Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Esclave du monde

 

Ga 4:1  Or, aussi longtemps que l’héritier est enfant, je dis qu’il ne diffère en rien d’un esclave, quoiqu’il soit le maître de tout;

Ga 4:2  mais il est sous des tuteurs et des administrateurs jusqu’au temps marqué par le père.

Ga 4:3  Nous aussi, de la même manière, lorsque nous étions enfants, nous étions sous l’esclavage des rudiments du monde;

Ga 4:4  mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, né sous la loi,

Ga 4:5  afin qu’il rachetât ceux qui étaient sous la loi, afin que nous reçussions l’adoption.

Ga 4:6  Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos coeurs l’Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! Père!

Ga 4:7  Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu.

 

L’esclave dans la bible n’est pas obligatoirement un homme qui travaille sans salaire, il suffit qu’un roi ou un administrateur ou des tuteurs soit à sa tête. Mais Dieu a envoyé son Fils pour briser ce joug, comme le rachat de ceux qui était dans le péché et dans l’esclavage.

Celui qui sera libéré aura le cœur à la loi divine.

 

Jacob le symbole de l’esclave vendu par ses frères

 

Esa 49 :3  Et il m’a dit: Tu es mon serviteur, Israël en qui je me glorifierai.

Esa 49 :4  Et moi j’ai dit: C’est en vain que j’ai travaillé, C’est pour le vide et le néant que j’ai consumé ma force; Mais mon droit est auprès de l’Eternel, Et ma récompense auprès de mon Dieu.

Esa 49 :5  Maintenant, l’Eternel parle, Lui qui m’a formé dès ma naissance Pour être son serviteur, Pour ramener à lui Jacob, Et Israël encore dispersé; Car je suis honoré aux yeux de l’Eternel, Et mon Dieu est ma force.

Esa 49 :6  Il dit: C’est peu que tu sois mon serviteur Pour relever les tribus de Jacob Et pour ramener les restes d’Israël: Je t’établis pour être la lumière des nations, Pour porter mon salut jusqu’aux extrémités de la terre.

Esa 49:7  Ainsi parle l’Eternel, le rédempteur, le Saint d’Israël, A celui qu’on méprise, qui est en horreur au peuple, A l’esclave des puissants: Des rois le verront, et ils se lèveront, Des princes, et ils se prosterneront, A cause de l’Eternel, qui est fidèle, Du Saint d’Israël, qui t’a choisi.

 

Ps 14:7  Oh! qui fera partir de Sion la délivrance d’Israël? Quand l’Eternel ramènera les captifs de son peuple, Jacob sera dans l’allégresse, Israël se réjouira.

 

Ps 44:4  44-5 O Dieu! tu es mon roi: Ordonne la délivrance de Jacob!

 

Ps 105:6  Postérité d’Abraham, son serviteur, Enfants de Jacob, ses élus!

 

Dans Isaïe, Jacob est à l’image d’un pays esclave, Israël, l’esclave des puissants pour toutes les nations. Il ne travaille pas pour lui, mais pour la grandeur des riches, une futilité aux yeux de l’Eternel, car ils n’amassent que la poussière, et le fer rouille.

L’esclave sera choisi mais le riche accaparé par les biens matériels (la marque de la bête sur son front et sa main) mourra dans la ruine de son âme. Autrement dit, en voulant garder ses biens (voulant sauver sa vie), il ne voudra pas tout abandonner pour suivre Jésus sur la montagne de Sion.

 

Esclave de l’argent

 

Job 7:1 ¶  Le sort de l’homme sur la terre est celui d’un soldat, Et ses jours sont ceux d’un mercenaire.

Job 7:2  Comme l’esclave soupire après l’ombre, Comme l’ouvrier attend son salaire,

 

Pr 22:7  Le riche domine sur les pauvres, Et celui qui emprunte est l’esclave de celui qui prête.

 

Les riches, les pauvres, grands ou petits, ont la marque de l’argent. Nous sommes ces fidèles que Satan a séduit avec démons, les idoles d’or et d’argent. Et nous sommes ses aveuglés.

 

Ap 16:2  Le premier alla, et il versa sa coupe sur la terre. Et un ulcère malin et douloureux frappa les hommes qui avaient la marque de la bête et qui adoraient son image.

 

Quand le monde s’écroulera, que l’argent ne sera que poussières, la réaction psychosomatique sera l’un des châtiments.

 

Esclave du péché

 

Jn 8:34  En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché.

 

Essayer d’abandonner vos biens, vos cultes, vos coutumes, vos mauvaises habitudes, vos droits, comptez les chaines du péché que vous avez à vos pied !

Mangez-vous encore de la charcuterie ? Et les mensonges ? Les convoitises ? Vous fumez ?

 

Esclave du Christ

 

Ro 7:25  Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!… Ainsi donc, moi-même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.

 

1Co 7:22  Car l’esclave qui a été appelé dans le Seigneur est un affranchi du Seigneur; de même, l’homme libre qui a été appelé est un esclave de Christ.

 

Ga 3:28  Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ.

 

Mt 20:27  et quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il soit votre esclave.

Mr 10:44  et quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il soit l’esclave de tous.

 

De 32:36  L’Eternel jugera son peuple; Mais il aura pitié de ses serviteurs, En voyant que leur force est épuisée, Et qu’il n’y a plus ni esclave ni homme libre.

 

 

La libération des esclaves le jour de l’Eternel

 

Ex 21:2  Si tu achètes un esclave hébreu, il servira six années; mais la septième, il sortira libre, sans rien payer.

 

Ce Verset voilé est une référence au paradis le septième jour, les séjours des morts(le sixième jour) où le monde sera jugé selon ses œuvres.

 

De 24:18  Tu te souviendras que tu as été esclave en Egypte, et que l’Eternel, ton Dieu, t’a racheté; c’est pourquoi je te donne ces commandements à mettre en pratique.

 

De 5:15  Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d’Egypte, et que l’Eternel, ton Dieu, t’en a fait sortir à main forte et à bras étendu: c’est pourquoi l’Eternel, ton Dieu, t’a ordonné d’observer le jour du repos.

 

Au royaume de Dieu, nous garderons en mémoire les six mauvais jours (ou le sixième jour) sous le joug des chefs et rois, faits de souffrance et de maladies (fléaux).

 

Jer 34:9  afin que chacun renvoyât libres son esclave et sa servante, l’Hébreu et la femme de l’Hébreu, et que personne ne tînt plus dans la servitude le Juif, son frère.

Jer 34:10  Tous les chefs et tout le peuple, qui étaient entrés dans le pacte, s’engagèrent à renvoyer libres chacun son esclave et sa servante, afin de ne plus les tenir dans la servitude; ils obéirent, et les renvoyèrent.

Jer 34:11  Mais ensuite ils changèrent d’avis; ils reprirent les esclaves et les servantes qu’ils avaient affranchis, et les forcèrent à redevenir esclaves et servantes.

Jer 34:12  Alors la parole de l’Eternel fut adressée à Jérémie de la part de l’Eternel, en ces mots:

Jer 34:13  Ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël: J’ai fait une alliance avec vos pères, le jour où je les ai fait sortir du pays d’Egypte, de la maison de servitude; et je leur ai dit:

Jer 34:14  Au bout de sept ans, chacun de vous renverra libre son frère hébreu qui se vend à lui; il te servira six années, puis tu le renverras libre de chez toi. Mais vos pères ne m’ont point écouté, ils n’ont point prêté l’oreille.

Jer 34:15  Vous, vous aviez fait aujourd’hui un retour sur vous-mêmes, vous aviez fait ce qui est droit à mes yeux, en publiant la liberté chacun pour son prochain, vous aviez fait un pacte devant moi, dans la maison sur laquelle mon nom est invoqué.

Jer 34:16  Mais vous êtes revenus en arrière, et vous avez profané mon nom; vous avez repris chacun les esclaves et les servantes que vous aviez affranchis, rendus à eux-mêmes, et vous les avez forcés à redevenir vos esclaves et vos servantes.

Jer 34:17  C’est pourquoi ainsi parle l’Eternel: Vous ne m’avez point obéi, en publiant la liberté chacun pour son frère, chacun pour son prochain. Voici, je publie contre vous, dit l’Eternel, la liberté de l’épée, de la peste et de la famine, et je vous rendrai un objet d’effroi pour tous les royaumes de la terre.

Jer 34:18  Je livrerai les hommes qui ont violé mon alliance, qui n’ont pas observé les conditions du pacte qu’ils avaient fait devant moi, en coupant un veau en deux et en passant entre ses morceaux;

Jer 34:19  je livrerai les chefs de Juda et les chefs de Jérusalem, les eunuques, les sacrificateurs, et tout le peuple du pays, qui ont passé entre les morceaux du veau;

Jer 34:20  je les livrerai entre les mains de leurs ennemis, entre les mains de ceux qui en veulent à leur vie, et leurs cadavres serviront de pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre.

Jer 34:21  Je livrerai Sédécias, roi de Juda, et ses chefs, entre les mains de leurs ennemis, entre les mains de ceux qui en veulent à leur vie, entre les mains de l’armée du roi de Babylone, qui s’est éloignée de vous.

Jer 34:22  Voici, je donnerai mes ordres, dit l’Eternel, et je les ramènerai contre cette ville; ils l’attaqueront, ils la prendront, et la brûleront par le feu. Et je ferai des villes de Juda un désert sans habitants.

 

Ce passage raconte la colère de Dieu, à la libération de ses enfants, ses Elus. Les Rois et les chefs qui ne voudront pas laisser partir leurs esclaves hébreux comme les pharaons, verront sur eux fondre les ennemis et disparaitront en un éclair. Ce sera le grand Festin où seront conviés les oiseaux, qui sont les anges et les Elus.

 

Ap19 :17  Et je vis un ange qui se tenait dans le soleil. Et il cria d’une voix forte, disant à tous les oiseaux qui volaient par le milieu du ciel: Venez, rassemblez-vous pour le grand festin de Dieu,

Ap19 :18  afin de manger la chair des rois, la chair des chefs militaires, la chair des puissants, la chair des chevaux et de ceux qui les montent, la chair de tous, libres et esclaves, petits et grands.

 

De manière voilée et analogue à l’Apocalypse, Jérémie raconte la libération des justes (hébreux, Israël, Juifs qui sont les images).D’ailleurs l’exode est aussi une prophétie de la fin des temps, avec le même thème récurant, la libération.

 

Livre de vie p.64

(10) Je le dis autrement : Jean est né du monde esclave, qui fut esclave à cause de
l’ignorance de la vérité et des ténèbres qui couvraient le monde. En effet, l’arche de
l’ancienne alliance (l’ancien testament) ne permit point aux hommes de naître de
l’esprit mais seulement de la chair. Jésus, lui, est né du monde délivré de l’ignorance
et des puissances de Satan. Car la vérité affranchit et libère l’homme. Elle fait naître
une deuxième fois ceux qui sont nés de la chair, et qui l’épousent. C’est pourquoi il
est écrit que le Fils est celui qui ressuscite le premier d’entre les morts. Convenez
donc que ce terme de premier ressuscité, ou de premier-né d’entre les morts, signifie
incontestablement qu’il y en a d’autres qui naissent à sa suite. Et c’est à cela que vous
assistez avec moi, à votre propre résurrection.

 

Les animaux que l’on élève en captivité

 

Le 25:39  Si ton frère devient pauvre près de toi, et qu’il se vende à toi, tu ne lui imposeras point le travail d’un esclave.

Le 25:40  Il sera chez toi comme un mercenaire, comme celui qui y demeure; il sera à ton service jusqu’à l’année du jubilé.

Le 25:41  Il sortira alors de chez toi, lui et ses enfants avec lui, et il retournera dans sa famille, dans la propriété de ses pères.

Le 25:42  Car ce sont mes serviteurs, que j’ai fait sortir du pays d’Egypte; ils ne seront point vendus comme on vend des esclaves.

Le 25:43  Tu ne domineras point sur lui avec dureté, et tu craindras ton Dieu.

Le 25:44  C’est des nations qui vous entourent que tu prendras ton esclave et ta servante qui t’appartiendront, c’est d’elles que vous achèterez l’esclave et la servante.

Le 25:45  Vous pourrez aussi en acheter des enfants des étrangers qui demeureront chez toi, et de leurs familles qu’ils engendreront dans votre pays; et ils seront votre propriété.

Le 25:46  Vous les laisserez en héritage à vos enfants après vous, comme une propriété; vous les garderez comme esclaves à perpétuité. Mais à l’égard de vos frères, les enfants d’Israël, aucun de vous ne dominera avec dureté sur son frère.

Le 25:47  Si un étranger, si celui qui demeure chez toi devient riche, et que ton frère devienne pauvre près de lui et se vende à l’étranger qui demeure chez toi ou à quelqu’un de la famille de l’étranger,

Le 25:48  il y aura pour lui le droit de rachat, après qu’il se sera vendu: un de ses frères pourra le racheter.

Le 25:49  Son oncle, ou le fils de son oncle, ou l’un de ses proches parents, pourra le racheter; ou bien, s’il en a les ressources, il se rachètera lui-même.

Le 25:50  Il comptera avec celui qui l’a acheté depuis l’année où il s’est vendu jusqu’à l’année du jubilé; et le prix à payer dépendra du nombre d’années, lesquelles seront évaluées comme celles d’un mercenaire.

Le 25:51  S’il y a encore beaucoup d’années, il paiera son rachat à raison du prix de ces années et pour lequel il a été acheté;

Le 25:52  s’il reste peu d’années jusqu’à celle du jubilé, il en fera le compte, et il paiera son rachat à raison de ces années.

Le 25:53  Il sera comme un mercenaire à l’année, et celui chez qui il sera ne le traitera point avec dureté sous tes yeux.

Le 25:54  S’il n’est racheté d’aucune de ces manières, il sortira l’année du jubilé, lui et ses enfants avec lui.

Le 25:55  Car c’est de moi que les enfants d’Israël sont esclaves; ce sont mes esclaves, que j’ai fait sortir du pays d’Egypte. Je suis l’Eternel, votre Dieu.

 

La Bible compare les hommes à des animaux et aussi les animaux à des hommes, et c’est simple comme pour les yeux d’un enfant.

Les animaux que l’on élève sont un peu comme notre famille, et ils sont nos serviteurs, comme nos esclaves ou  nos mercenaires. Racheter nos animaux c’est leur rendre la liberté à la nature (propriétés de ses pères), c’est le prix à payer du nombre d’année de leur captivité. Les animaux étrangers sont ceux que l’on prélève directement dans la nature. Il faudra les garder en liberté à perpétuité en héritage pour nos enfants, comme une propriété de tous.

C’est de Dieu que nous seront les esclaves.

 

Livre de vie p.440

(25) Et puis sachez que moins on mange de graisse et de chair animale, plus on

augmente le nombre de ses jours. D’autre part, on ne doit se nourrir que des bêtes

que l’on tue soi-même, sinon on ne peut avoir du respect pour leur vie, pour leur

nombre, et pour leur race. Et vous vous garderez bien de tuer celles qui vous

assistent quotidiennement, ainsi que l’ensemble des animaux familiers, car c’est

aussi une question de coeur et de dignité.

(26) Comprenez-vous, par ailleurs, que les bêtes qu’on élève dégénèrent au fil

des ans ? Privées de leur liberté, de la nature, de leur nourriture originelle et de leurs

prédateurs qui les maintiennent en bonne santé, elles ne peuvent que régresser. A

cause de cela, les bêtes d’élevage, qui paraissent belles en raison des sélections

continuelles que les hommes ont opérées sur elles pour qu’elles soient toujours d’un

meilleur rapport, sont en vérité des bêtes qui ont depuis longtemps perdu leurs

qualités, notamment nutritives. C’est pourquoi Dieu vous commande aujourd’hui de

faire retourner à l’état sauvage tous les animaux que vous éleviez. Qu’il s’agisse de

menu ou de gros bétail, ou de bêtes de basse-cour, tous doivent réintégrer la

campagne, les pâturages, les landes, les forêts et les lieux humides pour retrouver

leur liberté et leur état naturel. C’est alors que vous pourrez les chasser pour vous

nourrir ; en veillant, encore une fois, à ne manger que ceux que vous aurez

vous-même abattus.

 (27) Étant seulement au commencement du chemin de la vie, on ne peut

continuer d’élever des espèces qui ont déjà perdu les qualités de leur race, à cause de

l’exploitation abusive qui en a été faite. C’est donc l’ensemble de ce dont on se

nourrit qui doit retourner à l’état sauvage pour servir de réserves éternelles, les bêtes

assurément, mais aussi l’ensemble des céréales, des légumes, des tubercules, des

plantes potagères, des fruits et autres espèces de végétaux. Après quoi, on pourra

prélever des spécimens pour les élever et les cultiver, avant d’en changer à nouveau.

 

Tag(s) : #L'homme

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :