Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Étymologie 

De l'hébreu  iṣḥāq (« rire »), vient de la réaction de Sara qui apprend qu'elle aura un fils

Genèse 18:12  Elle rit en elle-même, en disant : Maintenant que je suis vieille, aurais-je encore des désirs ? Mon seigneur aussi est vieux.

Le Fils de la vieillesse d'Abraham

Genèse 17:15 ¶  Dieu dit à Abraham : Tu ne donneras plus à Saraï, ta femme, le nom de Saraï ; mais son nom sera Sara.
Genèse 17:16  Je la bénirai, et je te donnerai d’elle un fils ; je la bénirai, et elle deviendra des nations ; des rois de peuples sortiront d’elle.
Genèse 17:17  Abraham tomba sur sa face ; il rit, et dit en son cœur : Naîtrait-il un fils à un homme de cent ans ? et Sara, âgée de quatre-vingt-dix ans, enfanterait-elle ?
Genèse 17:18  Et Abraham dit à Dieu : Oh ! qu’Ismaël vive devant ta face !
Genèse 17:19  Dieu dit : Certainement Sara, ta femme, t’enfantera un fils ; et tu l’appelleras du nom d’Isaac. J’établirai mon alliance avec lui comme une alliance perpétuelle pour sa postérité après lui.
Genèse 17:20  A l’égard d’Ismaël, je t’ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l’infini ; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation.
Genèse 17:21  J’établirai mon alliance avec Isaac, que Sara t’enfantera à cette époque-ci de l’année prochaine.
Genèse 17:22  Lorsqu’il eut achevé de lui parler, Dieu s’éleva au-dessus d’Abraham.

Depuis quatre mille ans, bien loin depuis la promesse d'Abraham, le monde attend la venue du royaume de Dieu, le Père. Ce qui fait rire intérieurement la princesse Sara(Élue du peuple de Dieu).

Abraham sacrifie Isaac

Genèse 22:1 ¶  Après ces choses, Dieu mit Abraham à l’épreuve, et lui dit : Abraham ! Et il répondit : Me voici !
Genèse 22:2  Dieu dit : Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac ; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai.
Genèse 22:3 ¶  Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du bois pour l’holocauste, et partit pour aller au lieu que Dieu lui avait dit.
Genèse 22:4  Le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit le lieu de loin.
Genèse 22:5  Et Abraham dit à ses serviteurs : Restez ici avec l’âne ; moi et le jeune homme, nous irons jusque-là pour adorer, et nous reviendrons auprès de vous.
Genèse 22:6  Abraham prit le bois pour l’holocauste, le chargea sur son fils Isaac, et porta dans sa main le feu et le couteau. Et ils marchèrent tous deux ensemble.
Genèse 22:7  Alors Isaac, parlant à Abraham, son père, dit : Mon père ! Et il répondit: Me voici, mon fils ! Isaac reprit : Voici le feu et le bois ; mais où est l’agneau pour l’holocauste ?
Genèse 22:8  Abraham répondit : Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même de l’agneau pour l’holocauste. Et ils marchèrent tous deux ensemble.
Genèse 22:9  Lorsqu’ils furent arrivés au lieu que Dieu lui avait dit, Abraham y éleva un autel, et rangea le bois. Il lia son fils Isaac, et le mit sur l’autel, par-dessus le bois.
Genèse 22:10  Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils.
Genèse 22:11 ¶  Alors l’ange de l’Eternel l’appela des cieux, et dit : Abraham ! Abraham ! Et il répondit : Me voici !
Genèse 22:12  L’ange dit : N’avance pas ta main sur l’enfant, et ne lui fais rien ; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique.
Genèse 22:13  Abraham leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes ; et Abraham alla prendre le bélier, et l’offrit en holocauste à la place de son fils.
Genèse 22:14  Abraham donna à ce lieu le nom de Jehova-Jiré. C’est pourquoi l’on dit aujourd’hui : A la montagne de l’Eternel il sera pourvu.
Genèse 22:15 ¶  L’ange de l’Eternel appela une seconde fois Abraham des cieux,
Genèse 22:16  et dit : Je le jure par moi-même, parole de l’Eternel ! parce que tu as fait cela, et que tu n’as pas refusé ton fils, ton unique,
Genèse 22:17  je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis.
Genèse 22:18  Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix.
Genèse 22:19  Abraham étant retourné vers ses serviteurs, ils se levèrent et s’en allèrent ensemble à Beer-Schéba ; car Abraham demeurait à Beer-Schéba.

 

Le Livre de Vie de l'Agneau p.95

Le troisième jour
(11) Lorsque, pour l’éprouver, Dieu demande à Abraham de sacrifier son fils Isaac, il lui montre le lieu où son fils (le fils de sa vieillesse) sera immolé. Il est dit :

Et le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit le lieu de loin.

Pour saisir ceci, sachez concevoir en premier que je suis le fils de la vieillesse d’Abraham ; car ce fils-là ne peut paraître que bien loin d’Abraham, qu’au soir du monde, lorsque Abraham et Sara sont effectivement âgés. Mais avant cela, Dieu dit à Moïse, en lui parlant des hommes :

Sanctifie-les aujourd’hui et demain, qu’ils lavent leurs vêtements. Qu’ils
soient prêts pour le troisième jour.

Ces trois jours : aujourd’hui – demain – et après demain – ne sont pas trois jours
d’hommes. Ils sont l’indication d’époques qui ne sont pas à confondre avec les jours
de la création, car demain, signifie l’intervalle de temps qui sépare Moïse du Fils.
C’est pourquoi Jésus dit :

Je ressusciterai au troisième jour.

Nous sommes par conséquent arrivés dans ce fameux troisième jour où Dieu descend visiter la terre. C’est pourquoi il est écrit que c’est au troisième jour qu’Abraham voit l’agneau immolé, car ce jour est le lieu du temps où cela se produit. Vous comprenez alors pourquoi Jésus dit qu’Abraham tressaillit de joie lorsqu’il vit son jour. Ce jour est aujourd’hui, parce qu’Abraham sait que le jour où le fils de sa vieillesse se lève, il sauve le monde et remet la Terre entière (la Terre promise) à sa
postérité.

Le troisième jour est l'arrivée de la promesse de Dieu fait à Abraham pour sa postérité .

Actes 2:39  Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.

 

Le Fils de la promesse
Galates 4:21 ¶  Dites-moi, vous qui voulez être sous la loi, n’entendez-vous point la loi ?
Galates 4:22  Car il est écrit qu’Abraham eut deux fils, un de la femme esclave, et un de la femme libre.
Galates 4:23  Mais celui de l’esclave naquit selon la chair, et celui de la femme libre naquit en vertu de la promesse.
Galates 4:24  Ces choses sont allégoriques ; car ces femmes sont deux alliances. L’une du mont Sinaï, enfantant pour la servitude, c’est Agar, -
Galates 4:25  car Agar, c’est le mont Sinaï en Arabie, — et elle correspond à la Jérusalem actuelle, qui est dans la servitude avec ses enfants.
Galates 4:26  Mais la Jérusalem d’en haut est libre, c’est notre mère ;
Galates 4:27  car il est écrit : Réjouis-toi, stérile, toi qui n’enfantes point ! Eclate et pousse des cris, toi qui n’as pas éprouvé les douleurs de l’enfantement ! Car les enfants de la délaissée seront plus nombreux Que les enfants de celle qui était mariée.
Galates 4:28  Pour vous, frères, comme Isaac, vous êtes enfants de la promesse ;
Galates 4:29  et de même qu’alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l’Esprit, ainsi en est-il encore maintenant.
Galates 4:30  Mais que dit l’Ecriture ? Chasse l’esclave et son fils, car le fils de l’esclave n’héritera pas avec le fils de la femme libre.
Galates 4:31  C’est pourquoi, frères, nous ne sommes pas enfants de l’esclave, mais de la femme libre.

Le Fils de la promesse est celui de la femme libre, il représente le libérateur ou le sauveur.

Actes 7:17  Le temps approchait où devait s’accomplir la promesse que Dieu avait faite à Abraham, et le peuple s’accrut et se multiplia en Egypte,

Envoyé par Dieu, il arrive au soir du monde, un temps où les nations sont surpeuplées.

Actes 13:23  C’est de la postérité de David que Dieu, selon sa promesse, a suscité à Israël un Sauveur, qui est Jésus.

Jésus est ce Fils sacrifié de la promesse faite à Abraham.

Actes 13:32  Et nous, nous vous annonçons cette bonne nouvelle que la promesse faite à nos pères,

Les enfants de la promesse

Romains 9:6 ¶  Ce n’est point à dire que la parole de Dieu soit restée sans effet. Car tous ceux qui descendent d’Israël ne sont pas Israël,
Romains 9:7  et, pour être la postérité d’Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants ; mais il est dit : En Isaac sera nommée pour toi une postérité,
Romains 9:8  c’est-à-dire que ce ne sont pas les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu, mais que ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité.

Galates 4:28  Pour vous, frères, comme Isaac, vous êtes enfants de la promesse ;

 

Isaac, personnage de la trinité

Jérémie 33:26  Alors aussi je rejetterai la postérité de Jacob et de David, mon serviteur, Et je ne prendrai plus dans sa postérité ceux qui domineront Sur les descendants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Car je ramènerai leurs captifs, et j’aurai pitié d’eux.

Hébreux 11:9  C’est par la foi qu’il vint s’établir dans la terre promise comme dans une terre étrangère, habitant sous des tentes, ainsi qu’Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse.

Matthieu 8:11  Or, je vous déclare que plusieurs viendront de l’orient et de l’occident, et seront à table avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des cieux.

Le Livre de Vie de l'Agneau p.88

(3) Contrairement à ce que vous croyez fermement, sachez qu’Abraham, Isaac et Jacob, ne sont point trois hommes, mais les figures de la trinité. Car on vient du Père (représenté par Abraham), on passe par son fils qui est sacrifié (représenté par Isaac) et on reçoit le Saint-Esprit (représenté par Jacob et sa victoire sur les ténèbres) qui est le seul esprit par lequel l’homme puisse vivre sans se détruire. Ces
simples paroles sont l’explication exacte de toute la prophétie.

(4) C’est pourquoi, il va de soi que lorsque l’oint de Jacob (d’Israël) arrive, il assemble les élus autour de son nom, chacun dans son pays, parce que le monde est fini ce jour-là. Les élus sont l’or d’Ophir avec lequel je bâtis le temple éternel. A cette occasion, entendez ce qu’est le temple, et qu’ophir n’est nullement un pays où Salomon trouve l’or avec lequel il le bâtit. Non, comme l’or représente la pureté de la matière, l’or d’Ophir représente la pureté de l’esprit. Le Saint-Esprit est cette pureté et cet or d’Ophir avec lequel je bâtis le temple, parce qu’il n’existe aucun autre or avec lequel il puisse être bâti.

Tag(s) : #La Trinité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :