Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La création de l'homme avec la matière(la poussière de la terre)

Le Livre de Vie de l'Agneau p.330

(11) Comment faut-il alors se représenter l’homme par rapport à la Terre elle-même ? Il est écrit dans la Genèse :
L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans
ses narines un souffle de vie, et l’homme devint un être vivant.

Cette description imagée de la formation de l’homme, montre que la poussière (la matière) qui compose la terre compose forcément le corps humain. De ce fait, comme tout être, l’homme est partie intégrante de la planète. Il est la bouche et l’esprit de la Terre, il est son enfant et la raison même de l’existence de la famille
solaire. Ce qui est semblable dans toutes les familles stellaires de la Galaxie, parce qu’en existant partout, la vie se manifeste partout dans l’univers de Dieu. Cessez alors de chercher son origine ici-bas, car le souffle de vie provient d’en haut et non d’en bas.

La poussière représente la matière dans la création et dans ce qui suit cette matière est transformée en poux grâce à la verge d'Aaron.

Les miracles de la verge d'Aaron

Exode 7:8 L’Eternel dit à Moïse et à Aaron:      
Exode 7:9  Si Pharaon vous parle, et vous dit: Faites un miracle ! tu diras à Aaron : Prends ta verge, et jette-la devant Pharaon. Elle deviendra un serpent.
Exode 7:10  Moïse et Aaron allèrent auprès de Pharaon, et ils firent ce que l’Eternel avait ordonné. Aaron jeta sa verge devant Pharaon et devant ses serviteurs ; et elle devint un serpent.
Exode 7:11  Mais Pharaon appela des sages et des enchanteurs ; et les magiciens d’Egypte, eux aussi, en firent autant par leurs enchantements.
Exode 7:12  Ils jetèrent tous leurs verges, et elles devinrent des serpents. Et la verge d’Aaron engloutit leurs verges.
Exode 7:13  Le cœur de Pharaon s’endurcit, et il n’écouta point Moïse et Aaron selon ce que l’Eternel avait dit.

Ce serpent est l'image de la création et de naissance du soleil, donné par Moïse et Aaron, ce dernier personnage qui représente  celui qui a écrit le Livre de Vie de l'Agneau. Le serpent d'Aaron englouti les serpents des savants, parce qu'il montre la vérité sur la naissance du monde, et le mensonge des magiciens. Le Livre de Vie va montrer la vérité face aux mensonges des scientifiques de ce monde

Le Livre de Vie de l'Agneau p.70

Le serpent originel
(3) Lorsque à partir de peu de chose je me suis élevé dans le ciel pour explorer ce
qui s’y trouve, je vis qu’autrefois le Soleil était semblable à Jupiter, puis à Saturne,
puis à Uranus, puis à Neptune aujourd’hui. Je me projetai en ces temps-là, à côté du
Soleil qui ne brillait pas encore. Puis je vis son atmosphère géante exploser. Ce qui
éclaira notre astre du jour. Le souffle de cette explosion bouscula aussi ses satellites :
les planètes. La Terre, l’un de ses satellites, fut bousculée de la sorte et fit des
va-et-vient auprès de lui, qui progressivement diminuèrent d’amplitude jusqu’à
s’évanouir entièrement. Je vis cela, et tout ce qui s’est produit dans la famille solaire
comme je le décrirai.

L'explication donnée par ce livre est beaucoup plus véridique que la version de la création du monde des scientifiques aujourd'hui. La prophétie de Moïse décrit ces hommes haut-placés par l'image des sages et les enchanteurs de Pharaon(images de Élites).

Les poux comme élément de la matière

Exode 8:16 (8-12) L’Eternel dit à Moïse : Dis à Aaron : Etends ta verge, et frappe la poussière de la terre. Elle se changera en poux, dans tout le pays d’Egypte.
Exode 8:17 (8-13) Ils firent ainsi. Aaron étendit sa main, avec sa verge, et il frappa la poussière de la terre ; et elle fut changée en poux sur les hommes et sur les animaux. Toute la poussière de la terre fut changée en poux, dans tout le pays d’Egypte.

La poussière de la terre est la matière qui compose la terre. Aaron frappe cette poussière avec une verge qui se transforme en poux, comme le bâton de Moïse qui se transforme en serpent.

La verge représente aussi la connaissance d'Aaron qui est transformation de la matière(poussière de la terre) en élément petit (les poux) comme les électrons qui sont omniprésent dans l'univers.

Le Livre de Vie nous explique la science des particules que constitue la matière. L'auteur du Livre nous dit qu'il est le personnage d'Aaron dans la Bible :

Le Livre de Vie de l'Agneau p.169

La magnétosphère et la particule

(18) Pour mieux suivre la suite des explications, commençons par examiner la
particule. La figure précédente nous montre qu’en descendant sur l’astre et en se
condensant progressivement à son approche, jusqu’à son contact, l’essence de
l’espace engendre d’infimes points de masse (des corpuscules) qui sont le début des
particules ; car, tout comme l’astre, la taille et l’activité des particules évoluent. Étant
magnétique, l’essence forme des corpuscules magnétiques. Ceux-ci sont entourés de
leur propre magnétosphère qui les fait croître, et que l’on peut appeler électrons dès
leur formation.
(19) Dans le sens des proportions, l’essence est à la particule ce que la particule
est à l’astre. Ce qui évoque la subtilité de cette essence. En effet, si par l’esprit on
peut diviser le corps de l’astre en particules, on ne peut diviser le corps de la
particule en d’autres corpuscules de plus en plus infimes. On peut certainement
briser une particule en divers morceaux, mais on ne peut, par des subdivisions,
descendre jusqu’à l’essence qui la forme.
(20) La figure suivante représente l’évolution de la particule élémentaire depuis
son premier point d’essence jusqu’à ce qu’elle soit proton ; car, comme le fait un
astre, la particule augmente son activité, tout en se développant elle-même selon les
circonstances. Jusqu’à ce qu’elle obtienne une taille moyenne, elle est seulement
magnétique ; c’est-à-dire qu’elle n’est entourée que d’une magnétosphère. Ensuite,
en devenant proton, elle devient électromagnétique, parce qu’elle s’entoure de
lignes de forces qui forment des anneaux sur son plan équatorial, à partir desquels
naissent d’autres électrons satellites.

 

Naissance et évolution de la particule

Naissance et évolution de la particule

(21) En quelque sorte, on observe sur cette image la création et la procréation
des particules. Ce qui est semblable pour les astres qui, eux aussi, donnent naissance
à des satellites de la même façon. Io, Europe, Ganymède, Callisto, satellites de
Jupiter, sont les électrons nés de ce dernier. Jupiter est lui-même un proton dans la
grande dimension, et le Soleil est un proton semblable qui brûle. Tous suivent un
processus identique qui sera expliqué.
(22) Tant que la particule est dans la première période de son évolution
(électron), elle est seulement réceptrice, car elle ne fait que recevoir l’essence qui
compose sa magnétosphère et sa masse. De ce fait, elle est passive et de signe
NÉGATIF. Magnétique seulement, elle peut devenir, avec ses semblables, courants
électriques à tous les degrés de cette première partie de son développement. N’ayant
que leur magnétosphère, ces particules ont en effet beaucoup d’aisance pour
s’accrocher aux conducteurs ou former dans l’espace les spirales des lignes de force
de l’aimant.
(23) Mais lorsque la particule entre dans la deuxième période de sa croissance
(proton), elle s’active. Elle devient alors électromagnétique car, tout comme les
astres, elle s’entoure de lignes de force, puis d’anneaux qui engendrent des électrons
satellites. Émissive, elle est de signe POSITIF cette fois. Aussi, durant cette deuxième
période de sa croissance où elle est émissive (proton), elle ne peut plus former des
courants électriques qui ne peuvent se faire qu’avec des particules magnétiques,
c’est-à-dire négatives et pouvant s’accrocher les unes aux autres. Non, les protons ne
peuvent nullement constituer des courants, mais seulement des corps gazeux ou
liquides selon les circonstances.
(24) Lorsque la particule se trouve au milieu des deux parties de son évolution
(comme sur la figure), elle cesse d’être négative et devient positive. C’est pourquoi,
à ce degré d’évolution, on l’appelle POSITON. Ce qui toutefois ne peut être qu’un nom
provisoire de la particule qui change. En effet, si à chaque fois qu’on l’observe durant
sa croissance, on lui donne un nom différent (comme lepton, électron, positon,

méson, proton, neutron, neutrino et autres) on ne peut pas saisir sa réalité car,
donnés inconsidérément, tous ces noms jettent la confusion dans l’esprit. Il faut
retenir seulement les noms d’électron, de proton et de neutron, car ceux-ci suffisent
amplement à voir le changement de la particule élémentaire.
(25) Le neutron était un proton qui, en raison d’un choc par exemple, a perdu
toute son activité électromagnétique, comprenant : magnétosphère, lignes de force,
anneaux et satellites. Il est donc neutre, car il n’émet ni ne reçoit. Il est alors un
excellent support pour les protons qui s’accrochent à lui avec leur magnétosphère.
Ce qui compose les atomes cette fois : les noyaux qui forment les corps. Sachez
toutefois qu’un neutron peut, selon les circonstances, se réactiver et redevenir
proton. Ce phénomène compliquerait considérablement les choses à nos yeux si
nous essayions de comprendre les combinaisons de particules et leurs réactions qui
s’étendent à l’infini. Aussi, nous nous en abstiendrons.

 

Les essaim de poux comme des atomes couvert d’électrons

L'Etymologie du mot "poux " et "mouche" conduisent à cet image de l'electron.

Poux : Ken [kane] Hébreu
Définition de "Ken" : Moucheron, essaim de mouches, poux
Généralement traduit par : Poux, mouches
Origine du mot "Ken" : Vient de Kanan dans le sens d'accrocher

Mouche : `Arob [aw-robe'] Hébreu
Définition de "`Arob" : Essaim
Le sens probable vient de 'mélange' et de 'mouvement incessant'
Généralement traduit par : Mouches

On constate que la racine utilisée dans la Bible en Hébreu, c'est-à-dire '"Ken'' ou "Arob" signifient aussi bien un essaim mouches, des moucherons, mais également des poux. Donc, en Hébreu, on emploierait la même racine pour désigner toutes ces choses.

La représentation d'un atome avec ses électrons ne ressemble t-il pas à un essaim de poux ou de mouches?

 

Les magiciens de Pharaon ne peuvent pas produire les poux.

Les magiciens ou enchanteurs de pharaon qui sont nos scientifiques ne savent décomposer la matière plus petit que l'atome. Les poux sont l'image des particules comme les électrons que les savants ne peuvent produire. Les électrons comme des poux passent d'atomes en atomes,d'astres en astres comme l'insecte sur les animaux et les hommes.


Exode 8:18 (8-14) Les magiciens employèrent leurs enchantements pour produire les poux ; mais ils ne purent pas. Les poux étaient sur les hommes et sur les animaux.

Le Livre de Vie de l'Agneau p.166

(6) Toujours en ce qui concerne la façon d’observer l’état de la matière, peut-on dire, après avoir brisé une pierre, que celle-ci était composée de tant de morceaux, ou bien qu’on l’a obligée à se briser de la sorte ? Donnera-t-on à ces morceaux des noms différents, comme le font ceux qui donnent des noms divers aux morceaux de la particule qu’ils réussissent à briser dans leur accélérateur ? Pareillement, et
comme cela a déjà été expliqué, si chaque semaine on observe un poussin dans sa croissance, on ne voit pas chaque fois un oiseau différent, mais le même qui change de taille et d’aspect. C’est pourtant la confusion que font les observateurs de la matière, qui voient à chaque fois une particule autre dans l’unique particule qui change en se développant. Alors, sans hésiter, ils lui donnent autant de noms qu’ils font d’observations sur elle... Comme ils affirment que les astres naissent tels qu’ils sont, ils affirment pareillement que les particules naissent telles qu’elles sont... Ce qui complique ma tâche, parce que vous les croyez.

Les scientifiques sont ignorant de la connaissance de l’Éternel, l'arrivée du Livre de Vie va être un choc pour le monde, un coup de massue sur leur certitude.

Le fléau des poux

Grace à la connaissance du Livre de Vie de l'Agneau la matière(la poussière) est changée en particules de l'Essence(poux).
Et le Psaumes dit qu'il y aura de la violence physique (mouches) et des conflits à propos de cette science (poux) de l’Éternel donné par Aaron sur tous les territoires.

Psaumes 105:26  Il envoya Moïse, son serviteur, Et Aaron, qu’il avait choisi.
Psaumes 105:27  Ils accomplirent par son pouvoir des prodiges au milieu d’eux, Ils firent des miracles dans le pays de Cham.
Psaumes 105:28  Il envoya des ténèbres et amena l’obscurité, Et ils ne furent pas rebelles à sa parole.
Psaumes 105:29  Il changea leurs eaux en sang, Et fit périr leurs poissons.
Psaumes 105:30  Le pays fourmilla de grenouilles, Jusque dans les chambres de leurs rois.
Psaumes 105:31  Il dit, et parurent les mouches venimeuses, Les poux sur tout leur territoire.

 

La science de Dieu sur les particules(poux) écrit dans le Livre de Vie de l'Agneau va être un fléau pour ce monde. Tout ce que les scientifiques ont fait croire va tomber en lambeaux, et nous verrons leur nudité.

Tag(s) : #Les fléaux, #les dix plaies dEgypte
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :