Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sens de « confesser »

 

(tiré du Larousse)

verbe transitif (ancien français estre cunfes, avouer ses péchés, du latin ecclésiastique confessus, de confiteri, avouer ses fautes)

 

Définitions de confesser

  • Pour un catholique, déclarer ses péchés au tribunal de la pénitence.
  • En parlant d'un prêtre catholique, recevoir la confession de quelqu'un.
  • Littéraire. Proclamer publiquement ses croyances : Confesser sa foi.
  • Avouer quelque chose, le déclarer, le reconnaître pour vrai : J'ai tort, je le confesse.
  • Familier. Tirer subtilement à quelqu'un des aveux, une confidence.

 

Php 2:11  et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

1Jn 2:23  Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père.

 

Jésus Christ venu en Chair

1Jn 4:2  Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu: tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu;

1Jn 4:3  et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.

 

2Jn 1:7  Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c’est le séducteur et l’antéchrist

 

Confesser, c’est avouer ses fautes, mais aussi reconnaître quelque chose pour vrai.

Jean1:5 ¶  La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.
Jean1:6  Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean.
Jean1:7  Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.
Jean1:8  Il n’était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.
Jean1:9  Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.
Jean1:10  Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue.
Jean1:11  Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue.
Jean1:12  Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu,
Jean1:13  (1-12) lesquels sont nés, (1-13) non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

Jean1:14  Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

La lumière était dans le monde et ceux qui l'ont reçue,sont nés de Dieu. C'est ainsi que la parole s'est fait chair et Jésus (la lumière) est venu en chair.

Ce que je démontre c’est que pour la vérité, Jésus n’a jamais été un homme, mais l' Esprit qui vient de Dieu, la lumière, ce qui peut se traduire par Emmanuel.

Mt 1:23  Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’ Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.

Ceux qui ne confessent pas  que Jésus est venu en chair, ne disent pas que Jesus est venu de ceux qui sont nés de Dieu mais racontent que Jésus est un homme qui est nés il y a deux mille ans.

Au milieu de nous

 

1Co 15:20 ¶  Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts.

1Co 15:21  Car, puisque la mort est venue par un homme, c’est aussi par un homme qu’est venue la résurrection des morts.

1Co 15:22  Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ,

1Co 15:23  mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement.

 

Le Christ est prémices de ceux qui sont morts pour notre monde, ce qui veut dire que des personnes ont cru que notre monde allait à sa perdition, ils décidèrent donc de ne plus vivre pour ce monde. Cette mort ou cette prise de conscience est venu d’un homme (Emmanuel), qui a leur aussi ouvert les yeux, (résurrection) et leur a montré comment il fallait vivre suivant la loi de l’Eternel. Cette prise de conscience est comme un état d’esprit collectif, et tous vivent en cet état d’Esprit, qui grandit et grandira soudainement lors de son avènement. Voila ce qui est  Jésus-Christ, qui n’est pas un homme mais un tissu d’hommes qui devient Esprit de Dieu.

 

Mt 18:19  Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux.

Mt 18:20  Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.

 

Jésus n’a pas d’âge, il peut avoir 12 ans, 15ans, mille ans ou l’Eternité mais en aucun cas sont âge n’est limité à 120 ans comme un homme.

 

Mille ans avec Jésus

 

Ap 20:4  Et je vis des trônes; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.

Ap 20:5  Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est la première résurrection.

Ap 20:6  Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.

 

Comment un homme peut-il régner mille ans alors que le verset suivant donne une limite ?

 

Ge 6:3  Alors l’Eternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans.

 

L’homme n’est que chair, mais Jésus est Esprit d’hommes ou d’anges et il peut vivre éternellement.

 

1Co 15:22  Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ

 

Adam est le symbole de l’homme jeune d’esprit qui mange le  fruit de l’arbre de la connaissance qui meure en étant chassé du paradis vers le séjour des morts. Puis  il mange le fruit de l’arbre de vie et meurt pour le séjour des mort qui est notre monde corrompu et ressuscite en Christ (vers le royaume de Dieu).

 

Ceci est mon corps, le pain de vie, le livre de vie.

 

Si nous lisons le corps de jésus dans l’Evangile, il s’agit du corps de l’Esprit.

 

Mt 26:26  Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant: Prenez, mangez, ceci est mon corps.

Mr 14:22  Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Prenez, ceci est mon corps.

Lu 22:19  Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi.

1Co 11:24  et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit: Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi.

 

En Anglais, « pain » signifie souffrir, en français on retrouve la racine dans la « peine ». On mange du pain, comme la métaphore de dévorer un livre.

 

Ap 10:9  Et j’allai vers l’ange, en lui disant de me donner le petit livre. Et il me dit: Prends-le, et avale-le; il sera amer à tes entrailles, mais dans ta bouche il sera doux comme du miel.

Ap 10:10  Je pris le petit livre de la main de l’ange, et je l’avalai; il fut dans ma bouche doux comme du miel, mais quand je l’eus avalé, mes entrailles furent remplies d’amertume.

Ap 10:11  Puis on me dit: Il faut que tu prophétises de nouveau sur beaucoup de peuples, de nations, de langues, et de rois.

 

Le pain rompu comme les sceaux

 

Ap 5:2  Et je vis un ange puissant, qui criait d’une voix forte: Qui est digne d’ouvrir le livre, et d’en rompre les sceaux?

Ap 5:5  Et l’un des vieillards me dit: Ne pleure point; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux.

Ap 5:9  Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant: Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation;

Ap 6:1  Je regardai, quand l’agneau ouvrit un des sept sceaux, et j’entendis l’un des quatre êtres vivants qui disait comme d’une voix de tonnerre: Viens.

 

Le témoignage de l’apocalypse prouve bien que le pain rompu est un livre dont les sceaux ont été rompus, pour dévoiler le sens des écritures. Le livre écrit avec la souffrance et l’encre comme le sang  du christ n’est autre que le livre de vie de l’agneau.

 

Jésus l’esprit des écritures

 

Livre de vie p.14

(1) On ne peut connaître quelqu’un qu’en sachant d’où il sort et ce qu’il a vécu

depuis sa naissance jusqu’au jour où il est devant soi. Aussi, pour que l’on sache dans

quel fer il a été forgé, je vais montrer la vie du Fils qui ne pouvait être écrite que par

lui-même le jour où il se reconnaît et se manifeste dans le monde.

Jésus est l’Agneau dans l’Écriture, celui qui vient éclairer les hommes et combattre le

monde corrompu pour y mettre un terme et que vienne le règne de Dieu. Il est ma

propre image, car que l’on soit avec l’Agneau dans le Livre ou avec moi en ce jour, on

est en présence du même homme, dans le même moment du temps, juste avant

l’apocalypse. Je ne suis pas Jésus cependant, mais l’accomplissement de Jésus qui

est l’esprit des Écritures. C’est lui qui est assis sur moi, l’ânon, le petit d’une ânesse ;

je ne peux donc m’en détourner. Pensez, sans tenir compte des décors où se passe

l’action, qu’avec ce qu’il dit et fait, Jésus montre ce que je dis et fais aujourd’hui, au

soir du monde ; et vous comprendrez.

 

 

L’Evangile et la vie de Jésus n’est qu’une prophétie sous forme d’une allégorie. Jésus n’est pas de chair mais d’esprit. Pendant mille ans, l’esprit de Jésus a laissé des traces dans les expressions de la langue française, mais il a disparu dans le cœur des hommes. Satan a pris sa place pour encore un peu de temps.

 

Livre de vie p.447

(22) Ce monde confus et dénaturé n’est compréhensible que si l’on sait qu’il va

être détruit conformément à ce que l’Écriture annonce, et que cet accomplissement

ne peut se produire qu’au jour de la venue du messager de Dieu. Cependant, vous

savez que les hommes ont déjà eu peur que cette fin du monde arrive à l’improviste

sur eux, et notamment mille ans après Jésus. Cela, parce qu’il est écrit (dans

l’apocalypse) que Satan serait lié pendant mille ans, et qu’il serait ensuite délivré

pour un peu de temps, afin qu’il accomplisse son oeuvre. Effectivement, pendant le

premier millénaire qui suivit le jour où il fut connu, Jésus régnait dans les coeurs et

les nations. Puis, peu à peu et à cause des infamies commises par les rois, les

empereurs et les religieux, il s’en est allé des esprits. Satan prit alors sa place. Depuis

lors, c’est lui qui règne et prépare la fin du monde, comme cela se voit par ce qui se

pratique dans les pays.

 

La confusion entre un esprit fantôme et l’esprit

Lu 24:36 ¶  Tandis qu’ils parlaient de la sorte, lui-même se présenta au milieu d’eux, et leur dit : La paix soit avec vous !

Lu 24:37  Saisis de frayeur et d’épouvante, ils croyaient voir un esprit.

Lu 24:38  Mais il leur dit : Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi pareilles pensées s’élèvent-elles dans vos cœurs ?

Lu 24:39  Voyez mes mains et mes pieds, c’est bien moi ; touchez-moi et voyez : un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai.

Lu 24:40  Et en disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds.

Lu 24:41  Comme, dans leur joie, ils ne croyaient point encore, et qu’ils étaient dans l’étonnement, il leur dit : Avez-vous ici quelque chose à manger ?

Lu 24:42  Ils lui présentèrent du poisson rôti et un rayon de miel.

Lu 24:43  Il en prit, et il mangea devant eux.

Lu 24:44  Puis il leur dit : C’est là ce que je vous disais lorsque j’étais encore avec vous, qu’il fallait que s’accomplît tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes.

Lu 24:45  Alors il leur ouvrit l’esprit, afin qu’ils comprissent les Ecritures.

 

Les chrétiens pensent qu’un jour qu’un homme Jésus reviendra en chair et en os comme il est venu , il y a deux mille ans. Jésus vient de Dieu et nous sommes la demeure de l’Eternel.

L’homme dans la prophétie de l’Evangile est la  représentation du Christ .Il est conseillé de se confier en Dieu plutôt qu’en l’homme, alors pourquoi se confier en Jésus si ce dernier est un homme. Jésus n’est pas un esprit revenant, ni fantôme non plus, il est l’Esprit de la prophétie de la bonne nouvelle et de la révélation. Celui qui revient vers Dieu, est le Fils comme dans la parabole de l’enfant prodigue, Jésus est la représentation de l’Esprit de ceux qui reviendront vers l’Eternel.

 

Tag(s) : #Jésus

Partager cet article

Repost 0