Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Esa 38:1 ¶  En ce temps-là, Ezéchias fut malade à la mort. Le prophète Esaïe, fils d’Amots, vint auprès de lui, et lui dit: Ainsi parle l’Eternel: Donne tes ordres à ta maison, car tu vas mourir, et tu ne vivras plus.

Esa 38:2  Ezéchias tourna son visage contre le mur, et fit cette prière à l’Eternel:

Esa 38:3  O Eternel! souviens-toi que j’ai marché devant ta face avec fidélité et intégrité de coeur, et que j’ai fait ce qui est bien à tes yeux! Et Ezéchias répandit d’abondantes larmes.

Esa 38:4  Puis la parole de l’Eternel fut adressée à Esaïe, en ces mots:

Esa 38:5  Va, et dis à Ezéchias: Ainsi parle l’Eternel, le Dieu de David, ton père: J’ai entendu ta prière, j’ai vu tes larmes. Voici, j’ajouterai à tes jours quinze années.

Esa 38:6  Je te délivrerai, toi et cette ville, de la main du roi d’Assyrie; je protégerai cette ville.

Esa 38:7  Et voici, de la part de l’Eternel, le signe auquel tu connaîtras que l’Eternel accomplira la parole qu’il a prononcée.

Esa 38:8  Je ferai reculer de dix degrés en arrière avec le soleil l’ombre des degrés qui est descendue sur les degrés d’Achaz. Et le soleil recula de dix degrés sur les degrés où il était descendu.

 

Qui est Achaz ?

 

Tiré de Wikipédia

« Achaz est connu dans la Bible pour son impiété. Il a d'abord vaincu Razin, roi d'Aram-Damas. Mais, d'après le récit biblique, ayant élevé des autels aux faux dieux, et leur ayant même consacré son fils, Dieu permit qu'il fût vaincu à son tour par Razin et par Péqah, roi d'Israël. Il eut alors recours à Teglath-Phalasar III, roi d'Assyrie, auquel il donna tout l'or du temple de Jérusalem pour obtenir son secours.

Il meurt détesté et est privé de la sépulture des rois. C'est sous son règne qu'est mentionné pour la première fois le cadran solaire. »

 

Le Cadran solaire et degrés d’Achaz

 

L’évocation du soleil est bien en rapport avec le cadran solaire, bien que le soleil soit l’image des Elus.

Le degré représente 4 minutes pour une révolution de 360 degrés, mais dans le verset il s’agit de jours pour Emmanuel. Sur certain cadran solaire, la mesure des jours se fait en arcs diurnes, si l’ombre descend ou monte il s’agit bien de jours.

 

Livre de vie p.462

(24) Dans l’Écriture, un signe m’est donné pour que je sache à quel moment je

dois mettre l’arche à la mer :

 

Et voici, de la part de l’Éternel, le signe auquel tu connaîtras que

l’Éternel accomplira la parole qu’il a prononcée : Je ferai reculer de dix

degrés en arrière avec le Soleil l’ombre des degrés qui est descendue sur

les degrés d’Achaz. Et l’ombre recula de dix degrés sur les degrés où elle

était descendue.

 

Ces degrés sont des jours. Il faut par conséquent faire reculer de dix jours la fin de l’année pour la placer au solstice d’hiver. Et tout rentre dans l’ordre : le jour de la naissance du Fils, ainsi que le commencement de l’année du nouveau siècle. Cela signifie que je dois remettre le livre au monde le quinzième jour du dernier mois de la dernière année de ce siècle, qui est le jour de ma venue au monde ainsi que celui de mon avènement. Et ce sera fait.

 

Le nombre "quinze"

 

« Voici, j’ajouterai à tes jours quinze années »

 

Les jours sont le restant à vivre. Il y a comme un jeu de temps entre jours et années dans cette phrase.

 

Achaz représente le monde impie. En l’implorant, Dieu lui ajoute quinze années, qui sont peut-être des jours, d’où le 15 décembre?

 

 

« Le prophète Esaïe, fils d’Amots, vint auprès de lui, et lui dit: Ainsi parle l’Eternel: Donne tes ordres à ta maison, car tu vas mourir, et tu ne vivras plus. »

 

Ce passage exprime la fin d’Achaz, comme la fin de notre monde impie, dans le livre de vie.

Si quinze est bien un nombre d’années alors il reste quinze années à notre monde impie pour vivre après la publication du livre de vie (=annonce du message du prophète Isaïe).

 

Le basculement de la terre ou inversion des pôles.

 

Ce verset n’est pas sur le basculement de la terre ,signe esotérique d’une fin du monde terrestre.Ce n’est pas le soleil qui bascule de 10 degrès mais son ombre, il y a confusion sur la deuxième phrase, si vous ne tenez pas compte de la première :

 

« Je ferai reculer de dix degrés en arrière avec le soleil l’ombre des degrés qui est descendue sur les degrés d’Achaz. Et le soleil (son ombre) recula de dix degrés sur les degrés où il était descendu. »

 

 

Je ne comprends pas comment l’auteur a fait pour comprendre ce verset, mais je sais qu’il voit le sens des textes avec justesse, alors autant lui faire confiance.

Les degrès d'Achaz
Tag(s) : #LE LIVRE DE VIE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :