Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La suite de Fibonacci vient d’un mathématicien du 13ème siècle dans l’étude d’un problème de croissance des lapins.

  • au (début du) premier mois, il y a juste une paire de lapereaux ;

  • les lapereaux ne procréent qu'à partir du (début du) troisième mois ;

  • chaque (début de) mois, toute paire susceptible de procréer engendre effectivement une nouvelle paire de lapereaux ;

  • les lapins ne meurent jamais (donc la suite de Fibonacci est strictement croissante).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Suite_de_Fibonacci link

 

La forme récurrente de cette suite peut s’écrire Fn+2= Fn+1+ Fn

 

Chaque terme est obtenu par l’addition des deux précédentes

 

Fn= Fn-2+ Fn-1

F(0)=0

F(1)=0+1=1

F(2)=0+1=1

F(3)=1+1= 2

F(4)= 0+2=3

F(5)=2+3=5

F(6)=3+5=8

F(7)=5+8=13

F(8)= 8+13=21

F(9)= 13+21=34

F(10)=21+34=55

F(11)=34+55=89

F(12)=55+89=144.

 

fibonacci6

Le nombre d’or

Le rapport Fn/Fn-1 entre chaque valeur tend vers une constante K lorsque la génération tend vers l’infini.

 

Cette constante K s'apelle le nombre d'or, elle est la résolution des équations lorsque n tend vers l'infini.

 

fibonnacci

Je présente cette suite mathématique simple pour expliquer le chemin de la nature. Ne pensez pas que ce soit la formule absolu.

Mon intention est de vouloir montrer les lois de la nature et donc celle de Dieu à travers une suite logique que les anciens connaissaient déjà sous le nombre d'or.

 

J'utiliserai donc sciemment un vocabulaire tel que :

 

  • famille
  • génération
  • génétique
  • antécédent
  • environnement
  • altération
  • maladie
  • disparition
  • apparition

 

pour vous montrer dans les articles suivants que la vie n'est pas du au hazard.

 

 

Tag(s) : #Le nombre d'or
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :