Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ap 2:14 Mais j’ai quelque chose contre toi, c’est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d’achoppement devant les fils d’Israël, pour qu’ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu’ils se livrassent à l’impudicité.

 

Manger de la viande sacrifié aux idoles est une métaphore qui démontre que nous ne faisons pas honneur à la création que Dieu. Le mot « idole » s’oppose à Dieu, il traduit un dieu étranger à la vie.

 

Le veau d’or, le sacrifice aux idoles.

1Co 8:4 Pour ce qui est donc de manger des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu’il n’y a point d’idole dans le monde, et qu’il n’y a qu’un seul Dieu.

 

Le premier verset dit qu’il n’y a qu’un seul Dieu, le créateur, et celui de la vie. Il doit donc être le seul à être vénéré par le respect de sa création. Les idoles comme Balaam ou Balak ou les autres ambitions contraire à la vie comme l’argent, et les richesses de ce monde.

 

1Co 8:5 Car, s’il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs,

 

Les dieux qui existent réellement sont des hommes élevés par l’esprit et la connaissance, des anges qui connaissent la face de Dieu. Ils sont les meilleurs fruits du vécu dans l’arbre de vie.

 

1Co 8:6 néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

 

Et c’est par Dieu que nous vient la connaissance(toutes choses), et par Jésus par qui nous avons la connaissance.

 

1Co 8:7 ¶ Mais cette connaissance n’est pas chez tous. Quelques-uns, d’après la manière dont ils envisagent encore l’idole, mangent de ces viandes comme étant sacrifiées aux idoles, et leur conscience, qui est faible, en est souillée.

 

Tout le monde ne comprend pas que la terre nous est offerte gratuitement pour nous nourrir.

Ceux qui ont la connaissance de L’Eternel savent que Dieu nourrit les corbeaux.

 

Lu 12:24 Considérez les corbeaux : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n’ont ni cellier ni grenier ; et Dieu les nourrit. Combien ne valez-vous pas plus que les oiseaux !

 

Mais les autres plus faibles, ceux dont toutes choses s’expriment par le besoin et les richesses matérielles, ne voit qu’en l’argent le moyen de subsister de s’élever socialement, leur esprit en est souillé. Cette idole est comme le veau d’or, des richesses amassées et fondues dans une banque, et une futilité de bijoux précieux en parure.

 

1Co 8:8 Ce n’est pas un aliment qui nous rapproche de Dieu : si nous en mangeons, nous n’avons rien de plus ; si nous n’en mangeons pas, nous n’avons rien de moins.

 

Dans notre monde, le moyen de subsister passe par la chair(richesses et production). Pour manger des viandes sacrifiés aux idoles, celui qui en est fort conscient, ne risque rien. Mais celui qui ne le voit pas, livre son âme à la prostitution et au mal.

 

1Co 8:9 Prenez garde, toutefois, que votre liberté ne devienne une pierre d’achoppement pour les faibles.

 

Se nourrir est un sacrifice. Tuer un animal que l’on a élevé est une peine. Mais manger un animal vendu par quelqu’un qui nous est inconnu, ne n’en est pas une. L’étranger qui sacrifie pour nous nourrir, le fait pour l’argent. L’animal est considéré au rang d’objet et non plus au rang d’être vivant de la création. C’est de la prostitution à l’argent comme une prostituée qui vend son corps pour un acte impudique.

 

Le sacrifice de manger

1Co 8:10 Car, si quelqu’un te voit, toi qui as de la connaissance, assis à table dans un temple d’idoles, sa conscience, à lui qui est faible, ne le portera-t-elle pas à manger des viandes sacrifiées aux idoles ?

 

Ceux dont le nom est inscrit dans le livre des vivants (le livre de vie) devrait montrer le bon exemple à suivre. Même s’il est difficile en ces temps forcés de respecter la volonté de Dieu.

 

Ac 15:28 Car il a paru bon au Saint-Esprit et à nous de ne vous imposer d’autre charge que ce qui est nécessaire,

Ac 15:29 savoir, de vous abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l’impudicité, choses contre lesquelles vous vous trouverez bien de vous tenir en garde. Adieu

 

Car pour ceux du futur royaume, il ne sera plus permis de transgresser la loi, et les préceptes.

Ne retourner pas votre veste, n’allez pas regarder en arrière comme la femme de Lot.

 

Ac 21:25 A l’égard des païens qui ont cru, nous avons décidé et nous leur avons écrit qu’ils eussent à s’abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l’impudicité.

 

 

Il n’y a pas seulement le respect de la victime animal qui est à l’origine de l’abstinence des viandes sacrifiées au veau d’or. Mais il en va aussi de votre santé, car vous confiez votre vie en vous nourrissant à des inconnus qui ne sont pas toujours sans scrupules pour faire de l’argent. Le sucre, les graisses employés, et autres substances chimiques bon marché, ne font pas une nourriture saine pour votre corps, ils ne sont pas d’une odeur agréable à l’Eternel. Ils raccourcissent vos jours et amènent la maladie, ils vous écartent du chemin de la vie.Se nourrir de la sorte est impudique, et étranger à notre meilleur condition de vie.

 

Le sacrifice de l’animal que vous faites pour vous, il doit être sans défaut et le meilleur du troupeau comme il est écrit dans l’ancien testament. C’est à Dieu que vous le faites, car vous êtes sa demeure, et la meilleur des maisons est celle qui est saine.

Tag(s) : #La nourriture

Partager cet article

Repost 0