Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le roseau en or

Apocalypse 21:15  Celui qui me parlait avait pour mesure un roseau d’or, afin de mesurer la ville, ses portes et sa muraille.

Apocalypse 21:16  La ville avait la forme d’un carré, et sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la ville avec le roseau, et trouva douze mille stades ; la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales.

C’est la loi de Dieu (symbole de l’or), Universelle, tirée du temple et de l’autel qui est lui-même parfait qui façonne à la perfection l’humanité. Dieu, roseau en or,  a créé l’homme ultime à sa création, à l’image de sa perfection. Il mesure chacun par sa loi, comme il pèse l’âme de chacun pour connaître son poids face à la vie Eternelle.

 

Le roseau comme la verge : le jugement de l’Eternel

Apocalypse 11:1  On me donna un roseau semblable à une verge, en disant : Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, l’autel, et ceux qui y adorent.

Dieu donne un roseau semblable à une verge comme il nous donne les prophètes.

La verge symbole de la correction ou punition, celle qui casse les principes de l’idolâtrie des hommes est celle qui mesure aussi l’âme des hommes dans leur droiture, et tout ce qui les entourent comme leurs modes de vie, ou tout simplement leur assemblée, leur communauté ou leur ville.

 

Le roseau agité dans l’eau :

1 Rois 14:15  L’Eternel frappera Israël, et il en sera de lui comme du roseau qui est agité dans les eaux ; il arrachera Israël de ce bon pays qu’il avait donné à leurs pères, et il les dispersera de l’autre côté du fleuve, parce qu’ils se sont fait des idoles, irritant l’Eternel.

Le roseau agité dans l’eau est Dieu parmi les peuples(les eaux).Dieu frappera Israël pour en faire sortir le mal, en les punissant. Le roseau est la même représentation de la verge(celle du Christ) qui frappe les pots d’argile pour casser les principes humains comme la loi des hommes, les coutumes et l’idolâtrie.

Matthieu 11:7  Comme ils s’en allaient, Jésus se mit à dire à la foule, au sujet de Jean : Qu’êtes-vous allés voir au désert ? un roseau agité par le vent ?

Dans ce verset la même image du roseau agité, qui est la colère de Dieu dans le désert de la croyance. Ce vent comme celui de la pentecôte, qui vient de Dieu, anime l’Esprit de Jean Baptiste, lui- même prophète, celui qui doit préparer l’arrivée du Christ.

 

Le roseau aromatique

Exode 30:23  Prends des meilleurs aromates, cinq cents sicles de myrrhe, de celle qui coule d’elle-même ; la moitié, soit deux cent cinquante sicles, de cinnamome aromatique, deux cent cinquante sicles de roseau aromatique,

Le roseau aromatique qui a une odeur agréable à l’Eternel, comme le symbole du sacrifice, contraire aux mauvais hommes qui ont une odeur de boucs et qui transpirent la méchanceté.

Dieu choisi les hommes qui ont une âme de valeurs(prix), qui ont une odeur agréable à la loi, pour son royaume.

 

Le roseau cassé : image du pécheur

2 Rois 18:21  Voici, tu l’as placée dans l’Egypte, tu as pris pour soutien ce roseau cassé, qui pénètre et perce la main de quiconque s’appuie dessus : tel est Pharaon, roi d’Egypte, pour tous ceux qui se confient en lui.

Le roseau cassé est un homme rompu par le péché et qui blesse ses frères, mais aussi un homme qui s’est rompu ou délié à la loi de l’Eternel.

Matthieu 12:20  Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n’éteindra point le lumignon qui fume, Jusqu’à ce qu’il ait fait triompher la justice.

Le roseau est un homme cassé, comme Jacob qui se bat contre l’Eternel qui lui fracture sa hanche, son mauvais penchant. L’homme qui se repent est comme Jacob face à l’Eternel,  il se bat, se blesse et même son esprit meurt, pour renaître comme un homme nouveau.

Dieu est patient, il attend que l’homme se repente jusqu’ au dernier moment pour le sauver. Dieu est miséricordieux.

Luc 15:7  De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance.

Le Livre de vie de l'agneau p.68

(27) A l’aide du chandelier, tâchez de vous asseoir dans le présent des Écritures,
sinon vous ne me reconnaîtriez pas et péririez par ce qui arrive. N’attendez pas
cependant que je me manifeste sur les places publiques, ni que je répare ce qui est
brisé, parce que vous vous tromperiez sur moi. Contrairement aux hypocrites qui se
donnent en spectacle à la tête des nations, le serviteur de l’Éternel ne fait point
connaître son visage au monde, car ce n’est point lui qui importe mais ce que Dieu lui
commande de dire. Cela a déjà été expliqué par Ésaïe de cette manière :
Voici mon serviteur que j’ai choisi,
Mon bien-aimé en qui mon âme a pris plaisir.
Je mettrai mon esprit sur lui,
Et il annoncera la justice aux nations.
Il ne contestera point, il ne criera point,
Et personne n’entendra sa voix dans les rues.
Il ne brisera point le roseau cassé,
Et il n’éteindra point le lumignon qui fume,
Jusqu’à ce qu’il ait fait triompher la justice.
Et que les nations espèrent en sa loi.

 

Les romains se moquent du Christ.

Matthieu 27:26 ¶  Alors Pilate leur relâcha Barabbas ; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié.

Dans le sens figuré, « faire battre de verges » signifie que l’enseignement de Jésus est bafoué par Pilate qui représente le gouvernement romain.

Matthieu 27:27  Les soldats du gouverneur conduisirent Jésus dans le prétoire, et ils assemblèrent autour de lui toute la cohorte.

Matthieu 27:28  Ils lui ôtèrent ses vêtements, et le couvrirent d’un manteau écarlate.

Les romains ont pris le christ, il ont enlevé son état d’esprit primaire et il l’ont couvert des préceptes romains.( voir le symbole du vêtement)

Matthieu 27:29  Ils tressèrent une couronne d’épines, qu’ils posèrent sur sa tête, et ils lui mirent un roseau dans la main droite ; puis, s’agenouillant devant lui, ils le raillaient, en disant : Salut, roi des Juifs !

Ils ont mis sur la tête de leur christ un objectif de désolation (ronces épines) pour le monde, avec des lois à l’inverse de Dieu. Ils se sont moqués de l’enseignement du vrai Christ.

Matthieu 27:30  Et ils crachaient contre lui, prenaient le roseau, et frappaient sur sa tête.

 

Un roseau et l’éponge de l’Eglise romaine

Matthieu 27:30  Et ils crachaient contre lui, prenaient le roseau, et frappaient sur sa tête.

Les Romains ont pris les Evangiles (roseau) et l’enseignement du Christ pour le retourner contre lui-même. Ils ont créé un faux Christ, une image Jésus, que ceux qui avait la vérité ont appelé le porteur de lumière des ténèbres LUCIFER.

La tête du christ est son Esprit, Rome frappe l’Esprit avec autre leçon qui lui inculque comme on frappe un élève avec une baguette pour lui faire apprendre une leçon.

Matthieu 27:48  Et aussitôt l’un d’eux courut prendre une éponge, qu’il remplit de vinaigre, et, l’ayant fixée à un roseau, il lui donna à boire.

Cette déformation de la parole des Jésus au goût du monde romain, n’a pas la douceur du vin mais un gout aigre comme celui du vinaigre. Ils ont épongé la bouche du Fils avec du vinaigre pour troubler les écritures et les rendre floues.

 

Le symbole du roseau est l’enseignement de la loi, des préceptes et de la parole de Dieu ou de Jésus. Il est comme une verge pour diriger les peuples, et comme un cordeau pour mesurer et savoir si les règles sont respectées. Car certains se sont employés à troubler les eaux, la voix de l’Eternel, avec leur propre roseau.

Tag(s) : #Les végétaux

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :