Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La prostituée dans l'apocalypse est assise sur les eaux ou devant les eaux (suivant les traductions).

La Prostituée comme une Religion

Ap 17:15  Et il me dit: Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues.

 

Mais la signification de l'eau est aussi la parole de Dieu(les grosses eaux), la prostituée est assise devant les écritures ou assise dessus.C'est à dire qu'elle règne sur les nations et les peuples grâce aux écritures.

C'est comme une religion (symbole de la femme)

Cette prostituée sera jugée.

 

Ap 17:1  Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m’adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux.

 

Parce qu'elle est impudique, et qu'elle a vénéré des idoles(voir post la prostitution) et qu'elle a guidé les peuples dans cette mauvaise direction.

 

Ap 19:2  parce que ses jugements sont véritables et justes; car il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité, et il a vengé le sang de ses serviteurs en le redemandant de sa main.

 

La Grande Prostituée, comme la grande ville 

Ap 17:2  C’est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l’impudicité, et c’est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés.

 

Avec la complicité des rois qu'elle a guidé les peuples dans l'idôlaterie. Comme une capitale, c'est la Grande Ville qui dirige un pays avec ses campagnes.

 

Ap 17:3  Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes.  

Ap 17:4  Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution.

 

Elle est décrite comme une femme vêtue de pourpre et d'écarlate, parée d'or et de pierre précieuse, et d'une coupe d'or( (comme un calice?). 

 

Ap 17:5  Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.

Voir Symbole de Babel et de Babylone


Ap 17:6  Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement.

Comment cette femme peut elle vouloir la mort des Saints ?  Elle est guidé par Satan, adversaire de Dieu.

 

La Bête et la Prostituée

Ap 17:7 ¶  Et l’ange me dit : Pourquoi t’étonnes-tu ? Je te dirai le mystère de la femme et de la bête qui la porte, qui a les sept têtes et les dix cornes.

La bête porte la femme comme si elle la dirige. Le mystère de la bête est le calcul de son nom qui donne six cent soixante six (voir de la gématrie dans le livre de vie de l'agneau).


Ap 17:8  La bête que tu as vue était, et elle n’est plus. Elle doit monter de l’abîme, et aller à la perdition. Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s’étonneront en voyant la bête, parce qu’elle était, et qu’elle n’est plus, et qu’elle reparaîtra. — 

La bête a une succession d’existence et de disparition comme un influence mondiale ou un pouvoir politique.

 

La Prostituée assise sur les 7 collines 

 

Ap 17:9  C’est ici l’intelligence qui a de la sagesse. Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise.

 

Rome est "la ville aux 7 collines", la prostituée(La Grande Ville) est assise ou siège à Rome. La bête porte la prostituée ce qui veut que c'est elle qui la dirige. Rome est la Ville d'où est dirigé le monde chrétien de l'occident, comme elle a dirigé le monde antique.

 

Ap 17:10  Ce sont aussi sept rois : cinq sont tombés, un existe, l’autre n’est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps.

Les sept têtes sont aussi sept rois qui ont dirigé les peuples et les nations.

 

La bête et les rois de la Grande Prostituée

Ap 17:11  Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition.

La bête est un Huitième roi du nombre des sept avant sa perdition aux temps de la fin. Le Vatican est comme un autre roi dans la succession des Papes. Il a une influence mondiale sur les gouvernements et les pays du monde.

 

Beaucoup sur internet, compare ces 2 versets à la prophétie de Malachie, à partir des accords de Latran en 1929.

Benoit XVI est l le septième Pape depuis que le Vatican est un petit pays (et le roi serait un pape).

Dans prophétie de Malachie, l'avant dernier Pape est associé à Benoit XVI symbolisé par un olivier.

   

Ap 17:10  Ce sont aussi sept rois: cinq sont tombés, un existe, l’autre n’est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps.


Pie XI(1), PieXII(2),Jean XXIII(3), paul VI(4),Jean Paul 1er(5), Jean Paul II(6), Benoit XVI(7),

 

  "5 sont tombés", lequel?

 "un existe", c'est vrai,mais est ce une indication de temps?

"l'autre n'est pas encore venu" : c'est le dernier, le septième?

"Un huitième roi du nombre des 7". comme si un Pape ressuscitait


Dans Malachie, le dernier roi s'appelle Pierre le Romain, comme le premier des Papes St Pierre, ou Pie.

 

Dans ce que j'ai interprété il y a des évidences, j'ai pas de preuves, juste des suppositions.

La vérité est peut être ailleurs.

Mais ce qui nous importe est de savoir qui est la Prostituée. Elle est le symbole de Babylone, La Grande Ville au niveau mondiale qui est une capitale dirigeant les villes et les campagnes par leurs lois et influence. Cette Grande Ville est Rome, comme Babylone au temps de l'antiquité. Et Rome a dirigé aussi le monde au temps de l'antiquité, elle a sombré, puis elle a surgit de ses cendres, comme la bête Apocalypse 17:8.

 

Tag(s) : #Apocalypse -la fin d'un monde

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :