Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Symbole du sac (se couvrir d’un sac)

Verset clés

1 Rois 21:17 ¶  Alors la parole de l’Eternel fut adressée à Elie, le Thischbite, en ces mots:

1 Rois 21:18  Lève-toi, descends au-devant d’Achab, roi d’Israël à Samarie ; le voilà dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession.

1 Rois 21:19  Tu lui diras : Ainsi parle l’Eternel : N’es-tu pas un assassin et un voleur ? Et tu lui diras : Ainsi parle l’Eternel : Au lieu même où les chiens ont léché le sang de Naboth, les chiens lécheront aussi ton propre sang.

1 Rois 21:20  Achab dit à Elie : M’as-tu trouvé, mon ennemi ? Et il répondit : Je t’ai trouvé, parce que tu t’es vendu pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Eternel.

1 Rois 21:21  Voici, je vais faire venir le malheur sur toi ; je te balaierai, j’exterminerai quiconque appartient à Achab, celui qui est esclave et celui qui est libre en Israël,

1 Rois 21:22  et je rendrai ta maison semblable à la maison de Jéroboam, fils de Nebath, et à la maison de Baescha, fils d’Achija, parce que tu m’as irrité et que tu as fait pécher Israël.

1 Rois 21:23  L’Eternel parle aussi sur Jézabel, et il dit : Les chiens mangeront Jézabel près du rempart de Jizreel.

1 Rois 21:24  Celui de la maison d’Achab qui mourra dans la ville sera mangé par les chiens, et celui qui mourra dans les champs sera mangé par les oiseaux du ciel.

1 Rois 21:25  Il n’y a eu personne qui se soit vendu comme Achab pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, et Jézabel, sa femme, l’y excitait.

1 Rois 21:26  Il a agi de la manière la plus abominable, en allant après les idoles, comme le faisaient les Amoréens, que l’Eternel chassa devant les enfants d’Israël.

1 Rois 21:27  Après avoir entendu les paroles d’Elie, Achab déchira ses vêtements, il mit un sac sur son corps, et il jeûna ; il couchait avec ce sac, et il marchait lentement.

1 Rois 21:28  Et la parole de l’Eternel fut adressée à Elie, le Thischbite, en ces mots:

1 Rois 21:29  As-tu vu comment Achab s’est humilié devant moi ? Parce qu’il s’est humilié devant moi, je ne ferai pas venir le malheur pendant sa vie ; ce sera pendant la vie de son fils que je ferai venir le malheur sur sa maison.

Achab a changé ses ambitions, il a changé ses mauvaises voies, il a déchiré ses vêtements. Il s’est couvert d’un sac, il s’est humilié devant l’Eternel. Il a changé son vêtement contre celui de l’humilité.

 

L’humilité et les moqueries

Psaumes 35:11 ¶  De faux témoins se lèvent : Ils m’interrogent sur ce que j’ignore.

Psaumes 35:12  Ils me rendent le mal pour le bien : Mon âme est dans l’abandon.

Psaumes 35:13  Et moi, quand ils étaient malades, je revêtais un sac, J’humiliais mon âme par le jeûne, Je priais, la tête penchée sur mon sein.

Psaumes 35:14  Comme pour un ami, pour un frère, je me traînais lentement ; Comme pour le deuil d’une mère, je me courbais avec tristesse.

Psaumes 35:15  Puis, quand je chancelle, ils se réjouissent et s’assemblent, Ils s’assemblent à mon insu pour m’outrager, Ils me déchirent sans relâche ;

Psaumes 35:16  Avec les impies, les parasites moqueurs, Ils grincent des dents contre moi.

 

Ceux qui sont fidèles à Dieu humilient leur âme et sont sujets de railleries et de critiques de la part des impies

 

L’humilité pour défendre ses frères  

Dans Ester 3, face au peuple qui désobéissait à ses loi, le roi Assérus roi confia le sort du peuple Juif à Haman, qui choisit de détruire ce peuple :

Esther 4:1  Mardochée, ayant appris tout ce qui se passait, déchira ses vêtements, s’enveloppa d’un sac et se couvrit de cendre. Puis il alla au milieu de la ville en poussant avec force des cris amers,

Esther 4:2  et se rendit jusqu’à la porte du roi, dont l’entrée était interdite à toute personne revêtue d’un sac.

Esther 4:3  Dans chaque province, partout où arrivaient l’ordre du roi et son édit, il y eut une grande désolation parmi les Juifs ; ils jeûnaient, pleuraient et se lamentaient, et beaucoup se couchaient sur le sac et la cendre.

Esther 4:4  Les servantes d’Esther et ses eunuques vinrent lui annoncer cela, et la reine fut très effrayée. Elle envoya des vêtements à Mardochée pour le couvrir et lui faire ôter son sac, mais il ne les accepta pas.

Mardochée, dans la tristesse de la situation adopte l’humilité pour défendre le peuple Juif au mépris du danger.

 

L’humilité dans la détresse et vers la mort.

Job 16:1 ¶  Job prit la parole et dit:

Job 16:2  J’ai souvent entendu pareilles choses ; Vous êtes tous des consolateurs fâcheux.

Job 16:3  Quand finiront ces discours en l’air ? Pourquoi cette irritation dans tes réponses ?

Job 16:4  Moi aussi, je pourrais parler comme vous, Si vous étiez à ma place : Je vous accablerais de paroles, Je secouerais sur vous la tête,

Job 16:5  Je vous fortifierais de la bouche, Je remuerais les lèvres pour vous soulager.

Job 16:6 ¶  Si je parle, mes souffrances ne seront point calmées, Si je me tais, en quoi seront-elles moindres ?

Job 16:7  Maintenant, hélas ! il m’a épuisé …  Tu as ravagé toute ma maison ;

Job 16:8  Tu m’as saisi, pour témoigner contre moi ; Ma maigreur se lève, et m’accuse en face.

Job 16:9  Il me déchire et me poursuit dans sa fureur, Il grince des dents contre moi, Il m’attaque et me perce de son regard.

Job 16:10  Ils ouvrent la bouche pour me dévorer, Ils m’insultent et me frappent les joues, Ils s’acharnent tous après moi.

Job 16:11  Dieu me livre à la merci des impies, Il me précipite entre les mains des méchants.

Job 16:12  J’étais tranquille, et il m’a secoué, Il m’a saisi par la nuque et m’a brisé, Il a tiré sur moi comme à un but.

Job 16:13  Ses traits m’environnent de toutes parts ; Il me perce les reins sans pitié, Il répand ma bile sur la terre.

Job 16:14  Il me fait brèche sur brèche, Il fond sur moi comme un guerrier.

Job 16:15  J’ai cousu un sac sur ma peau ; J’ai roulé ma tête dans la poussière.

Job 16:16  Les pleurs ont altéré mon visage ; L’ombre de la mort est sur mes paupières.

Job 16:17 ¶  Je n’ai pourtant commis aucune violence, Et ma prière fut toujours pure.

Job 16:18  O terre, ne couvre point mon sang, Et que mes cris prennent librement leur essor !

Job 16:19  Déjà maintenant, mon témoin est dans le ciel, Mon témoin est dans les lieux élevés.

Job 16:20  Mes amis se jouent de moi ; C’est Dieu que j’implore avec larmes.

Job 16:21  Puisse-t-il donner à l’homme raison contre Dieu, Et au fils de l’homme contre ses amis !

Job 16:22  Car le nombre de mes années touche à son terme, Et je m’en irai par un sentier d’où je ne reviendrai pas..

Job s’humilie dans sa détresse, son humilité est cousue dans sa chair, et il se roule dans la poussière (de la destruction ou de la mort) image qui vient du verset suivant :

Genèse 3:19  C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.

 

S’humilier par la prière et les supplications

Daniel 9:1 ¶  La première année de Darius, fils d’Assuérus, de la race des Mèdes, lequel était devenu roi du royaume des Chaldéens,

Daniel 9:2  la première année de son règne, moi, Daniel, je vis par les livres qu’il devait s’écouler soixante-dix ans pour les ruines de Jérusalem, d’après le nombre des années dont l’Eternel avait parlé à Jérémie, le prophète.

Daniel 9:3  Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, afin de recourir à la prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre.

Daniel 9:4 ¶  Je priai l’Eternel, mon Dieu, et je lui fis cette confession : Seigneur, Dieu grand et redoutable, toi qui gardes ton alliance et qui fais miséricorde à ceux qui t’aiment et qui observent tes commandements !

Daniel 9:5  Nous avons péché, nous avons commis l’iniquité, nous avons été méchants et rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances.

Daniel 9:6  Nous n’avons pas écouté tes serviteurs, les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos chefs, à nos pères, et à tout le peuple du pays.

 

Jérémie 6:26  Fille de mon peuple, couvre-toi d’un sac et roule-toi dans la cendre, Prends le deuil comme pour un fils unique, Verse des larmes, des larmes amères ! Car le dévastateur vient sur nous à l’improviste.

 

 Le malheur arrive, humiliez-vous.

Jonas 3:1 ¶  La parole de l’Eternel fut adressée à Jonas une seconde fois, en ces mots:

Jonas 3:2  Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et proclames-y la publication que je t’ordonne !

Jonas 3:3  Et Jonas se leva, et alla à Ninive, selon la parole de l’Eternel. Or Ninive était une très grande ville, de trois jours de marche.

Jonas 3:4  Jonas fit d’abord dans la ville une journée de marche ; il criait et disait : Encore quarante jours, et Ninive est détruite !

Jonas 3:5 ¶  Les gens de Ninive crurent à Dieu, ils publièrent un jeûne, et se revêtirent de sacs, depuis les plus grands jusqu’aux plus petits.

Jonas 3:6  La chose parvint au roi de Ninive ; il se leva de son trône, ôta son manteau, se couvrit d’un sac, et s’assit sur la cendre.

Matthieu 11:21  Malheur à toi, Chorazin ! malheur à toi, Bethsaïda ! car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre.

Luc 10:13  Malheur à toi, Chorazin ! malheur à toi, Bethsaïda ! car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre.

 

Les deux témoins revêtus d'un sac

Apocalypse 11:3  Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours.

Apocalypse 11:4  Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre.

Apocalypse 11:5  Si quelqu’un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis ; et si quelqu’un veut leur faire du mal, il faut qu’il soit tué de cette manière.

Apocalypse 11:6  Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu’il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie ; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu’ils le voudront.

Apocalypse 11:7  Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera.

Apocalypse 11:8  Et leurs cadavres seront sur la place de la grande ville, qui est appelée, dans un sens spirituel, Sodome et Egypte, là même où leur Seigneur a été crucifié.

 

Les deux témoins se sont humiliés devant l'Eternel, ils ont déplorés tout le mal qui a été fait sur terre par les hommes, ils se sont sacrifiés pour leur frères comme Mardochée sans avoir peur du ridicule, ni des moquerie. L'image de se couvrir d'un sac et de la cendre exprime tout ceci.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :