Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'homme dans le jardin en Eden

Genèse 2:8 ¶  Puis l’Eternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé.
Genèse 2:9  L’Eternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.
Genèse 2:10  Un fleuve sortait d’Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras.
Genèse 2:11  Le nom du premier est Pischon ; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l’or.
Genèse 2:12  L’or de ce pays est pur ; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d’onyx.
Genèse 2:13  Le nom du second fleuve est Guihon ; c’est celui qui entoure tout le pays de Cusch.
Genèse 2:14  Le nom du troisième est Hiddékel ; c’est celui qui coule à l’orient de l’Assyrie. Le quatrième fleuve, c’est l’Euphrate.
Genèse 2:15  L’Eternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Eden pour le cultiver et pour le garder.

Dieu plante un jardin pour y mettre l'homme, l'orient est à l'est, du coté où le soleil se lève sur l'humanité, il y a 10 mille ans comme l'annonce le Livre de Vie de l'Agneau. Le mot "Eden" signifie piédestal, socle. Dieu a mis l'homme au sommet de la création. Et Le jardin d'Eden est la base de la vie de l'homme.

L'Eden est un jardin où poussent des arbres de toutes espèces, dont l'arbre de vie et l'arbre de la connaissance de bien et du mal. L'arbre est le symbole de la protection, d'un abri, il s'agit ici de mode d'existence, des connaissances, des règles de vie et des lois.

Le Fleuve qui sort d'Eden est la vie qui s'écoule, et la descendance, qui se multiplie et s'étale( étymologie de Pischon) et se sépare en quatre couleurs de l'humanité qui jaillissent(Guihon)(Euphrate), semblable à des métaux ou pierres précieuses, et  qui s'écoule aux quatre coins de la terre.

Dieu a mis l'homme sur terre, pour qu'il s'en nourrisse et le garder comme à l'origine. Mais il en a changé sa nature.

 

L'homme sorti de l'Eden

Ezékiel 28:11 ¶  La parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots:
Ezékiel 28:12  Fils de l’homme, Prononce une complainte sur le roi de Tyr ! Tu lui diras: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Tu mettais le sceau à la perfection, Tu étais plein de sagesse, parfait en beauté.
Ezékiel 28:13  Tu étais en Eden, le jardin de Dieu ; Tu étais couvert de toute espèce de pierres précieuses, De sardoine, de topaze, de diamant, De chrysolithe, d’onyx, de jaspe, De saphir, d’escarboucle, d’émeraude, et d’or ; Tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, Préparés pour le jour où tu fus créé.
Ezékiel 28:14  Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées ; Je t’avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes.
Ezékiel 28:15  Tu as été intègre dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé Jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée chez toi.
Ezékiel 28:16  Par la grandeur de ton commerce Tu as été rempli de violence, et tu as péché ; Je te précipite de la montagne de Dieu, Et je te fais disparaître, chérubin protecteur, Du milieu des pierres étincelantes.
Ezékiel 28:17  Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, Tu as corrompu ta sagesse par ton éclat ; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois.
Ezékiel 28:18  Par la multitude de tes iniquités, Par l’injustice de ton commerce, Tu as profané tes sanctuaires ; Je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore, Je te réduis en cendre sur la terre, Aux yeux de tous ceux qui te regardent.
Ezékiel 28:19  Tous ceux qui te connaissent parmi les peuples Sont dans la stupeur à cause de toi ; Tu es réduit au néant, tu ne seras plus à jamais !

Dans ce passage, on retrouve le "jardin de Dieu" et les pierres précieuses qui correspondant aux 12 tribus d'Israël et à l’Éphod, le vêtement du sacrificateur. L'homme avait été placé au sommet de la création, sur la montagne sainte de Dieu. Mais le péché l'a précipité de la montagne de la connaissance de Dieu.

 

Comparaison de Pharaon aux arbres de l'Eden

Ezékiel 31:1 ¶  La onzième année, le premier jour du troisième mois, la parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots:
Ezékiel 31:2  Fils de l’homme, dis à Pharaon, roi d’Egypte, et à sa multitude : A qui ressembles-tu dans ta grandeur ?
Ezékiel 31:3  Voici, l’Assyrie était un cèdre du Liban ; Ses branches étaient belles, Son feuillage était touffu, sa tige élevée, Et sa cime s’élançait au milieu d’épais rameaux.
Ezékiel 31:4  Les eaux l’avaient fait croître, L’abîme l’avait fait pousser en hauteur ; Des fleuves coulaient autour du lieu où il était planté, Et envoyaient leurs canaux à tous les arbres des champs.
Ezékiel 31:5  C’est pourquoi sa tige s’élevait au-dessus de tous les arbres des champs, Ses branches avaient multiplié, ses rameaux s’étendaient, Par l’abondance des eaux qui l’avaient fait pousser.
Ezékiel 31:6  Tous les oiseaux du ciel nichaient dans ses branches, Toutes les bêtes des champs faisaient leurs petits sous ses rameaux, Et de nombreuses nations habitaient toutes à son ombre.
Ezékiel 31:7  Il était beau par sa grandeur, par l’étendue de ses branches, Car ses racines plongeaient dans des eaux abondantes.
Ezékiel 31:8  Les cèdres du jardin de Dieu ne le surpassaient point, Les cyprès n’égalaient point ses branches, Et les platanes n’étaient point comme ses rameaux ; Aucun arbre du jardin de Dieu ne lui était comparable en beauté.
Ezékiel 31:9  Je l’avais embelli par la multitude de ses branches, Et tous les arbres d’Eden, dans le jardin de Dieu, lui portaient envie.
Ezékiel 31:10 ¶  C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Parce qu’il avait une tige élevée, Parce qu’il lançait sa cime au milieu d’épais rameaux, Et que son cœur était fier de sa hauteur,
Ezékiel 31:11  Je l’ai livré entre les mains du héros des nations, Qui le traitera selon sa méchanceté ; je l’ai chassé.
Ezékiel 31:12  Des étrangers, les plus violents des peuples, l’ont abattu et rejeté ; Ses branches sont tombées dans les montagnes et dans toutes les vallées. Ses rameaux se sont brisés dans tous les ravins du pays ; Et tous les peuples de la terre se sont retirés de son ombre, Et l’ont abandonné.
Ezékiel 31:13  Sur ses débris sont venus se poser tous les oiseaux du ciel, Et toutes les bêtes des champs ont fait leur gîte parmi ses rameaux,
Ezékiel 31:14  Afin que tous les arbres près des eaux n’élèvent plus leur tige, Et qu’ils ne lancent plus leur cime au milieu d’épais rameaux, Afin que tous les chênes arrosés d’eau ne gardent plus leur hauteur ; Car tous sont livrés à la mort, aux profondeurs de la terre, Parmi les enfants des hommes, Avec ceux qui descendent dans la fosse.
Ezékiel 31:15  Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Le jour où il est descendu dans le séjour des morts, J’ai répandu le deuil, j’ai couvert l’abîme à cause de lui, Et j’en ai retenu les fleuves ; Les grandes eaux ont été arrêtées ; J’ai rendu le Liban triste à cause de lui, Et tous les arbres des champs ont été desséchés.
Ezékiel 31:16  Par le bruit de sa chute j’ai fait trembler les nations, Quand je l’ai précipité dans le séjour des morts, Avec ceux qui descendent dans la fosse ; Tous les arbres d’Eden ont été consolés dans les profondeurs de la terre, Les plus beaux et les meilleurs du Liban, Tous arrosés par les eaux.
Ezékiel 31:17  Eux aussi sont descendus avec lui dans le séjour des morts, Vers ceux qui ont péri par l’épée ; Ils étaient son bras et ils habitaient à son ombre parmi les nations.
Ezékiel 31:18  A qui ressembles-tu ainsi en gloire et en grandeur Parmi les arbres d’Eden ? Tu seras précipité avec les arbres d’Eden Dans les profondeurs de la terre, Tu seras couché au milieu des incirconcis, Avec ceux qui ont péri par l’épée. Voilà Pharaon et toute sa multitude ! Dit le Seigneur, l’Eternel.

Dieu reproche à Pharaon (symbole de la gouvernance du monde) de ressembler à rien face aux arbres d'Eden, pays fidèle à l'Eternel. Car tout comme l'Assyrie, l'Egypte (symbole des nations) aura la même destinée, dans l'Enfer.

--->symbole de l'Egypte

La montagne sainte

Joël 2:1 ¶  Sonnez de la trompette en Sion ! Faites-la retentir sur ma montagne sainte ! Que tous les habitants du pays tremblent ! Car le jour de l’Eternel vient, car il est proche,
Joël 2:2  Jour de ténèbres et d’obscurité, Jour de nuées et de brouillards, Il vient comme l’aurore se répand sur les montagnes. Voici un peuple nombreux et puissant, Tel qu’il n’y en a jamais eu, Et qu’il n’y en aura jamais dans la suite des âges.
Joël 2:3  Devant lui est un feu dévorant, Et derrière lui une flamme brûlante ; Le pays était auparavant comme un jardin d’Eden, Et depuis, c’est un désert affreux : Rien ne lui échappe.

La flamme brûlante de l'Eden est celle du passé, et le feu dévorant a détruit l'ancien monde mais Sion va refaire revivre la montagne sainte, le désert en jardin d'Eden.

Les assemblées dans la montagne que le dragon (les gouvernants) vont poursuivre est la femme aux douze étoiles dans l'Apocalypse.

Apocalypse 12:12 ¶  C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer ! car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps.
Apocalypse 12:13  Quand le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre, il poursuivit la femme qui avait enfanté l’enfant mâle.
Apocalypse 12:14  Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme, afin qu’elle s’envolât au désert, vers son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d’un temps, loin de la face du serpent.

La femme qui est le symbole de la famille des futurs assemblée, fuit dans le désert des montagnes pour se mettre à l'abri de la colère de Dieu, des orages de grêles et du feu nucléaire de la dernière guerre.

 

Le désert en jardin d'Eden

Esaïe 51:3  Ainsi l’Eternel a pitié de Sion, Il a pitié de toutes ses ruines ; Il rendra son désert semblable à un Eden, Et sa terre aride à un jardin de l’Eternel. La joie et l’allégresse se trouveront au milieu d’elle, Les actions de grâces et le chant des cantiques.

Tout ce qui fait la base(Eden) de la vie, les prémices de la création, l'alliance avec les hommes, la loi de l'Eternel, les préceptes vont redonner un avenir radieux à l'humanité dans le royaume de Dieu.

Le Livre de Vie de l'Agneau p.10

(14) Aujourd’hui, beaucoup pressentent l’imminence d’un bouleversement. Mais
nul ne s’aperçoit que nous sommes à la fin des six jours, au soir du monde, et qu’il
s’agit de la venue du Fils de l’homme qui vient séparer les justes et les injustes par la
connaissance qu’il dispense sur la créature. Il s’agit de la séparation des boucs et des
brebis annoncée par les Écritures. Seuls les justes me suivront et se retireront un
moment dans les petits villages des montagnes, pendant que la Terre changera sa
face par une succession de fléaux que nous évoquerons et qui s’abattront sur elle
pour lui redonner sa pureté originelle. Les injustes ayant disparu, ce sera alors le
nouveau monde dans l’Eden retrouvé pour toujours.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :