Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La fin du monde sera comme un grand champ à moissonner, Le Fils battra le blé(les nations) pour en faire ressortir le bon grain avec une verge en fer (le fléau qui servait à battre le blé pour faire sortir le grain avant que les moissonneuses prennent le relais).

 

Ap 2:27  Il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d’argile, ainsi que moi-même j’en ai reçu le pouvoir de mon Père.

 

Ici, il mesure le temple de Dieu(les élus) sûrement avec sa verge, pour montrer que le blé récolté correspond bien au élus


Ap 11:1  On me donna un roseau semblable à une verge, en disant: Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, l’autel, et ceux qui y adorent.


Ap 12:5  Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône.

 

Et une vigne à vendanger :


Ap 19:15  De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations; il les paîtra avec une verge de fer; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu tout-puissant.

 

La verge de Moïse : le serpent d'airain

 

Sur la montagne de l'eternelle, Dieu a changé le baton Moise en un serpent.

 

Ex 4:3  L’Eternel dit: Jette-la par terre. Il la jeta par terre, et elle devint un serpent. Moïse fuyait devant lui.
Ex 4:4  L’Eternel dit à Moïse: Etends ta main, et saisis-le par la queue. Il étendit la main et le saisit et le serpent redevint une verge dans sa main.

 

Chez pharaon, Moise se mesure avec ses mages, et le serpent de moise est plus fort que la magie des hommes de pharaon.

 

Ex 7:10  Moïse et Aaron allèrent auprès de Pharaon, et ils firent ce que l’Eternel avait ordonné. Aaron jeta sa verge devant Pharaon et devant ses serviteurs; et elle devint un serpent.
11  Mais Pharaon appela des sages et des enchanteurs; et les magiciens d’Egypte, eux aussi, en firent autant par leurs enchantements.
12  Ils jetèrent tous leurs verges, et elles devinrent des serpents. Et la verge d’Aaron engloutit leurs verges.
 

 

Plus tard, Moise fit un serpent d'airain

 

No 21:8  L’Eternel dit à Moïse: Fais-toi un serpent brûlant, et place-le sur une perche; quiconque aura été mordu, et le regardera, conservera la vie.
No 21:9  Moïse fit un serpent d’airain, et le plaça sur une perche; et quiconque avait été mordu par un serpent, et regardait le serpent d’airain, conservait la vie.

 

Le serpent symbolise la connaissance, tout comme la verge. La connaissance de Jésus va battre la magie de nos scientifiques en montrant qu'elle est la plus sensée.La révélation va casser les vases d'argile que sont les théorie des scientifiques(Big bang, l'évolution, le hazard de la vie). C'est aussi pour cela que la verge d’Aaron engloutit leurs verges.

 

livre de vie p.278

(27) Maintenant vous croyez. Parce que vous voyez que Moïse d’abord et le Fils
de l’homme ensuite sont véritablement ensemble sur la montagne de l’Éternel.
Lorsqu’on regarde la figure de l’évolution de la Terre, ne voit-on pas un serpent ? Dès le début du livre, j’ai parlé de ce serpent, de ce fameux serpent qui redevient uneverge dans la main de Moïse avec laquelle il frappe la terre de sa parole. Je vous le dis, Moïse savait lui aussi ce qu’il en était de l’histoire du monde, car Dieu l’éclaira comme il m’a éclairé. Il connaissait les ères et les écrivit pour qu’elles servent de témoignage lorsque je les démontrerais au monde entier. 

(28) Jusqu’à Jean, il y eut Moïse, sa table et sa plume ; cet homme sans lequel le
monde humain n’aurait pu parvenir jusqu’à ce jour où je vous prends de sa main
pour vous emmener dans le royaume. Mais parce que dans le désert les hommes
parlèrent contre Dieu et contre Moïse, l’Éternel dit à Moïse :

Fais-toi un serpent brûlant, et place-le sur une perche ; quiconque aura
été mordu, et le regardera, conservera la vie. Moïse fit un serpent
d’airain, et le plaça sur une perche ; et quiconque avait été mordu par un
serpent et regardait le serpent d’airain, conservait la vie.

 

(29) Il a déjà été expliqué que ce serpent accomplit véritablement des miracles ;
parce qu’il guérit celui qui le regarde, même s’il a été empoisonné par les serpents, que sont les hommes sans lumière et sans espérance. Le serpent le guérit et lui conserve la vie, parce qu’il lui montre les origines et la destinée de chacun. Il lui montre aussi comment il doit se conduire avec la loi de Moïse pour garder son âme vivante et prendre part au royaume dans les mondes à venir. Mais nous ne sommes plus au temps des figures allégoriques, car ce temps-là, propre au désert, est désormais achevé. Nous sommes au temps où l’homme finit sa traversée du désert et entre de plein pied dans la vérité, au temps où il ouvre les yeux pour voir le réel tel qu’il est et s’allier aux mondes des anges qui peuplent la grande Roue. Mais si vous ne croyez pas aux évidences, vous ne subsisterez pas ; car c’est pour vous garder en vie que nous sommes envoyés devant vous.
 

(30) Jésus dit :
Et comme Moïse éleva le serpent (la figure des sept jours) dans le désert,
il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé, afin que quiconque
croit en lui ait la vie éternelle.

Moïse a en effet élevé ce serpent au ciel, mais vous ne l’avez point vu. Pourtant tout est révélé dans les six jours, suivis du septième jour qui est le jour où Dieu se repose de son oeuvre ; car cette fois, connaissant la vérité, les hommes cesseront de détruire la Terre et de s’entre-tuer comme ils le font sans la connaissance. A vous donc de comprendre ce que signifie : élever le serpent dans le désert, ainsi que l’analogie qui est faite avec le Fils de l’homme, attestant, par sa connaissance, l’oeuvre de Moïse, de celui qui a la même vision des temps.

 

Tag(s) : #Apocalypse -la fin d'un monde

Partager cet article

Repost 0