèse 3:4  Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point ;
Genèse 3:5  mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.
Genèse 3:6 ¶  La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea.
Genèse 3:7  Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent, ils connurent qu’ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures.
Genèse 3:8  Alors ils entendirent la voix de l’Eternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l’homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l’Eternel Dieu, au milieu des arbres du jardin.
Genèse 3:9 ¶  Mais l’Eternel Dieu appela l’homme, et lui dit : Où es-tu ?
Genèse 3:10  Il répondit : J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché.
Genèse 3:11 ¶  Et l’Eternel Dieu dit : Qui t’a appris que tu es nu ? Est-ce que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais défendu de manger ?
Genèse 3:12  L’homme répondit : La femme que tu as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé.
Genèse 3:13  Et l’Eternel Dieu dit à la femme: Pourquoi as-tu fait cela ? La femme répondit : Le serpent m’a séduite.

 

Le Livre de Vie de l'Agneau p.128

Le péché d’Adam
(5) Dès après qu’il eut créé le monde, Dieu défendit à l’homme de manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, parce que ce n’était point encore l’heure où il pouvait discerner l’un l’autre. Il lui intima cet ordre :

Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras
pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en
mangeras, tu mourras.

A la suite de quoi, le serpent dit à la femme :

Vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez,
vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le
bien et le mal.

Séduite par ces paroles prometteuses du serpent, la femme mangea du fruit de l’arbre de la connaissance. Elle en donna aussi à son mari, et il en mangea. Cela mit Dieu en colère, et Il réprimanda la femme. Puis Il dit au serpent :

Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa
postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu la blesseras au talon.

Il réprimanda aussi l’homme. Puis Dieu vêtit Adam et Eve (aujourd’hui avec la connaissance). Après quoi Il dit :

Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du
bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre
de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement.

(6) Toute l’histoire de l’humanité est exprimée dans ces quelques paroles du livre. On voit aussi que Dieu est l’immense esprit composé de l’esprit de tous les anges de l’univers, car Dieu dit : voici que l’homme est devenu comme l’un de nous. On voit également que l’une des raisons d’être de l’homme est la vie éternelle qu’il doit acquérir par élévation spirituelle. C’est pour cela que Dieu dit : empêchons-le maintenant... ce qui n’est point une interdiction, mais le renforcement du mérite de celui qui sera victorieux de l’épreuve de l’instruction. Si donc je vous ressuscite, vous serez victorieux et vous ne pourrez plus mourir.

(7) L’Écriture dit que Dieu plaça l’homme dans le jardin pour le cultiver et le garder. Mais l’homme le détruit, parce qu’il transgresse l’ordre que Dieu lui a donné. Il n’aurait point dû écouter la femme qui, après avoir entendu le serpent, crut que l’on vit éternellement quoi que l’on fasse. C’est pourquoi, voulant toujours plus, elle a incité l’homme à manger de l’arbre de la connaissance. Et pour lui plaire, il fit des choses qu’il n’aurait point dû faire, cela conduisant à la fin du monde. Voilà ce que fut le péché d’Adam, le péché de l’homme ! Ce fameux péché originel s’est perpétré jusqu’ici, parce qu’en n’ayant pas encore en lui le discernement du bien et du mal, l’homme a pratiqué tout ce qui ne doit plus jamais être pratiqué. Il a agi en étant à côté de la vérité et non dans la vérité. Et, aujourd’hui où il apprend cette vérité, il en meurt ; parce qu’il voit que ses oeuvres sont mauvaises et qu’elles vont lui retomber dessus. C’est pourquoi Dieu dit à l’homme : le jour où tu mangeras de l’arbre de la connaissance, tu mourras. Cela s’effectue, parce que ce jour-là on voit que le monde est fini et que l’on sait exactement pourquoi il est fini. C’est donc l’homme ancien qui meurt avec le monde qu’il a bâti, pour laisser place à l’homme nouveau et au règne de Dieu.

(8) Mais, parce qu’elle enfante comme la Terre, en prolongeant ainsi l’oeuvre du Créateur, la femme crut que l’homme ne serait point châtié s’il désobéissait à Dieu. Elle pensait au contraire, et comme le serpent le lui a dit, qu’au terme des six jours où le monde apprendrait la vérité, tous les hommes et toutes les femmes ouvriraient les yeux et seraient comme des dieux connaissant le bien et le mal. Elle ne saisit manifestement pas l’avertissement de Dieu, et se laissa aisément séduire par les paroles prometteuses du serpent. Il s’agit évidemment d’une allégorie là aussi (car les serpents ne parlent pas), pour montrer que, durant les ténèbres, l’homme n’écoute point Dieu son Créateur. Aussi, le monde qu’il bâtit est un monde de plus en plus douloureux.

(9) On remarque qu’il y a bien eut inimitié entre la postérité du serpent (tout ce que la Terre produit) et la postérité de la femme (les hommes), car ces derniers sont irrespectueux de la création et détruisent tout, en sachant qu’ils condamnent leurs propres enfants. C’est donc aujourd’hui que la femme écrase la tête du serpent et qu’elle en est blessée, parce qu’elle voit enfin que c’est à cause de lui que l’opprobre est tombé sur elle et qu’elle fut mise hors du camp (hors du monde) durant des
siècles. Mais, au soir du monde, sa pénitence est finie ; car Dieu la rappelle pour lui enlever son opprobre pour toujours.

(10) L’Écriture dit aussi que l’homme s’attachera à sa femme et qu’ils deviendront ensemble une seule chair. Cela, parce que lorsque Adam et Eve sont attachés par les liens de l’amour, il s’établit entre eux la communion de leur être, qui est le mariage de leurs corps et de leurs coeurs. C’est alors qu’ils ne font qu’un. Mais vous qui croyez encore que le péché originel est un péché de chair, avez-vous lu quelque part dans l’Écriture que Dieu punit Adam et Eve pour s’être connus ? Non, le péché originel
n’est nullement dû à l’acte de chair, mais à la désobéissance de l’homme envers son Créateur qui lui avait défendu de manger de l’arbre de la connaissance.

(11) La tournure qu’a pris ce péché dans vos pensées est due à l’esprit pervers des chefs religieux qui ne peuvent s’empêcher de voir la femme corrompue à cause d’Eve qui fut séduite par le serpent. Redoutant alors de se souiller avec les femmes, non seulement ils les dénigrent et les repoussent, mais encore ils sont parvenus à faire croire au monde entier que le péché originel était dû à l’union  corporelle de l’homme et de sa femme ! Ils vous ont mis ce mensonge en tête pour vous culpabiliser, afin de régner sur vous ; et ce qui en résulte est infamant ! Je vous le dis, connaissant leur affaire, rien ne manque dans leurs propos, pas même de rendre le Créateur détestable qui aurait créé la femme de sorte qu’elle soit un piège pour l’homme, alors quelle est sa récompense, son honneur et un don de Dieu. Avec les scientifiques, qui vous font croire que vous êtes les enfants du chaos et des singes en évolution, ces sépulcres blanchis sont vos pires ennemis car, eux, ajoutent que les enfants naissent
depuis toujours du péché.

(12) Je vois que la vision que vous avez d’Adam et Eve et du serpent, ainsi que de toute la prophétie, ne dépasse pas celles des petits enfants que les religieux éduquent avec des images, en leur faisant croire que l’Écriture se lit dans le sens de la lettre. Pourrez-vous alors me suivre ou persisterez-vous dans vos croyances insensées ? Écoutez ! Jusqu’à ce que Dieu appelle l’homme sur le soir, l’homme est nu (c’est-à-dire qu’il ne sait rien) et n’en a point honte. Mais dès qu’il est instruit par l’Éternel (que sa nudité est couverte) et que ses yeux s’ouvrent, il prend conscience de la réalité. Il voit alors ce qu’il n’avait vu, parce qu’il naît une deuxième fois. C’est pourquoi, lorsqu’il se lève, Adam marque à la fois l’achèvement du temps de l’ignorance et le commencement du temps de la connaissance. Ainsi, et comme l’Écriture en témoigne, on meurt en Adam et on renaît en Christ. Ce qui est le changement de l’homme et du monde, ainsi que l’accomplissement de la prophétie.

 

Mourir en Adam et revivre en Christ

1 Corinthiens 15:12 ¶  Or, si l’on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu’il n’y a point de résurrection des morts ?
1 Corinthiens 15:13  S’il n’y a point de résurrection des morts, Christ non plus n’est pas ressuscité.
1 Corinthiens 15:14  Et si Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine.
1 Corinthiens 15:15  Il se trouve même que nous sommes de faux témoins à l’égard de Dieu, puisque nous avons témoigné contre Dieu qu’il a ressuscité Christ, tandis qu’il ne l’aurait pas ressuscité, si les morts ne ressuscitent point.
1 Corinthiens 15:16  Car si les morts ne ressuscitent point, Christ non plus n’est pas ressuscité.
1 Corinthiens 15:17  Et si Christ n’est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés,
1 Corinthiens 15:18  et par conséquent aussi ceux qui sont morts en Christ sont perdus.
1 Corinthiens 15:19  Si c’est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes.
1 Corinthiens 15:20 ¶  Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts.
1 Corinthiens 15:21  Car, puisque la mort est venue par un homme, c’est aussi par un homme qu’est venue la résurrection des morts.
1 Corinthiens 15:22  Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ,

1 Corinthiens 15:23  mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement.
1 Corinthiens 15:24  Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance.

Mourir en Adam et renaître en Christ veut dire aussi que l'homme passe du terrestre au céleste. La mort d'Adam est l'avertissement de Dieu :

Genèse 2:16 ¶  L’Eternel Dieu donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ;
Genèse 2:17  mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.

 

Adam, l'homme du terrestre au céleste, animal au spirituel, de l'âme vivante à l'esprit vivifiant

1 Corinthiens 15:35 ¶  Mais quelqu’un dira : Comment les morts ressuscitent-ils, et avec quel corps reviennent-ils ?
1 Corinthiens 15:36  Insensé ! ce que tu sèmes ne reprend point vie, s’il ne meurt.
1 Corinthiens 15:37  Et ce que tu sèmes, ce n’est pas le corps qui naîtra ; c’est un simple grain, de blé peut-être, ou de quelque autre semence ;
1 Corinthiens 15:38  puis Dieu lui donne un corps comme il lui plaît, et à chaque semence il donne un corps qui lui est propre.
1 Corinthiens 15:39  Toute chair n’est pas la même chair ; mais autre est la chair des hommes, autre celle des quadrupèdes, autre celle des oiseaux, autre celle des poissons.
1 Corinthiens 15:40  Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres ; mais autre est l’éclat des corps célestes, autre celui des corps terrestres.
1 Corinthiens 15:41  Autre est l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune, et autre l’éclat des étoiles ; même une étoile diffère en éclat d’une autre étoile.
1 Corinthiens 15:42  Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible ; il ressuscite incorruptible ;
1 Corinthiens 15:43  il est semé méprisable, il ressuscite glorieux ; il est semé infirme, il ressuscite plein de force ;
1 Corinthiens 15:44  il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel.
1 Corinthiens 15:45  C’est pourquoi il est écrit : Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.
1 Corinthiens 15:46  Mais ce qui est spirituel n’est pas le premier, c’est ce qui est animal ; ce qui est spirituel vient ensuite.
1 Corinthiens 15:47  Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre ; le second homme est du ciel.
1 Corinthiens 15:48  Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres ; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes.
1 Corinthiens 15:49  Et de même que nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste.
1 Corinthiens 15:50  Ce que je dis, frères, c’est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n’hérite pas l’incorruptibilité.

L'arrivée de la connaissance dans le monde, fait s'élever le Fils de l'homme, à l'image de la terre, il change le monde comme l'éclat d'un astre qui reçoit la lumière. Adam dans la genèse est une lampe qui éclaire le Fils de l'homme.
 

Adam la première lampe du chandelier

Le Livre de Vie de l'Agneau p.67

• ADAM est celui que Dieu appelle sur le soir (le soir du monde), qui est nu
(ignorant) et n’en a point honte. Mais Dieu le vêt. Adam est la première lampe du
chandelier.

Tag(s) : #Sept lampes du chandelier

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :