Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Etudes-revelations-bibliques

Eve

Ge 3:20 Adam donna à sa femme le nom d’Eve: car elle a été la mère de tous les vivants.

Ge 4:1 Adam connut Eve, sa femme; elle conçut, et enfanta Caïn et elle dit: J’ai formé un homme avec l’aide de l’Eternel.

 

La mère de tous les vivants se traduit dans deux sens, la terre et la religion.

La terre fait la religion dans le sens de la vie et la vie des hommes fait la terre dans le sens qu’il est le protecteur de ce Dieu lui a donné.

La terre a donné naissance à l’homme et ce dernier doit garder la vie de cette planète comme si il servait une cause ou une religion.

De même en d’autre mots, le sens du mot « Vivants » ramène à suivre les commandements et les préceptes, les justes ont en eux le sens de la vie.

Quant aux autres ils sont insensés, et morts. Ils vont vers leurs pertes en s’opposant à Dieu donc à la vie, ils détruisent sa création. Ils sont aveugles parce qu’ils n’ont pas la conscience de ce qu’ils font à long terme.

 

La terre humaine est une femme

La terre grâce à ses enfants, les êtres vivants, est elle-même vivante, elle a une part d’humanité car l’homme domine les animaux. Et Le sens du tremblement de terre est humain lorsqu’on parle de l’avènement. Ce sera une émotion de la terre venant de ses habitants.

 

Mt 27:54 Le centenier et ceux qui étaient avec lui pour garder Jésus, ayant vu le tremblement de terre et ce qui venait d’arriver, furent saisis d’une grande frayeur, et dirent: Assurément, cet homme était Fils de Dieu.

 

La terre est une femme nue au début de sa création et Dieu l’habille de la création et lui donne l’Homme. Comme Dieu qui donne Caïn à Eve (GE4 :1)

 

Ge 1:1 ¶ Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.

Ge 1:2 La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.

Ge 1:7 Et Dieu fit l’étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue. Et cela fut ainsi.

Ge 1:11 Puis Dieu dit: Que la terre produise de la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi.

Ge 1:16 Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles.

Ge 1:21 Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce; il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon.

Ge 1:25 Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.

Ge 1:27 Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.

 

Et La terre est une mère nourricière.

 

Ge 1:30 Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture. Et cela fut ainsi.

 

La planète est à l’image d’Eve et la compagne de l’homme. La métaphore de la femme montre une ambivalence et un lien très forts avec l’homme. L’homme a besoin de la femme pour son équilibre tout comme la terre. Eve donne des enfants en tant que femme et la terre assure la prospérité des descendances de l’homme. Si tout autant la terre est protégée comme la femme par l’homme.

La terre comme une femme est une projection omniprésente dans les écritures et d’autres légendes celle de Gaïa, la déesse grecque par exemple. La Mère protège ses enfants des dangers, et des prédateurs.

 

Ex 27:16 Pour la porte du parvis il y aura un rideau de vingt coudées, bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors, en ouvrage de broderie, avec quatre colonnes et leurs quatre bases.

Ex 27:17 Toutes les colonnes formant l’enceinte du parvis auront des tringles d’argent, des crochets d’argent, et des bases d’airain.

 

Les habitants de cette terre sont à l’abri des risques extérieurs comme dans une ville.

Dans le sens imagé, la terre est une ville, une nation, une communauté, peuplé d’homme, semblable à quatre colonne de couleurs encerclées par une enceinte céleste infranchissable enfin presque. Les portes de la ville sont celles du royaume, elles viennent de s’ouvrir grâce au livre de vie de l’agneau.

 

La Ville et Jérusalem

La terre est aussi comme une ville Jérusalem qui est décrit comme une femme dans Ezéchiel

 

Eze 16:7 Je t’ai multipliée par dix milliers, comme les herbes des champs. Et tu pris de l’accroissement, tu grandis, tu devins d’une beauté parfaite; tes seins se formèrent, ta chevelure se développa. Mais tu étais nue, entièrement nue.

 

Et les hommes sont comme l’herbe des champs, ils se multiplient et grandissent, et forment une religion à l’image d’une femme et d’une ville. Ils ont épousé la religion de Dieu, ils se sont éclairés dans leur choix et leur décision, ils ont donné l’exemple à leur progéniture comme un soleil qui éclaire une terre ou une lune qui renvoie la beauté de son éclat.

 

Mt 13:43 Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

 

Dieu est le créateur du Royaume. Et l’homme est comme un soleil qui protège sa terre, son épouse de l’intérieur, par son feu qui est le feu de Dieu, qui est la marque brûlant sur son front, l’Esprit Saint. L’homme épouse la terre, et donc épouse Dieu en la protégeant, il se protège lui-même car il habite la terre,voici sa religion, et il rayonne du feu de Dieu sur la lune qui reflète la beauté de l’humanité sainte de la terre.

 

Une épouse pour Dieu

Elle est belle celle qui épouse Dieu, ou la vérité. Elle revête son habit de noce, blanc et pure, elle se circoncit. Elle ceint sa force d’un trésor autour de sa taille, une révélation bleu indigo qui lui donne son courage et qui fait briller sa couronne de douze tribus étoilées. Son nom est Marie, et elle ressemble à une femme vieille de trois jours et jeune au soir de ses noces.

 

Mais d’autres aveugles ont voulu la représenter sous une abomination de pierre taillée, une transgression des tables de la loi. Dieu avait pourtant dit de ne point faire de statues.

 

Les Idoles du Soleil

Et Pire encore il ont vu en Marie un soleil et qu’avait perpétué dans les âges des cultes sous le nom d’Isis, et Astarté,

 

De 4:19 Veille sur ton âme, de peur que, levant tes yeux vers le ciel, et voyant le soleil, la lune et les étoiles, toute l’armée des cieux, tu ne sois entraîné à te prosterner en leur présence et à leur rendre un culte: ce sont des choses que l’Eternel, ton Dieu, a données en partage à tous les peuples, sous le ciel tout entier.

 

Les générations ont gardé leurs coutumes et traditions mélangeant la parole de Dieu et leurs rites païens.

 

Les fausse religions, les prostituées

Eze 8:12 Et il me dit: Fils de l’homme, vois-tu ce que font dans les ténèbres les anciens de la maison d’Israël, chacun dans sa chambre pleine de figures? Car ils disent: L’Eternel ne nous voit pas, l’Eternel a abandonné le pays.

 

Eze 20:30 C’est pourquoi dis à la maison d’Israël: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Ne vous souillez-vous pas à la manière de vos pères, et ne vous prostituez-vous pas à leurs abominations?

 

Les Hommes se sont prostitués à des valeurs futiles, qui s'opposent à la vie, et ils en cultivent la mort. Dieu est sorti de leur cœur, il abandonné leur pays.

 

1Pi 1:18 sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères,

 

Leur religion est une femme, une prostituée, qui se vend au matérialisme, à l'argent. Toutes les sommes amassées durant leur vie, leur âme ne peut les emmener. La fin de leur vie pour eux est la fin de tout, alors ils se permettent de tout saccager à leur dépens. Ils ont la religion de la mort. Comme la prostitué qui offre son âme à la décadence en échange de quelques pièces.

Ap7 :15 Et il me dit: Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues.

2Co 11:3 Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ

 

L'humanité s'est laissé séduire par le Serpent, ces hommes vaniteux et hautains qui se mettent au dessus des autres et les asservissent. Ils les détournent des chemins de la vie par des mensonges et des prodiges. Alors que la vie est si simple lorsqu'elle vient du cœur d'un juste.

 

1Ti 2: 12 Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence.

1Ti 2:13 Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite;

 

C'est pour cela que Dieu ne veut pas que sa religion les hommes ne veut pas de hiérarchie, personne au dessus des autres, ni de pape, ni cardinaux, ni de sacristain. Chacun doit s'en remettre à Dieu sans passer par l' homme. Ne vous confier pas en l'homme mais en Dieu qui vous habite.

 

Toutes vos religions sont des femmes sectaires qui vous manipulent, pour vous soutirer quelques pièces. Quittez les !! n'allez plus vers ces femmes, adultères !, car vous trompez votre coeur de vie et Dieu.

La seule et unique femme et religion est celle du coeur du juste, celle de l'enfant qui habitait votre jeunesse, celle qui dit de ne faire aux autres ce que vous n'aimerez pas qu'on vous fasse.

 

Ge 2:22 L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme.

 

La religion de la terre, Dieu la prise du cœur de l'homme pour en faire aussi sa compagne de vie. Elle est représentée par le symbole de la femme et les textes amènent aussi à faire une double interprétation.

 

La femme en tant qu'individu

Dans la bible, la femme peut être citée dans son vrai sens :

 

Ge 2:23 Et l’homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme.

Ge 2:24 C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.

 

Ge 2:15 Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.

Ge 2:16 ¶ Il dit à la femme: J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.

 

Nous les hommes, nous devrons trouver une femme qui nous accompagnera. Rester célibataire n'est pas en soi une vie très logique. Car nous sommes bien redevable de nos mères et de la nature qui nous a donné la vie. Dieu a dit multipliez-vous.

 

La femme dans le sens propre il n'y a que le livre de vie de l'agneau qui en parle le mieux

 

livre de vie p.363

Sur l’homme et la femme

(10) Toutefois, pour que votre résurrection soit accomplie et que le nouveau monde devienne réalité, vous devez également avoir une compréhension parfaite des caractéristiques de l’homme et de la femme que Dieu se choisit. Tout d’abord, pour définir leur nature et leur caractère, revenons momentanément en arrière, pour nous apercevoir qu’ils sont comparables à l’image du courant créatif, composé d’un côté par l’apport et de l’autre par la dépense. En cela, on peut comparer Adam au Soleil qui apporte, et Eve à la planète qui dépense. On reconnaît ainsi les éléments distinctifs propres à chacun d’eux, ainsi que le tout qu’ils forment ensemble et qui leur permet de procréer.

(11) Il a été longuement expliqué que sans dépense il ne peut y avoir d’apport et que sans apport il ne peut y avoir de dépense, et que tous deux sont le principe d’existence des astres et des êtres. Par conséquent, il n’y a aucune supériorité ou infériorité de l’une de ces deux parties de sens contraires et similaires. Il ne faut donc pas voir la femme inférieure à l’homme ou l’homme inférieur à la femme, d’autant que de telles pensées ne peuvent être que la manifestation d’une grande déficience du raisonnement.

(12) Certes, l’homme est supérieur à la femme pour porter des sacs de grains, et la femme est supérieure à l’homme pour faire des ouvrages délicats, car leur rôle dans la vie est complémentaire. Le fameux principe d’existence avec lequel nous avons démontré l’univers, indique à qui veut le voir que, dans leur couple, l’homme est esprit et la femme est vie. C’est d’ailleurs parce qu’il en est bien ainsi que, partout où il n’y a point de femmes, tout semble mort. Mais parce qu’elle est vie, il est naturel qu’elle soit davantage attachée aux choses matérielles dont elle a immédiatement besoin pour sa famille, qu’à l’étude des choses spirituelles qui incombe davantage à l’homme auquel elle se confie. Ainsi, la femme se préoccupe plus des choses immédiates que des choses à venir qui concernent davantage son époux. Ce qui, parfois, peut les entraîner dans quelques petits malentendus...

(13) Remarquez avec attention que l’homme produit ce dont sa famille a besoin (comme le fait le Soleil), et que la femme reçoit ce qu’il lui donne et qu’elle prépare pour tous les siens (comme le fait la terre). On voit ainsi que la femme est le pivot de la famille. C’est pourquoi l’homme produit et apporte, tandis que la femme reçoit et dépense, même pour enfanter. Telle est leur condition. Et tout est bien ainsi, car il s’agit de l’ordre originel dans lequel, à la manière des astres, chacun trouve sa place, son rôle, sa joie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

James M 16/10/2019 20:09

J'aimerai en connaître davantage