Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le jour du repos de l’Eternel après la création

Les sept jours sont les jours de la création, les périodes des ondulations du serpent d'airain.

Le sixième est l'apparition de l'homme dans son environnement.

Genèse 2:31 ¶  Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le sixième jour.

Genèse 2:1 ¶  Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée.

Genèse 2:3  Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu’il avait créée en la faisant.

Le sixième jour dieu créa les animaux et l’homme. Ce jour termine la création et donc un travail fini doit être la perfection divine. « il y eut un matin » annonce le septième jour.

Le septième jour est  un jour sans travail divine puisque la création est terminée avec l’homme.

A cette heure, l’homme n’est pas encore un ange, parce qu’il est encore en proie au mal, la création n’est pas encore parfaite. Nous sommes encore au soir du sixième jour.

Exode 20:11  Car en six jours l’Eternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour : c’est pourquoi l’Eternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié.

Le septième jour est sanctifié, c’est-à-dire que c’est le jour du sanctuaire, le paradis. La terre devient sainte, elle se libère de l’impureté du sixième jour causé par l’homme, de son activité intensité et des mauvais esprits de l'homme.

Aucune œuvre servile

Exode 20:10  Mais le septième jour est le jour du repos de l’Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes.

Exode 20:11  Car en six jours l’Eternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour : c’est pourquoi l’Eternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié.

Exode 23:12  Pendant six jours, tu feras ton ouvrage. Mais le septième jour, tu te reposeras, afin que ton bœuf et ton âne aient du repos, afin que le fils de ton esclave et l’étranger aient du relâche.

Le septième jour nous libère du joug des hommes qui nous dominent.

Un jour sans travail

Exode 12:16  Le premier jour, vous aurez une sainte convocation ; et le septième jour, vous aurez une sainte convocation. On ne fera aucun travail ces jours-là ; vous pourrez seulement préparer la nourriture de chaque personne.

Dans son premier jour l’homme est dans le paradis terrestre mais il en fut chassé et dut travailler à la sueur de son front parce qu’il avait écouté l’ancien serpent qui est aujourd'hui la classe d'homme qui domine le restant de l'humanité.

Genèse 3:17  Il dit à l’homme : Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre : Tu n’en mangeras point ! le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie,

Cela veut dire, qu’en se laissant séduire par le serpent, l’homme mit un chef ou un roi à sa tête qui lui imposa de le servir. Voir(Samuel 8)

Apocalypse 12:9  Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.

Au sixième jour, l’homme doit gagner son pain à la sueur de son front, il ne profite plus librement de ce la création lui donne.

Le septième jour et le pain levé(du ciel)

Exode 12:15  Pendant sept jours, vous mangerez des pains sans levain. Dès le premier jour, il n’y aura plus de levain dans vos maisons ; car toute personne qui mangera du pain levé, du premier jour au septième jour, sera retranchée d’Israël.

Livre de vie p.432  Sur le pain du ciel

(23) Désormais, vous avez sous les yeux l’image de la division des temps, depuis le commencement jusqu’au terme de la famille solaire. Soyez alors attentifs plus que jamais dans ce passage du livre où le chemin de la Terre exprime tout, et devient le levain qui fera lever toute la pâte. Sachez à ce sujet que les jours avant l’avènement du Fils sont les jours des pains sans levain, et les jours suivant sa venue sont ceux du pain levé ; car vous serez debout après avoir mangé la nourriture qu’il apporte : le pain du ciel. Et la multiplication de ce pain qu’opère Jésus, est la multiplication de ce livre et sa diffusion dans le monde. Mais comment se fait-il que vous ayez tous vu Jésus multiplier des pains de céréales, alors qu’il dit ouvertement qu’il ne parle pas de ces pains-là ? C’est parce que vous étiez morts et pas encore ressuscités. Voilà pourquoi !

 

La manne

Exode 16:26  Pendant six jours vous en ramasserez ; mais le septième jour, qui est le sabbat, il n’y en aura point.

Exode 16:27  Le septième jour, quelques-uns du peuple sortirent pour en ramasser, et ils n’en trouvèrent point.

Exode 16:29  Considérez que l’Eternel vous a donné le sabbat ; c’est pourquoi il vous donne au sixième jour de la nourriture pour deux jours. Que chacun reste à sa place, et que personne ne sorte du lieu où il est au septième jour.

Exode 16:30  Et le peuple se reposa le septième jour.

Dieu nous donne le septième pour nous reposer du joug des rois, il nous donne la manne pour sixième et  le septième jour.Le septième jour met un terme à la manne car le livre de vie de l'Agneau est le dernier des prophètes.

Le dernier prophète :  Livre de vie de l'Agneau p.121
(12) Comme l’homme peut intervenir sur l’instrument qu’il a lui-même créé, le
Tout-Puissant intervient sur l’homme qu’il suscite pour lui faire accomplir sa volonté.
C’est pourquoi, lorsque ses deux témoins s’élèvent tour à tour sur la montagne où Il
se tient et où Il les appelle, Dieu les remplit de Sa lumière jusqu’à ce que leur âme
fusionne avec lui. Je certifie pour cela que Dieu est vrai. Les Écritures de Moïse sont
véritables, comme le sont celles que vous avez sous les yeux ; car c’est Dieu qui
s’exprime, ce n’est point nous qui le faisons. En vérité, si nous pouvons choisir les
mots pour écrire, nous ne pouvons nullement choisir ce que nous avons à dire, car
c’est sous la houlette de l’Éternel que nous parlons.

Lévitique 7:13  A ces gâteaux il ajoutera du pain levé pour son offrande, avec son sacrifice de reconnaissance et d’actions de grâces.

Lévitique 7:14  On présentera par élévation à l’Eternel une portion de chaque offrande ; elle sera pour le sacrificateur qui a répandu le sang de la victime d’actions de grâces.

Lévitique 7:15  La chair du sacrifice de reconnaissance et d’actions de grâces sera mangée le jour où il est offert ; on n’en laissera rien jusqu’au matin.

Lévitique 7:16  Si quelqu’un offre un sacrifice pour l’accomplissement d’un vœu ou comme offrande volontaire, la victime sera mangée le jour où il l’offrira, et ce qui en restera sera mangé le lendemain.

Lévitique 7:17  Ce qui restera de la chair de la victime sera brûlé au feu le troisième jour.

Lévitique 7:18  Dans le cas où l’on mangerait de la chair de son sacrifice d’actions de grâces le troisième jour, le sacrifice ne sera point agréé ; il n’en sera pas tenu compte à celui qui l’a offert ; ce sera une chose infecte, et quiconque en mangera restera chargé de sa faute.

 

Le pain levé est le sacrifice de Jésus d’actions de grâce qui donne son corps et son sang pour nous sauver du monde de l’iniquité.

Le Livre de vie de l'Agneau p.121

(13) Bien que je me réjouisse de la bonne nouvelle de la venue du royaume, ne
pensez pas cependant que je vous enseigne dans la joie, car c’est crucifié que je le
fais. J’ai le coeur transpercé, je saigne abondamment au-dedans de moi. Et c’est avec
mon sang que je forme les mots du livre allant vous sauver ; parce que je sais par
quoi le monde va devoir passer. Aussi, quand vient le soir je suis blême et défiguré.

La tristesse de mon âme ne me laisse point de répit.

Le troisième jour et le septième

Nombres 19:12  Il se purifiera avec cette eau le troisième jour et le septième jour, et il sera pur ; mais, s’il ne se purifie pas le troisième jour et le septième jour, il ne sera pas pur.

L’eau est la parole qui purifie l’âme par son esprit, c’est la loi universelle. Si un homme ne se purifie pas au troisième jour des ténèbres, il ne peut être saint (circoncis) et ne peut accéder au royaume de Dieu. Si un homme ne se purifie pas au septième jour, il sort du chemin de vie.

Le Livre de Vie de l’Agneau p.222

(17) Voici, en une seule image, les changements solaires et les mondes du futur, ainsi que le chemin de vie de votre âme si vous résistez aux tentations pouvant vous perdre. Abstenez-vous donc de dire : la destinée de chaque homme est tracée par avance, et quoi que l’on fasse on ne peut rien changer ! Un funambule marchant sur un fil a aussi sa destinée tracée devant lui ; et il ne dit pas : quoi que je fasse, je ne peux rien changer pour moi ! Non, il sait qu’en conservant l’équilibre il restera debout et que, dans le cas contraire, il tombera. En ce qui concerne le chemin de vie, qui est effectivement la destinée de chacun, c’est semblable. En pratiquant le bien, vous resterez debout et le suivrez ; alors qu’en pratiquant le mal, vous chuterez et en sortirez définitivement. C’est aussi cela la vérité et la raison de la connaître.

 

La teigne et le septième jour

La teigne est  une plaie liée au vêtement (comme le vêtement blanc pour le saint).

Voir le symbole de la teigne dans la bible

Lévitique 13:5  Le sacrificateur l’examinera le septième jour. Si la plaie lui paraît ne pas avoir fait de progrès et ne pas s’être étendue sur la peau, le sacrificateur l’enfermera une seconde fois pendant sept jours.

Lévitique 13:6  Le sacrificateur l’examinera une seconde fois le septième jour. Si la plaie est devenue pâle et ne s’est pas étendue sur la peau, le sacrificateur déclarera cet homme pur: c’est une dartre ; il lavera ses vêtements, et il sera pur.

Le livre dit que le sacrificateur peut enfermer une seconde fois un homme qui a une plaie étendue sur la peau. Est-ce vraiment des consignes d’hygiènes ou alors est-ce une destinée des âmes qui ne peuvent ce circoncire ?  Ces jours d’enferment sont-ils comme des jours de la création. Une âme peut-elle passée d’un chemin de vie du soleil à un autre ?

La lèpre et le septième jour

Lévitique 13:27  Le sacrificateur l’examinera le septième jour. Si la tâche s’est étendue sur la peau, le sacrificateur le déclarera impur : c’est une plaie de lèpre.

Lévitique 13:32  Le sacrificateur examinera la plaie le septième jour. Si la teigne ne s’est pas étendue, s’il n’y a point de poil jaunâtre, et si elle ne paraît pas plus profonde que la peau,

Lévitique 13:34  Le sacrificateur examinera la teigne le septième jour. Si la teigne ne s’est pas étendue sur la peau, et si elle ne paraît pas plus profonde que la peau, le sacrificateur le déclarera pur ; il lavera ses vêtements, et il sera pur.

Lévitique 13:51  Il examinera la plaie le septième jour. Si la plaie s’est étendue sur le vêtement, à la chaîne ou à la trame, sur la peau ou sur l’ouvrage quelconque fait de peau, c’est une plaie de lèpre invétérée: l’objet est impur.

Concernant la lèpre qui est le symbole de la colère, une colère  peut être pur ou violente qui ne touche pas la peau(le dessus du corps de l’âme) mais seulement le vêtement (la façon de penser qui est temporaire)  qui peut être lavé ou changé. Mais la colère peut être profonde dans l’âme et cette dernière est impure. Encore une fois, une âme peut-elle passée de sept jours en sept jours de module de création en création parce qu’il est écrit dans le livre de vie qu’elle est un support indestructible…

Le livre de vie de l’agneau

(19) A quelle oeuvre peut-on comparer l’âme humaine ? Pensons qu’elle est un corpuscule, mais semblable à un support indestructible portant des images, des sons, des paroles et des mouvements qui s’impriment par les ondes, et pouvant être restitués à volonté à l’aide d’un appareil conçu à cet effet. Comparons alors le corps humain à cet appareil. N’entendez pas cependant que l’homme sache faire un tel instrument à la fin des six jours et que Dieu ne sache le faire depuis toujours ; car c’est Dieu qui crée l’homme. Et l’homme sait produire de tels appareillages parce qu’il est lui-même ainsi fait dans la perfection.

 

Lévitique 13:51  Il examinera la plaie le septième jour. Si la plaie s’est étendue sur le vêtement, à la chaîne ou à la trame, sur la peau ou sur l’ouvrage quelconque fait de peau, c’est une plaie de lèpre invétérée: l’objet est impur.

Lévitique 13:52  Il brûlera le vêtement, la chaîne ou la trame de laine ou de lin, l’objet quelconque de peau sur lequel se trouve la plaie, car c’est une lèpre invétérée : il sera brûlé au feu.

Pour ces deux versets, la lèpre est indéracinable, on ne peut pas l’enlevé, si on parle d’une âme sont vêtement sera brûlé au feu, comme Dieu qui brûle les hommes impurs dans son feu apocalyptique.

Apocalypse 20:14  Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu.

Apocalypse 20:15  Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu.

 

Le Septième jour est le jour du royaume de Dieu, et le chemin de vie  est comme un module de sept jours de la création, des astres et de l’homme. Ce module est à la dimension des galaxies, perpétuel et éternel.

Le livre de vie de l’Agneau p.429

(5) Les bons observateurs s’apercevront immédiatement que l’homme n’aura jamais une meilleure illustration de l’ensemble des oeuvres de l’Éternel. Car, au-delà de la formation progressive du jardin terrestre et de la distinction des ères, elle montre le monde tout au long du chemin de vie de nos astres, et révèle la genèse, la prophétie, le changement d’esprit de l’homme au jour fixé, ainsi que le passage du monde de ténèbres dans le monde de lumière.

(6) Cette figure providentielle fait apparaître les choses essentielles. On voit effectivement d’où vient l’homme et où il va, et que la matière et l’esprit de l’univers sont intimement mêlés, comme l’âme matérielle chargée d’écritures spirituelles sont un ensemble. Ainsi, chacun comprend qu’il est créé à l’image de Dieu, et il en perçoit le sens et les profondeurs cette fois. Peut-il alors exister un meilleur éclairage sur l’ensemble des réalités ?

Le septième jour est la libération de la domination de l'homme par l'homme, l'esclavage et du monde de l'argent.

Il est le jour de l’Éternel, c'est à dire que l'homme devient un ange, un messager qui a en son cœur la loi universelle qui lui permette de vivre éternellement. Il est aussi le jour de l’Éternité où les âmes méritantes poursuivent la vie par réincarnations successives au changements solaires.

Puis vient le huitième jour...

Tag(s) : #le temps dans la Bible
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :