Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le nombre dix-huit correspond à un temps, les dix-huit hommes sont des années comme les sept vaches grasses et les sept vaches maigres qui sont sept années d'abondances et sept années de disettes( Genèse 41).

Luc 13 est intéressant à cause de ce nombre dix-huit.

 

Les années qui passent comme des hommes qui meurent

Le premier paragraphe dit aussi qu'il est temps pour ceux qui ne sont pas encore repentis (de plus grand pécheurs) :

 

Luc 13:1 ¶  En ce même temps, quelques personnes qui se trouvaient là racontaient à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens dont Pilate avait mêlé le sang avec celui de leurs sacrifices.

Luc 13:2  Il leur répondit : Croyez-vous que ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu’ils ont souffert de la sorte ?

Luc 13:3  Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également.


Jésus parle à ceux  qui ne sont pas mort, (ceux qui sont mort pour le monde sont ceux qui ont le livre de Vie de l'Agneau.) Donc il est temps que le monde entier connaisse le livre de vie de l'Agneau, parce qu'il est temps qu'ils se repentent.
 

Luc 13:4  Ou bien, ces dix-huit personnes sur qui est tombée la tour de Siloé et qu’elle a tuées, croyez-vous qu’elles fussent plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ?

Luc 13:5  Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également.

 

La tour de Siloé qui est une réserve d'eau (parole de l’Éternel)qui tombe sur les dix-huit années(années passées = mortes). Pour le livre de vie, ils s'est passé dix-huit années dans l'ombre.

 

Le paragraphe suivant parle du viguier qui ne donne pas de fruit les 3 première années, comme le Livre de vie qui ne donne pas de fruit depuis plus dix-huit ans, mais si on s'en occupe plus sérieusement, il peut donner du fruit.

 

Luc 13:6 ¶  Il dit aussi cette parabole : Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n’en trouva point.

Luc 13:7  Alors il dit au vigneron : Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n’en trouve point. Coupe-le: pourquoi occupe-t-il la terre inutilement ?

Luc 13:8  Le vigneron lui répondit : Seigneur, laisse-le encore cette année ; je creuserai tout autour, et j’y mettrai du fumier.

Luc 13:9  Peut-être à l’avenir donnera-t-il du fruit ; sinon, tu le couperas.

 

Ici une année pourrait être une année d'ouvrage qui correspondant à 6 jours où le figuier fera son ouvrage comme dans le commandement de Moïse. Ce qui pourrait trois ans de 6 jours d’ouvrages soit dix-huit ans, avant le jour du sabbat…

 

La femme infirme

Luc 13:10 ¶  Jésus enseignait dans une des synagogues, le jour du sabbat.

Luc 13:11  Et voici, il y avait là une femme possédée d’un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans ; elle était courbée, et ne pouvait pas du tout se redresser.

Luc 13:12  Lorsqu’il la vit, Jésus lui adressa la parole, et lui dit : Femme, tu es délivrée de ton infirmité.

Luc 13:13  Et il lui imposa les mains. A l’instant elle se redressa, et glorifia Dieu.

Luc 13:14  Mais le chef de la synagogue, indigné de ce que Jésus avait opéré cette guérison un jour de sabbat, dit à la foule : Il y a six jours pour travailler ; venez donc vous faire guérir ces jours-là, et non pas le jour du sabbat.

Luc 13:15  Hypocrites ! lui répondit le Seigneur, est-ce que chacun de vous, le jour du sabbat, ne détache pas de la crèche son bœuf ou son âne, pour le mener boire ?

Luc 13:16  Et cette femme, qui est une fille d’Abraham, et que Satan tenait liée depuis dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de cette chaîne le jour du sabbat ?

 

Ces paragraphes sont liés entre eux par des mots évocateurs qui ne sont pas utilisés par hasard.

 

Dix-huit ans et la trompette sonne.
 

J'ai un autre passage Juge 3 pour dix-huit années :
 

Juges 3:12 ¶  Les enfants d’Israël firent encore ce qui déplaît à l’Eternel ; et l’Eternel fortifia Eglon, roi de Moab, contre Israël, parce qu’ils avaient fait ce qui déplaît à l’Eternel.

Juges 3:13  Eglon réunit à lui les fils d’Ammon et les Amalécites, et il se mit en marche. Il battit Israël, et ils s’emparèrent de la ville des palmiers.

Juges 3:14  Et les enfants d’Israël furent asservis dix-huit ans à Eglon, roi de Moab.

Juges 3:15  Les enfants d’Israël crièrent à l’Eternel, et l’Eternel leur suscita un libérateur, Ehud, fils de Guéra, Benjamite, qui ne se servait pas de la main droite. Les enfants d’Israël envoyèrent par lui un présent à Eglon, roi de Moab.

Juges 3:16  Ehud se fit une épée à deux tranchants, longue d’une coudée, et il la ceignit sous ses vêtements, au côté droit.

Juges 3:17  Il offrit le présent à Eglon, roi de Moab : or Eglon était un homme très gras.

Juges 3:18  Lorsqu’il eut achevé d’offrir le présent, il renvoya les gens qui l’avaient apporté.

Juges 3:19  Il revint lui-même depuis les carrières près de Guilgal, et il dit : O roi ! j’ai quelque chose de secret à te dire. Le roi dit: Silence ! Et tous ceux qui étaient auprès de lui sortirent.

Juges 3:20  Ehud l’aborda comme il était assis seul dans sa chambre d’été, et il dit : J’ai une parole de Dieu pour toi. Eglon se leva de son siège.

Juges 3:21  Alors Ehud avança la main gauche, tira l’épée de son côté droit, et la lui enfonça dans le ventre.

Juges 3:22  La poignée même entra après la lame, et la graisse se referma autour de la lame ; car il ne retira pas du ventre l’épée, qui sortit par derrière.

Juges 3:23  Ehud sortit par le portique, ferma sur lui les portes de la chambre haute, et tira le verrou.

Juges 3:24  Quand il fut sorti, les serviteurs du roi vinrent et regardèrent ; et voici, les portes de la chambre haute étaient fermées au verrou. Ils dirent : Sans doute il se couvre les pieds dans la chambre d’été.

Juges 3:25  Ils attendirent longtemps ; et comme il n’ouvrait pas les portes de la chambre haute, ils prirent la clé et ouvrirent, et voici, leur maître était mort, étendu par terre.

Juges 3:26  Pendant leurs délais, Ehud prit la fuite, dépassa les carrières, et se sauva à Seïra.

Juges 3:27  Dès qu’il fut arrivé, il sonna de la trompette dans la montagne d’Ephraïm. Les enfants d’Israël descendirent avec lui de la montagne, et il se mit à leur tête.

 

 

Les enfants d'israel depuis qu’ils ont  lu le livre de vie depuis 2001, sont  asservis depuis 18 ans parce qu’ils ne sont  plus aveugle. Le libérateur vient avec son épée à double tranchant comme la langue du Christ et vient convertit le roi du monde qui meurt mais la porte( du royaume lui est fermée) et la trompette sonne comme celle de l'apocalypse.
 

Dix-huit annonce les 1260 jours(42 mois)

Ce passage est extrêmement voilé :

2 Chroniques 11:21  Roboam aimait Maaca, fille d’Absalom, plus que toutes ses femmes et ses concubines ; car il eut dix-huit femmes et soixante concubines, et il engendra vingt-huit fils et soixante filles.

2 Chroniques 11:22  Roboam donna le premier rang à Abija, fils de Maaca, et l’établit chef parmi ses frères, car il voulait le faire roi.

2 Chroniques 11:23  Il agit avec habileté en dispersant tous ses fils dans toutes les contrées de Juda et de Benjamin, dans toutes les villes fortes ; il leur fournit des vivres en abondance, et demanda pour eux une multitude de femmes.

2 Chroniques 12:1 ¶  Lorsque Roboam se fut affermi dans son royaume et qu’il eut acquis de la force, il abandonna la loi de l’Eternel, et tout Israël l’abandonna avec lui.

2 Chroniques 12:2  La cinquième année du règne de Roboam, Schischak, roi d’Egypte, monta contre Jérusalem, parce qu’ils avaient péché contre l’Eternel.

2 Chroniques 12:3  Il avait mille deux cents chars et soixante mille cavaliers ; et il vint d’Egypte avec lui un peuple innombrable, des Libyens, des Sukkiens et des Ethiopiens.

2 Chroniques 12:4  Il prit les villes fortes qui appartenaient à Juda, et arriva jusqu’à Jérusalem.

2 Chroniques 12: 5  Alors Schemaeja, le prophète, se rendit auprès de Roboam et des chefs de Juda qui s’étaient retirés dans Jérusalem à l’approche de Schischak, et il leur dit : Ainsi parle l’Eternel : Vous m’avez abandonné ; je vous abandonne aussi, et je vous livre entre les mains de Schischak.

2 Chroniques 12: 6  Les chefs d’Israël et le roi s’humilièrent et dirent : L’Eternel est juste !

2 Chroniques 12: 7  Et quand l’Eternel vit qu’ils s’humiliaient, la parole de l’Eternel fut ainsi adressée à Schemaeja : Ils se sont humiliés, je ne les détruirai pas, je ne tarderai pas à les secourir, et ma colère ne se répandra pas sur Jérusalem par Schischak ;

2 Chroniques 12: 8  mais ils lui seront assujettis, et ils sauront ce que c’est que me servir ou servir les royaumes des autres pays.

 

Soixante est le nombre systémique qui revient pour éclairer sur le nombre dix huit femmes et aussi mille deux cent chars et le nombre soixante mille cavaliers (hommes). C’est-à-dire que le nombre dix-huit est lié à mille deux cents et soixante mille. Pour Dieu mille est comme un jour et un jour comme mille ans.

 

2 Pierre 3:8  Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour.

Mille deux cent et soixante sont comme des jours où le monde entier sera jugé et  l' abomination de l'homme seront révélée au monde(dressée comme une liste) :

Daniel 12:11  Depuis le temps où cessera le sacrifice perpétuel, et où sera dressée l’abomination du dévastateur, il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours.

Apocalypse 11:3  Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours.

Et où  tous les Elus seront nourris avec le pain du ciel :

Apocalypse 12:6  Et la femme s’enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu’elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours.

 

Pour les versets 2 chroniques 5,6,7, la synthèse est de dire qu’ils est temps de se repentir.

 

Vingt ans après le dernier sceau rompu.

Mais aussi, les dix huit ans me font penser à la demi-heure de silence dans l'apocalypse 8 qui suit l'idée de la trompette de Juge 3.

Apocalypse 8:1  Quand il ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence d’environ une demi-heure.

Apocalypse 8:2  Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu, et sept trompettes leur furent données.
 

Le septième sceau est le dernier sceau de la Bible cachetée, C'est à dire que la Bible est dévoilé comme l'a dévoilé le livre de vie de l'agneau, il y a 19 ans.


Pour moi la demi-heure est l'heure de l'Eternel (une année est comme mille ans) ce qui est 1/2 *1000/24 = environ 20 ans.


Ce sont des interprétations personnelles, mais ces coïncidences sont troublantes. Nous allons bientôt savoir si je trompe ou pas.

Le moment semble critique avec la pandémie du Covid -19, nous venons de passer sept ans de croissance économique, et peut être allons-nous rentrer dans sept de récessions comme dans la genèse avec les sept vaches grasses et sept vaches maigres :

Genèse 41:26  Les sept vaches belles sont sept années : et les sept épis beaux sont sept années : c’est un seul songe.

Genèse 41:27  Les sept vaches décharnées et laides, qui montaient derrière les premières, sont sept années ; et les sept épis vides, brûlés par le vent d’orient, seront sept années de famine.

Tag(s) : #Nombres

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :