Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Etymologie : Le prénom Myriam qui voudrait dire « goutte de mer » mais aussi il viendrait de l'hébreu mara(h), « amertume » et de l'égyptien ancien mrit, merit, « aimée ».

Aimée de Dieu

Romains 9:25  selon qu’il le dit dans Osée : J’appellerai mon peuple celui qui n’était pas mon peuple, et bien-aimée celle qui n’était pas la bien-aimée ;

La bien-aimée de Dieu n’est pas celle de notre monde qui a en a fait une idole, Marie .

1 Thessalonic 1:4  Nous savons, frères bien-aimés de Dieu, que vous avez été élus,

Je vais faire la relation entre cette femme aimée de Dieu, Marie, et les Elus.

Bien heureuse

Luc 1:46  Et Marie dit : Mon âme exalte le Seigneur,

Luc 1:47  Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur,

Luc 1:48  Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse,

Luc 1:49  Parce que le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Son nom est saint,

Luc 1:50  Et sa miséricorde s’étend d’âge en âge Sur ceux qui le craignent.

Luc 1:51  Il a déployé la force de son bras ; Il a dispersé ceux qui avaient dans le cœur des pensées orgueilleuses.

Luc 1:52  Il a renversé les puissants de leurs trônes, Et il a élevé les humbles.

Luc 1:53  Il a rassasié de biens les affamés, Et il a renvoyé les riches à vide.

Luc 1:54  Il a secouru Israël, son serviteur, Et il s’est souvenu de sa miséricorde, — 

Luc 1:55  Comme il l’avait dit à nos pères, — Envers Abraham et sa postérité pour toujours.

Ce passage dit que Dieu a fait de grandes choses pour elle, renversé les puissants de leurs trônes

Il a secouru Israël, etc… A l’époque jusqu’à aujourd’hui, les puissants sont toujours puissants, les humbles sont rabaissés. Ce passage écrit au passé est la prophétie que l’homme qui  va être libérer, et tout ce que va faire Dieu à la fin des temps pour Marie, ceux de l’alliance avec lui. Marie est non une personne, mais un personnage de la Bible, Mère de Jésus. La nouveau testament est un livre cacheté par cette prophétie métaphorique.

 

Celle qui est aimée, va enfanter

Esaïe 66:5 ¶  Ecoutez la parole de l’Eternel, Vous qui craignez sa parole. Voici ce que disent vos frères, Qui vous haïssent et vous repoussent A cause de mon nom : Que l’Eternel montre sa gloire, Et que nous voyions votre joie ! — Mais ils seront confondus.

Esaïe 66:6  Une voix éclatante sort de la ville, Une voix sort du temple. C’est la voix de l’Eternel, Qui paie à ses ennemis leur salaire.

Esaïe 66:7  Avant d’éprouver les douleurs, Elle a enfanté ; Avant que les souffrances lui vinssent, Elle a donné naissance à un fils.

Esaïe 66:8  Qui a jamais entendu pareille chose ? Qui a jamais vu rien de semblable ? Un pays peut-il naître en un jour ? Une nation est-elle enfantée d’un seul coup ? A peine en travail, Sion a enfanté ses fils !

Esaïe 66:9  Ouvrirais-je le sein maternel, Pour ne pas laisser enfanter ? dit l’Eternel ; Moi, qui fais naître, Empêcherais-je d’enfanter ? dit ton Dieu.

Esaïe 66:10  Réjouissez-vous avec Jérusalem, Faites d’elle le sujet de votre allégresse, Vous tous qui l’aimez ; Tressaillez avec elle de joie, Vous tous qui menez deuil sur elle ;

Esaïe 66:11  Afin que vous soyez nourris et rassasiés Du lait de ses consolations, Afin que vous savouriez avec bonheur La plénitude de sa gloire.

Le verset 7 et 8 parle d’une nation qui va enfanter et donner un Fils, comme Marie.

 

La femme enceinte

Luc 1:28  L’ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi.

Luc 1:29  Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation.

Luc 1:30  L’ange lui dit : Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu.

Luc 1:31  Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus.

Luc 1:32  Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père.

Luc 1:33  Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin.

Ce qu’annonce l’ange n’a pas eu lieu il y a deux mille ans  mais aura lieu à la fin des temps où Jésus aura son trône sur le monde. Pour l’instant il n’est pas encore venu, les Évangiles sont une prophétie tout comme l’Apocalypse est un songe prophétique.

 

Marie comme Rebecca

Marie enceinte est une métaphore ressemblant à  la métaphore de la naissance de Jacob et Esaü.

Genèse 25:20  Isaac était âgé de quarante ans, quand il prit pour femme Rebecca, fille de Bethuel, l’Araméen, de Paddan-Aram, et sœur de Laban, l’Araméen.

Genèse 25:21  Isaac implora l’Eternel pour sa femme, car elle était stérile, et l’Eternel l’exauça : Rebecca, sa femme, devint enceinte.

Genèse 25:22  Les enfants se heurtaient dans son sein ; et elle dit : S’il en est ainsi, pourquoi suis-je enceinte ? Elle alla consulter l’Eternel.

Genèse 25:23  Et l’Eternel lui dit : Deux nations sont dans ton ventre, et deux peuples se sépareront au sortir de tes entrailles ; un de ces peuples sera plus fort que l’autre, et le plus grand sera assujetti au plus petit.

Ce dernier donne la signification des personnages de Jacob et Esaü. Rebecca est comme la terre, elle a en son sein deux peuples qui se heurte, l’un qui domine le second.

Ezékiel 37:22  Je ferai d’eux une seule nation dans le pays, dans les montagnes d’Israël ; ils auront tous un même roi, ils ne formeront plus deux nations, et ne seront plus divisés en deux royaumes.

Mais pour l’image Marie, une autre nation va libérer la terre du joug des chefs et de rois.

Marie et la femme enceinte de l’Apocalypse

Apocalypse 12:1 ¶  Un grand signe parut dans le ciel : une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

Apocalypse 12:2  Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et dans les douleurs de l’enfantement.

Apocalypse 12:3  Un autre signe parut encore dans le ciel ; et voici, c’était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes.

Apocalypse 12:4  Sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel, et les jetait sur la terre. Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu’elle aurait enfanté.

Apocalypse 12:5  Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône.

Apocalypse 12:6  Et la femme s’enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu’elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours.

La couronne aux douze étoiles sont la postérité d’Abraham est enceinte du Sauveur qui devra paitre toutes les nations. Elle s’enfuit au désert comme les hébreux dans le désert au-delà de la mer rouge loin de la civilisation d’Egypte.

La femme enceinte s’enfuie au désert

Apocalypse 12:13  Quand le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre, il poursuivit la femme qui avait enfanté l’enfant mâle.

Apocalypse 12:14  Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme, afin qu’elle s’envolât au désert, vers son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d’un temps, loin de la face du serpent.

Apocalypse 12:15  Et, de sa bouche, le serpent lança de l’eau comme un fleuve derrière la femme, afin de l’entraîner par le fleuve.

Apocalypse 12:16  Et la terre secourut la femme, et la terre ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa bouche.

Apocalypse 12:17  Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.

Son lieu est le désert à l’écart du monde et de la civilisation, loin de la face de Satan.

Deutéronome 24:9  Souviens-toi de ce que l’Eternel, ton Dieu, fit à Marie pendant la route, lors de votre sortie d’Egypte.

Marie sortira des villes(Egypte) pour se retirer dans le désert. Dieu fait tout pour cela

Exode 15:21  Marie répondait aux enfants d’Israël : Chantez à l’Eternel, car il a fait éclater sa gloire ; Il a précipité dans la mer le cheval et son cavalier.

Jusqu’à précipiter le cheval et son cavalier (armée)que le dragon avait lancé.

Apocalypse 12:15  Et, de sa bouche, le serpent lança de l’eau comme un fleuve derrière la femme, afin de l’entraîner par le fleuve.

Apocalypse 12:16  Et la terre secourut la femme, et la terre ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa bouche.

 

La femme s’enfuie sur la montagne de l’Eternel

Apocalypse 14:1  Je regardai, et voici, l’agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille personnes, qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts.

Cette femme aux douze étoiles est celle des 12 tribus de douze mille hommes soit cent quarante-quatre mille. Elle se tient sur la montagne sur laquelle elle s’est réfugiée avec son Fils en son sein.

Luc 1:39 ¶  Dans ce même temps, Marie se leva, et s’en alla en hâte vers les montagnes, dans une ville de Juda.

Marie est cette nation dans les montagnes d’Israël, qui enfantera d’un unique roi, Jésus.

Ezékiel 37:22  Je ferai d’eux une seule nation dans le pays, dans les montagnes d’Israël ; ils auront tous un même roi, ils ne formeront plus deux nations, et ne seront plus divisés en deux royaumes.

 

Marie et Elisabeth : Symbole de Sion

Luc 1:40  Elle entra dans la maison de Zacharie, et salua Elisabeth.

La maison de Zacharie est celle de Dieu, car le nom Zacharie qui veut dire « Dieu s’est souvenu », fils de Meschélémia, fils du sacrificateur Jehojada,etc … est celle du prophète et prince de la maison de Dieu(2ch35 :8).

En hébreu, Eli signifie « mon Dieu ». Sheva peut signifier « serment » ou « subsistance ». Dieu est mon serment, est comme l’ancienne alliance de Dieu avec les Hommes. Ce qui explique pourquoi l’image d’Elisabeth est stérile comme l’ancienne alliance de Dieu avec les hommes.

Luc 1:41  Dès qu’Elisabeth entendit la salutation de Marie, son enfant tressaillit dans son sein, et elle fut remplie du Saint-Esprit.

La venue de la promesse de Dieu qui fait tressaillir Jean, l’enfant en son sein. La meilleur explication est celle de l’Evangile de Jean qui a son début voit venir le Verbe s’est fait chair.

Luc 1:42  Elle s’écria d’une voix forte : Tu es bénie entre les femmes, et le fruit de ton sein est béni.

Marie est bénie, par qu’elle est l’accomplissement de l’alliance de Dieu avec les hommes

Luc 1:43  Comment m’est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne auprès de moi ?

Marie à Elisabeth, c’est l’alliance nouvelle qui vient au secours de l’ancienne alliance qui est stérile parce les hommes n’ont observé la loi et les préceptes de Moïse.

Luc 1:44  Car voici, aussitôt que la voix de ta salutation a frappé mon oreille, l’enfant a tressailli d’allégresse dans mon sein.

Car Jean, Fils d’Elisabeth,  dans son Évangile voit venir le salut du monde en Marie.

Luc 1:45  Heureuse celle qui a cru, parce que les choses qui lui ont été dites de la part du Seigneur auront leur accomplissement.

Marie est cette femme aux douze étoiles qui enfante du Christ (l’Agneau) dans l’Apocalypse.

Le Livre de vie explique clairement les images de Marie et Elisabeth :

Le Livre de Vie de l’Agneau p.63 

 (9) Soyez fort attentifs à ce qui suit, car je vais lever le voile sur une grande partie de l’Écriture. Ayant conçu le nouveau testament, Jean est forcément né de l’ancienne Alliance de Dieu avec les hommes. Élisabeth, mère de Jean, est le nom de cette première alliance et non une femme ! Jésus, qui est Emmanuel aujourd’hui dans le monde, lui, est forcément né de la nouvelle Alliance de Dieu avec les hommes, puisqu’il s’y trouve à l’origine. Sa mère, Marie (qui signifie celle qui est mariée à Dieu), est le nom de cette nouvelle et dernière Alliance.

(10) Je le dis autrement : Jean est né du monde esclave, qui fut esclave à cause de l’ignorance de la vérité et des ténèbres qui couvraient le monde. En effet, l’arche de l’ancienne alliance (l’ancien testament) ne permit point aux hommes de naître de l’esprit mais seulement de la chair. Jésus, lui, est né du monde délivré de l’ignorance et des puissances de Satan. Car la vérité affranchit et libère l’homme. Elle fait naître une deuxième fois ceux qui sont nés de la chair, et qui l’épousent. C’est pourquoi il est écrit que le Fils est celui qui ressuscite le premier d’entre les morts. Convenez donc que ce terme de premier ressuscité, ou de premier-né d’entre les morts, signifie incontestablement qu’il y en a d’autres qui naissent à sa suite. Et c’est à cela que vous assistez avec moi, à votre propre résurrection.

(11) Un prophète est un homme qui naît d’abord d’une femme comme tout homme. Et lorsqu’il est en âge de comprendre, il naît à nouveau de l’esprit cette fois, car ses yeux s’ouvrent sur ce que quiconque n’a encore jamais vu. Et c’est à cet instant seulement qu’il sait qu’il est prophète et envoyé d’en haut. Il naît ainsi de l’esprit et non plus d’une femme, parce que d’une femme il est déjà né. C’est pourquoi je dis : je suis né à quarante-deux ans. Vous-mêmes, qui êtes mort sans la connaissance, je vous ressusciterai par mon baptême, et vous donnerai une vie nouvelle en vous conduisant dans toute la vérité. Serez-vous alors nés une deuxième fois d’une femme ?

(12) M’entendez-vous, vous qui voyez une femme en Marie, et une femme qui serait forcément l’égale de Dieu pour avoir ensemble un fils ? La femme est l’égale de l’homme et non de Dieu ! C’est pourquoi on ne peut naître que de Sion la deuxième fois, Sion étant le nom spirituel donné à la montagne de l’Éternel sur laquelle on s’élève progressivement jusqu’à son sommet depuis lequel rien ne peut rester caché dans aucun domaine. En me suivant jusqu’à la fin du livre, vous ferez cette ascension et toute chose sera différente à vos yeux ; car les astres, le monde et son devenir vous apparaîtront autres que ce que vous les voyez. Vous serez alors les premiers-nés.

(13) Dans l’ancienne Alliance (dans l’ancien testament), c’est la montagne de Sion qui était appelée la stérile, parce que d’elle, aucun d’entre vos pères et d’entre vous n’a pu naître de l’esprit. Mais voici que Dieu a eu pitié d’elle, et après l’avoir fécondée avec le Saint-Esprit, elle vient maintenant de donner naissance à un fils, au Fils de l’homme, dont le nom est Emmanuel. C’est elle la mère de Jésus, car un prophète ne peut naître d’une femme. Jésus explique ces naissances de l’esprit, pourtant vous ne compreniez pas. Et ceux qui le comprenaient, si tant est qu’il en existe, ne l’appliquaient pas à la naissance de Jésus...

 

 

 

Marie de Magdala(la tour, la forteresse)

Marc 16:9  Jésus, étant ressuscité le matin du premier jour de la semaine, apparut d’abord à Marie de Magdala, de laquelle il avait chassé sept démons.

Marie de Magdala, la première à qui  Jésus est apparu. Il s’agit de l’assemblée des premiers chrétiens du livre de vie de l’agneau

Luc 8:2  Les douze étaient avec lui et quelques femmes qui avaient été guéries d’esprits malins et de maladies : Marie, dite de Magdala, de laquelle étaient sortis sept démons,

Les sept démons sont les sept têtes du Dragon. Marie de Magdala est l’assemblée sortie de la civilisation pour fuir dans le désert. Elle est les prémices des fruits de l’alliance.

Jean 20:1  Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur ; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre.

Marie, est témoin au temps des ténèbres que la pierre est ôtée du sépulcre et de la résurrection du premier des morts (spiritueux).

Marie, sœur d’Aaron

Exode 15:20  Marie, la prophétesse, sœur d’Aaron, prit à sa main un tambourin, et toutes les femmes vinrent après elle, avec des tambourins et en dansant.

La Marie du nouveau testament est le même personnage allégorique que celui de l’ancien testament. Le temps est celui de l’Eternel, un jour qui vaut mille ans. Marie traverse le temps de créé par l’homme.

Marie est prophétesse, elle porte en elle, la vérité et la parole de Dieu. Son frère est l’image du Fils de l’homme qui ouvre les yeux à la fin des temps. L’histoire de l’humanité est celui d’une famille de croyant.

 Toutes les femmes, assemblées croyantes, viennent vers cette assemblée, Marie, pour célébrer la venue du Christ, et la faire grossir, comme si elle était enceinte.

Exode 15:21  Marie répondait aux enfants d’Israël : Chantez à l’Eternel, car il a fait éclater sa gloire ; Il a précipité dans la mer le cheval et son cavalier.

Marie réponds aux assemblées qu’elles ont été libéré du cheval et son cavalier, l’armée des puissants lancé après la femme dans l’Apocalypse et la traversée de la mer rouge.

 

Marie, Aaron et Moïse

Nombres 12:1  Marie et Aaron parlèrent contre Moïse au sujet de la femme éthiopienne qu’il avait prise, car il avait pris une femme éthiopienne.

Le symbole de la femme Ethiopienne est le symbole de l’assemblée de Moïse qui a été incapable d’enlever ses péchés. Moïse s’est marié à une assemblée qui a été incapable de suivre l’ancienne alliance qu’il lui a été donné sur la montagne.( voir symbole du léopard dans la Bible)

Jérémie 13:23  Un Ethiopien peut-il changer sa peau, Et un léopard ses taches ? De même, pourriez-vous faire le bien, Vous qui êtes accoutumés à faire le mal ?

Nombres 12 :2  Ils dirent : Est-ce seulement par Moïse que l’Eternel parle ? N’est-ce pas aussi par nous qu’il parle ? (12-3) Et l’Eternel l’entendit.

Nombres 12 :3  Or, Moïse était un homme fort patient, plus qu’aucun homme sur la face de la terre.

Nombres 12 :4 ¶  Soudain l’Eternel dit à Moïse, à Aaron et à Marie : Allez, vous trois, à la tente d’assignation. Et ils y allèrent tous les trois.

Nombres 12 :5  L’Eternel descendit dans la colonne de nuée, et il se tint à l’entrée de la tente. Il appela Aaron et Marie, qui s’avancèrent tous les deux.

Nombres 12 :6  Et il dit : Ecoutez bien mes paroles ! Lorsqu’il y aura parmi vous un prophète, c’est dans une vision que moi, l’Eternel, je me révélerai à lui, c’est dans un songe que je lui parlerai.

Nombres 12 :7  Il n’en est pas ainsi de mon serviteur Moïse. Il est fidèle dans toute ma maison.

Nombres 12 :8  Je lui parle bouche à bouche, je me révèle à lui sans énigmes, et il voit une représentation de l’Eternel. Pourquoi donc n’avez-vous pas craint de parler contre mon serviteur, contre Moïse ?

Nombres 12 :9  La colère de l’Eternel s’enflamma contre eux. Et il s’en alla

 

Dieu s’est adressé à Moïse en langage clair, mais la Bible est cachetée en vision, songes et énigmes. C’est ainsi qu’il s’adresse au dernier des prophètes symbolisé par le frère de Moïse, Aaron, et à Marie. Ce passage est une discussion à travers le passé (Moïse) et l’avenir (Aaron et Marie).Aaron est le symbole du frère de Moïse qui prend sa parole venant de Dieu pour la dévoiler au Monde.

Le livre de vie de l’agneau p.40

(8) Sachez que c’est Moïse qui a écrit l’ancien testament, et que c’est Jean qui a écrit le nouveau. Et bien que vous ne puissiez encore l’entendre ici, les deux personnages importants de l’ancien   testament sont Moïse et Aaron, ce dernier étant l’image du Fils de l’homme.

Marie frappée de la lèpre blanche comme la neige.

Nombres 12 :10 ¶  La nuée se retira de dessus la tente. Et voici, Marie était frappée d’une lèpre, blanche comme la neige. Aaron se tourna vers Marie ; et voici, elle avait la lèpre.

Marie était frappée d’une lèpre blanche qui est une colère saine, à la suite de la révélation venant de Dieu et d’Aaron, le Fils de l’homme.

Nombres 12 :11  Alors Aaron dit à Moïse : De grâce, mon seigneur, ne nous fais pas porter la peine du péché que nous avons commis en insensés, et dont nous nous sommes rendus coupables !

Nombres 12 :12  Oh ! qu’elle ne soit pas comme l’enfant mort-né, dont la chair est à moitié consumée quand il sort du sein de sa mère !

Aaron demande que Marie ne porte pas sur elle le péché du monde et subisse le sacrifice des insensés.

Nombres 12 :13  Moïse cria à l’Eternel, en disant : O Dieu, je te prie, guéris-la !

Nombres 12 :14  Et l’Eternel dit à Moïse : Si son père lui avait craché au visage, ne serait-elle pas pendant sept jours un objet de honte ? Qu’elle soit enfermée sept jours en dehors du camp ; après quoi, elle y sera reçue.

Nombres 12 :15  Marie fut enfermée sept jours en dehors du camp ; et le peuple ne partit point, jusqu’à ce que Marie y fût rentrée.

Le camp est le symbole de Jérusalem, la ville sainte. Marie fut enfermée pendant les sept jours de la création parce que son nom est écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l’agneau.

Apocalypse 13:8  Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l’agneau qui a été immolé.

La mort de Marie

Nombres 20:1  Toute l’assemblée des enfants d’Israël arriva dans le désert de Tsin le premier mois, et le peuple s’arrêta à Kadès. C’est là que mourut Marie, et qu’elle fut enterrée.

« Tsin » est une région entre le désert et la mer morte où se trouve Kades (qui signifie Saint). Marie, qui est cette assemblée ou alliance, meurt dans le désert ou disparaît du monde des incirconcis. Elle est donc enterrée dans ce lieu pour le ceux de Satan qui sont éloigné de Dieu.

 

Pour résumer, Marie est la nouvelle alliance de Dieu, elle est l’assemblée de l’alliance, celle des Elus, qui s’enfuit dans la montagne de l’Eternel pour se marier à lui. Elle y enfantera un Fils dans la douleur, le Christ, par le Corps et par l’Esprit pour construire la nouvelle Jérusalem.

Tag(s) : #L'alliance

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :