Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Symbole des poissons dans la Bible

Symbole des poissons dans la Bible

Versets clés

Matthieu 13:47  Le royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant des poissons de toute espèce.

Matthieu 13:48  Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent ; et, après s’être assis sur le rivage, ils mettent dans des vases ce qui est bon, et ils jettent ce qui est mauvais.

Matthieu 13:49  Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes,

Matthieu 13:50  et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

 

Comme la parabole du bon grain ou la séparation des boucs et des brebis, le royaume de Dieu est comme un filet de pêcher ramassant tous les poissons, et sur le rivage, ils gardent le bon poisson  et jettent le mauvais. Et pour arriver à sa fin Dieu détruit ce qu’il a créé.

 

Dieu détruit sa création

Sophonie 1:3  Je détruirai les hommes et les bêtes, Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, Les objets de scandale, et les méchants avec eux ; J’exterminerai les hommes de la face de la terre, Dit l’Eternel.

Le livre de Vie de l’Agneau p.393

(11) Dans sa colère, Dieu dit encore, par Sophonie :

Je détruirai tout sur la terre,

Dit l’Éternel.

Je détruirai les hommes et les bêtes,

Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,

Les objets de scandale, et les méchants avec eux ;

J’exterminerai les hommes de la face de la terre,

Dit l’Éternel.

(12) L’Éternel annonce ici la fin du monde dont parle Jésus, et la fin de ceux qui sont coupables de l’avoir amenée. Mais avant cela, ils seront tourmentés jour et nuit, jusqu’à ce qu’ils comprennent de force que la Terre ne leur appartient pas, et combien ils ont eu tort de la mettre en péril. C’est pourquoi, pour précipiter la chute des nations, Dieu ordonne à son fils de tarir les fleuves qui les irriguent, jusqu’à ce qu’elles n’aient plus d’eau et sèchent au Soleil. Déjà, les nations dominantes sombrent dans l’angoisse, à cause de leurs dirigeants à la langue trompeuse qui ne tiennent que des propos mensongers, et bien souvent destructeurs et sanguinaires.

 

Les mauvais poissons de Pharaon, ses fidèles

Ezékiel 29:1 ¶  La dixième année, le douzième jour du dixième mois, la parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots:

Ezékiel 29:2  Fils de l’homme, tourne ta face vers Pharaon, roi d’Egypte, Et prophétise contre lui et contre toute l’Egypte !

Ezékiel 29:3  Parle, et tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, j’en veux à toi, Pharaon, roi d’Egypte, Grand crocodile, qui te couches au milieu de tes fleuves, Et qui dis : Mon fleuve est à moi, c’est moi qui l’ai fait !

Ezékiel 29:4  Je mettrai une boucle à tes mâchoires, J’attacherai à tes écailles les poissons de tes fleuves, Et je te tirerai du milieu de tes fleuves, Avec tous les poissons qui s’y trouvent Et qui seront attachés à tes écailles.

Ezékiel 29:5  Je te jetterai dans le désert, Toi et tous les poissons de tes fleuves. Tu tomberas sur la face des champs, Tu ne seras ni relevé ni ramassé ; Aux bêtes de la terre et aux oiseaux du ciel Je te donnerai pour pâture.

Ezékiel 29:6  Et tous les habitants de l’Egypte sauront que je suis l’Eternel, Parce qu’ils ont été un soutien de roseau pour la maison d’Israël.

Ezékiel 29:7  Lorsqu’ils t’ont pris dans la main, tu t’es rompu, Et tu leur as déchiré toute l’épaule ; Lorsqu’ils se sont appuyés sur toi, tu t’es brisé, Et tu as rendu leurs reins immobiles.

Pharaon a lui-même des écailles comme un poisson auquel s’accrochent ses fidèles qui sont eux-mêmes des poissons. Cette image des écailles est  la même allégorie du pan du manteau du Christ auquel la femme en perte de sang touche dans Matthieu 9 :20 pour le suivre.

Malheureusement, Pharaon entraînera ses fidèles dans les abîmes de la destruction, ou dans les eaux profondes.

A l’inverse, les poissons peuvent être ceux qui sont bon pour l’Eternel, et pour les sauver de la destruction, Dieu leur envoie un message de vie à la fin des temps, qui est le pain de vie.

 

La multiplication des pains et des poissons

Jean 6:9  Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons ; mais qu’est-ce que cela pour tant de gens ?

Jean 6:10  Jésus dit : Faites-les asseoir. Il y avait dans ce lieu beaucoup d’herbe. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes.

Jean 6:11  Jésus prit les pains, rendit grâces, et les distribua à ceux qui étaient assis ; il leur donna de même des poissons, autant qu’ils en voulurent.

Jean 6:12  Lorsqu’ils furent rassasiés, il dit à ses disciples : Ramassez les morceaux qui restent, afin que rien ne se perde.

Jean 6:13  Ils les ramassèrent donc, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux qui restèrent des cinq pains d’orge, après que tous eurent mangé.

Jean 6:14  Ces gens, ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient : Celui-ci est vraiment le prophète qui doit venir dans le monde.

Cette multiplication de pains est la propagation de sa parole sous forme d’un livre qui a le gout de miel comme la manne dans le désert(Exode). Ce Livre se propage en se multipliant parmi les hommes (poissons) qui deviennent à leur tour des pêcheurs d’hommes.

 

La pêche miraculeuse

Je commence par ces deux versets pour vous faire comprendre que le chapitre 21 de Jean est bien une allégorie sur la propagation de la Bonne Nouvelle : Le Livre de Vie de l’Agneau.

Matthieu 4:19  Il leur dit : Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes.

Marc 1:17  Jésus leur dit : Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes.

Dans Jean 21, les apôtres ,des pêcheurs d’hommes, convertissent ces poissons en les capturant dans leurs filets qui est la distribution du Livre de Vie de l’Agneau.

Jean 21:1 ¶  Après cela, Jésus se montra encore aux disciples, sur les bords de la mer de Tibériade. Et voici de quelle manière il se montra.

Jean 21:2  Simon Pierre, Thomas, appelé Didyme, Nathanaël, de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples de Jésus, étaient ensemble.

Jean 21:3  Simon Pierre leur dit : Je vais pêcher. Ils lui dirent : Nous allons aussi avec toi. Ils sortirent et montèrent dans une barque, et cette nuit-là ils ne prirent rien.

Jean 21:4  Le matin étant venu, Jésus se trouva sur le rivage ; mais les disciples ne savaient pas que c’était Jésus.

Jean 21:5  Jésus leur dit : Enfants, n’avez-vous rien à manger ? Ils lui répondirent : Non.

Jean 21:6  Il leur dit : Jetez le filet du côté droit de la barque, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le retirer, à cause de la grande quantité de poissons.

Jean 21:7  Alors le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : C’est le Seigneur ! Et Simon Pierre, dès qu’il eut entendu que c’était le Seigneur, mit son vêtement et sa ceinture, car il était nu, et se jeta dans la mer.

Jean 21:8  Les autres disciples vinrent avec la barque, tirant le filet plein de poissons, car ils n’étaient éloignés de terre que d’environ deux cents coudées.

Jean 21:9  Lorsqu’ils furent descendus à terre, ils virent là des charbons allumés, du poisson dessus, et du pain.

Jean 21:10  Jésus leur dit : Apportez des poissons que vous venez de prendre.

Jean 21:11  Simon Pierre monta dans la barque, et tira à terre le filet plein de cent cinquante-trois grands poissons ; et quoiqu’il y en eût tant, le filet ne se rompit point.

Jean 21:12  Jésus leur dit : Venez, mangez. Et aucun des disciples n’osait lui demander : Qui es-tu ? sachant que c’était le Seigneur.

Jean 21:13  Jésus s’approcha, prit le pain, et leur en donna ; il fit de même du poisson.

Les poissons ramenés à terre(séparés de la mer : les nations) comme la séparation des boucs et des brebis , sont partagé par Jésus. Le partage est consommé entre les hommes et les nouveaux arrivés (poissons).

Le songe du chapitre d’Ezéchiel donne la même image de la propagation de la bonne nouvelle(les eaux et torrent). Nous pouvons voir la parole de Dieu grandit comme un torrent pour aller se jeter dans le mer(les nations).Et sur les bords , les pêcheurs d’homme qui participe à la récupération  des Elus de Dieu.

 

Les poissons d’Ezéchiel

Ezékiel 47:1 ¶  Il me ramena vers la porte de la maison. Et voici, de l’eau sortait sous le seuil de la maison, à l’orient, car la face de la maison était à l’orient ; l’eau descendait sous le côté droit de la maison, au midi de l’autel.

Ezékiel 47:2  Il me conduisit par le chemin de la porte septentrionale, et il me fit faire le tour par dehors jusqu’à l’extérieur de la porte orientale. Et voici, l’eau coulait du côté droit.

Ezékiel 47:3  Lorsque l’homme s’avança vers l’orient, il avait dans la main un cordeau, et il mesura mille coudées ; il me fit traverser l’eau, et j’avais de l’eau jusqu’aux chevilles.

Ezékiel 47:4  Il mesura encore mille coudées, et me fit traverser l’eau, et j’avais de l’eau jusqu’aux genoux. Il mesura encore mille coudées, et me fit traverser, et j’avais de l’eau jusqu’aux reins.

Ezékiel 47:5  Il mesura encore mille coudées ; c’était un torrent que je ne pouvais traverser, car l’eau était si profonde qu’il fallait y nager ; c’était un torrent qu’on ne pouvait traverser.

Ezékiel 47:6  Il me dit : As-tu vu, fils de l’homme ? Et il me ramena au bord du torrent.

Ezékiel 47:7  Quand il m’eut ramené, voici, il y avait sur le bord du torrent beaucoup d’arbres de chaque côté.

Ezékiel 47:8  Il me dit : Cette eau coulera vers le district oriental, descendra dans la plaine, et entrera dans la mer ; lorsqu’elle se sera jetée dans la mer, les eaux de la mer deviendront saines.

Ezékiel 47:9  Tout être vivant qui se meut vivra partout où le torrent coulera, et il y aura une grande quantité de poissons ; car là où cette eau arrivera, les eaux deviendront saines, et tout vivra partout où parviendra le torrent.

Ezékiel 47:10  Des pêcheurs se tiendront sur ses bords ; depuis En-Guédi jusqu’à En-Eglaïm, on étendra les filets ; il y aura des poissons de diverses espèces, comme les poissons de la grande mer, et ils seront très nombreux.

Ce dernier verset est l’avènement où le Livre de Vie de l’Agneau sera prêché dans le monde entier par les pêcheurs d’homme sur les bords de la grande mer(toutes les nations).

La première porte du verset 2  est celle du septentrion. Le dernier verset 10 est la porte des poissons.

 

La porte des poissons

Sophonie 1:10  En ce jour-là, dit l’Eternel, Il y aura des cris à la porte des poissons, Des lamentations dans l’autre quartier de la ville, Et un grand désastre sur les collines.

Néhémie 3:3  Les fils de Senaa bâtirent la porte des poissons. Ils la couvrirent, et en posèrent les battants, les verrous et les barres.

Néhémie 12:39  puis au-dessus de la porte d’Ephraïm, de la vieille porte, de la porte des poissons, de la tour de Hananeel et de la tour de Méa, jusqu’à la porte des brebis. Et l’on s’arrêta à la porte de la prison.

Cette porte des poissons grâce au Livre de Vie de l’Agneau sera le rempart qui servira de séparation entre les bons poissons et le mauvais, entre ceux qui pourront manger le Livre ou pas.

 

Rassembler la manne du désert et rassembler tous les poissons de la mer

Dans nombre, les enfants d’Israël a beau ramasser la manne, comme le pain de vie(le livre de Vie de l’Agneau) dans le désert. Il éprouve le besoin de manger de la viande pour se consoler. Cette viande est comme les poissons que les pêcheurs trient pour les manger pour le grand festin de l’Eternel.

Nombres 11:4 ¶  Le ramassis de gens qui se trouvaient au milieu d’Israël fut saisi de convoitise ; et même les enfants d’Israël recommencèrent à pleurer et dirent : Qui nous donnera de la viande à manger ?

Nombres 11:5  Nous nous souvenons des poissons que nous mangions en Egypte, et qui ne nous coûtaient rien, des concombres, des melons, des poireaux, des oignons et des aulx.

Nombres 11:6  Maintenant, notre âme est desséchée : plus rien ! Nos yeux ne voient que de la manne.

Nombres 11:7  La manne ressemblait à de la graine de coriandre, et avait l’apparence du bdellium.

Nombres 11:8  Le peuple se dispersait pour la ramasser ; il la broyait avec des meules, ou la pilait dans un mortier ; il la cuisait au pot, et en faisait des gâteaux. Elle avait le goût d’un gâteau à l’huile.

Nombres 11:9  Quand la rosée descendait la nuit sur le camp, la manne y descendait aussi.

Nombres 11:10  Moïse entendit le peuple qui pleurait, chacun dans sa famille et à l’entrée de sa tente. La colère de l’Eternel s’enflamma fortement. (11-11) Moïse fut attristé,

Nombres 11:11  et il dit à l’Eternel : Pourquoi affliges-tu ton serviteur, et pourquoi n’ai-je pas trouvé grâce à tes yeux, que tu aies mis sur moi la charge de tout ce peuple ?

Nombres 11:12  Est-ce moi qui ai conçu ce peuple ? est-ce moi qui l’ai enfanté, pour que tu me dises : Porte-le sur ton sein, comme le nourricier porte un enfant, jusqu’au pays que tu as juré à ses pères de lui donner ?

Nombres 11:13  Où prendrai-je de la viande pour donner à tout ce peuple ? Car ils pleurent auprès de moi, en disant : Donne-nous de la viande à manger !

Nombres 11:14  Je ne puis pas, à moi seul, porter tout ce peuple, car il est trop pesant pour moi.

Nombres 11:15  Plutôt que de me traiter ainsi, tue-moi, je te prie, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, et que je ne voie pas mon malheur.

Nombres 11:16 ¶  L’Eternel dit à Moïse : Assemble auprès de moi soixante-dix hommes des anciens d’Israël, de ceux que tu connais comme anciens du peuple et ayant autorité sur lui ; amène-les à la tente d’assignation, et qu’ils s’y présentent avec toi.

Nombres 11:17  Je descendrai, et là je te parlerai ; je prendrai de l’esprit qui est sur toi, et je le mettrai sur eux, afin qu’ils portent avec toi la charge du peuple, et que tu ne la portes pas à toi seul.

Nombres 11:18  Tu diras au peuple : Sanctifiez-vous pour demain, et vous mangerez de la viande, puisque vous avez pleuré aux oreilles de l’Eternel, en disant : Qui nous fera manger de la viande ? car nous étions bien en Egypte. L’Eternel vous donnera de la viande, et vous en mangerez.

Nombres 11:19  Vous en mangerez non pas un jour, ni deux jours, ni cinq jours, ni dix jours, ni vingt jours,

Nombres 11:20  mais un mois entier, jusqu’à ce qu’elle vous sorte par les narines et que vous en ayez du dégoût, parce que vous avez rejeté l’Eternel qui est au milieu de vous, et parce que vous avez pleuré devant lui, en disant : Pourquoi donc sommes-nous sortis d’Egypte ?

Nombres 11:21  Moïse dit : Six cent mille hommes de pied forment le peuple au milieu duquel je suis, et tu dis : Je leur donnerai de la viande, et ils en mangeront un mois entier !

Nombres 11:22  Egorgera-t-on pour eux des brebis et des bœufs, en sorte qu’ils en aient assez ? ou rassemblera-t-on pour eux tous les poissons de la mer, en sorte qu’ils en aient assez ?

Le tri entre les boucs et les brebis est aussi un sacrifice pour le festin de l’Eternel,  la gourmandise du peuple d’Israêl sera à la grandeur du nombre d’âmes sauvées de la grande mer(des nations).

 

Le mot poissons est aussi à prendre au pied de la lettre, il est un animal de la création.

L’homme au-dessus et responsable de la création

Genèse 1:21  Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce ; il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon.

Genèse 1:26  Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.

Genèse 1:28  Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez ; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.

Genèse 9:2  Vous serez un sujet de crainte et d’effroi pour tout animal de la terre, pour tout oiseau du ciel, pour tout ce qui se meut sur la terre, et pour tous les poissons de la mer : ils sont livrés entre vos mains.

 

Le Livre de Vie p.361

(1) Au-dessus de tout, l’homme doit veiller sur l’ensemble des êtres que Dieu a

placés sous ses pieds.

Quand je contemple les cieux, ouvrage de tes mains, dit David,

La Lune et les étoiles que tu as créées :

Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ?

Et le Fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ?

Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu,

Et tu l’as couronné de gloire et de magnificence.

Tu lui as donné la domination sur les oeuvres de tes mains,

Tu as tout mis sous ses pieds,

Les brebis comme les boeufs,

Et les animaux des champs,

Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,

Tout ce qui parcourt le sentier des mers.

Éternel, notre Seigneur !

Que ton nom est magnifique sur toute la Terre !

Tirée des psaumes, cette citation exprime la grandeur humaine. Toutefois, vous seuls, les élus, en mesurez les profondeurs. En effet, attribuant le sens de la vie au hasard qui aurait fait évoluer la bête en homme, et croyant que le Seigneur Dieu qui crée toutes choses est une légende, les athées ne peuvent nullement avancer dans la connaissance. Comment alors pourraient-ils savoir que les hommes sont de peu inférieurs aux anges ? Au rang des insensés ils sont, à leur rang ils resteront.

Le Livre de Vie de l’Agneau p.454

Les devoirs envers les animaux

(20) Ce qui se produit en Noé, se produira pareillement lors de l’avènement du Fils de l’homme, dit Jésus. Vous vivez effectivement aujourd’hui ce que vit le monde corrompu du temps de Noé. Considérez alors que chaque assemblée sur les hauteurs est une cellule de l’arche. Cette arche est d’abord spirituelle par le livre qui s’en va dans la mer humaine pour vous chercher, puis elle devient corporelle par la formation des assemblées. Au terme de cet ouvrage, il n’est plus temps d’expliquer davantage que lorsque Dieu dit à Noé que plus jamais il ne détruira le monde comme il l’a fait, c’est au Fils de l’homme lui-même qu’il s’adresse. Puisque cette destruction (l’apocalypse) n’est pas encore passée, c’est bien à lui que cette promesse est faite : le comprenez-vous ? Il n’est par conséquent plus nécessaire d’expliquer que l’arche de Noé n’est pas un navire en bois avec lequel il sauve le monde. Car, et ainsi que vous l’avez déjà compris, ce navire ne pourrait même pas contenir des spécimens de chaque espèce de petits oiseaux qui existent dans le monde...

(21) Or, il y a plus que les petits oiseaux à sauver lorsque, dans sa fureur, l’Éternel détruit le monde qu’il a créé. Je parle des hommes assurément, mais aussi du menu et du gros bétail qui a besoin de vous pour rester en vie ; car les poissons et autres bêtes sauvages n’en ont nullement besoin, et tous ne périront pas. Les animaux que vous devez mettre à l’abri, sont ceux qui sont devenus dépendants de l’homme.

Veillez alors à prendre mâles et femelles de chaque espèce, car sans eux le monde ne pourrait demeurer. Pensez qu’un cheval, un âne, une quelconque bête de labeur, une vache, une poule, un pigeon, un petit oiseau même vaut plus qu’un incirconcis ; car l’animal doit rester et l’incirconcis disparaître à jamais. Je dis que les bêtes ont autant d’importance que vous dans ce sauvetage. 

Conclusion

Pour reprendre le sens du verset clé, je dirais que le symbole du poisson est celui de l’appelé.

Celui de Pharaon, est celui qui est appelé à suivre l'humanité, à se confier à ses chefs.

Celui des filets du royaume de Dieu jetés par ceux dont le nom est écrit dans le Livre de Vie de l’Agneaux est appelé à rentrer dans le royaume de Dieu. 

Tag(s) : #L'homme, #Les animaux

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :