Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La réincarnation n'est pas évoquée dans la Bible, mais la famille du mot " Eternel " pointe dans sa direction.

Vivre éternellement

Genèse 3:22  L’Eternel Dieu dit : Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement.

Dans ce verset, l’éternité est de manger du fruit de l’arbre de vie.

Jean 6:51  Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.
Jean 6:58  C’est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n’en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts : celui qui mange ce pain vivra éternellement.

 

Dans celui-là, la vie éternelle est de manger du pain.

Psaumes 48:14  (48-15) Voilà le Dieu qui est notre Dieu éternellement et à jamais ; Il sera notre guide jusqu’à la mort.
Psaumes 52:8  (52-10) Et moi, je suis dans la maison de Dieu comme un olivier verdoyant, Je me confie dans la bonté de Dieu, éternellement et à jamais.

Dans cet autre, l’homme est un olivier verdoyant (jeunesse et bonne santé) qui vit éternellement.

Psaumes 61:4  (61-5) Je voudrais séjourner éternellement dans ta tente, Me réfugié à l’abri de tes ailes. — Pause.


Ici, l’éternité est un séjour où l’on vit éternellement contrairement au séjour des morts.
Dans toutes ces métaphores, l’homme est promis à l’éternité. Mais comment peut-il vivre sans fin si son corps est putrescible, ou poussières et ne peut vivre que 120 ans :

Genèse 6:3  Alors l’Eternel dit : Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans.

L'âme est éternelle et indestructible

Le livre de vie de l’agneau p.144
(19) A quelle oeuvre peut-on comparer l’âme humaine ? Pensons qu’elle est un
corpuscule, mais semblable à un support indestructible portant des images, des
sons, des paroles et des mouvements qui s’impriment par les ondes, et pouvant être
restitués à volonté à l’aide d’un appareil conçu à cet effet
. Comparons alors le corps
humain à cet appareil. N’entendez pas cependant que l’homme sache faire un tel
instrument à la fin des six jours et que Dieu ne sache le faire depuis toujours ; car
c’est Dieu qui crée l’homme. Et l’homme sait produire de tels appareillages parce
qu’il est lui-même ainsi fait dans la perfection.

La Bible ne parle pas directement de l’éternité de l’âme,  mais j’ai trouvé dans l’Edda poetique de Snorri Sturluson, dont Des images ressemblent étrangement aux métaphores de la Bible. Cette religion païenne du nord pourrait bien avoir pour origine la Bible.

L’âme ne périra jamais

Gylfaginning  troisième chapitre (la mystification de Gylfe) de l’Edda de Snorri Sturluson
Le Tiers en parlant du plus ancien des Dieux, Alfadr(Omnipater), le Père de tout :
Le Tiers dit aussi : « Mais ce qu’il y a de plus important encore, c’est qu’il fit l’homme et lui donna une âme, laquelle vivra et ne périra jamais, en dépit du fait que le corps se putréfiera et deviendra poussière, ou se consumera et deviendra cendre. Tous les hommes vivront auprès de lui en ce lieu qui est appelé Gimlé ou Vingolf, mais les méchants iront à Hel et, de là, à Niflhel, c’est-à-dire tout en bas dans le neuvième monde.

Gimlé ou Vingolf, s’apparente au paradis terrestre dans ce mythe païens et, les hommes comme des âmes méritantes iront dans ce pays. Par contre Hel qui est l’enfer qui est en bas de l’arbre de vie Iggdrasil dans l’une de ses racines sera le pays de méchants et de l’esclavage.

Les renaissances successives

Le livre de vie de l'agneau p.434
(2) Vous n’ignorez plus que le royaume des cieux est le royaume de Dieu qui
s’établit autour de chaque étoile, comme il s’établit en ce jour sur la Terre. Pour cette
raison, il faut entendre : le royaume de Dieu dans les cieux : dans tout l’univers. Si je
persiste à le dire, c’est parce que vous pensiez que lorsqu’une personne mourait, elle
montait dans le royaume de Dieu, que d’autres appellent le paradis. Si cela était, les
morts monteraient dans des mondes appartenant à d’autres... Cessez plutôt d’être
des nourrissons et pensez à ce que nous avons déjà dit, c’est-à-dire que si vous
prenez part à la résurrection qui s’opère aujourd’hui, votre âme restera sur la Terre
dans l’inconscience du temps qui passe et qu’elle retrouvera un corps de chair autant
de fois qu’il y aura de changements solaires.
Vous resterez ainsi dans le royaume des
cieux, qui est le royaume des anges existant tout au long de la grande spirale de la
vie. L’esprit saint vous est donné, pour que vous vous en pénétriez.

Mais pour que l'âme retrouve un corps, il faut une condition.

Les âmes innocentes ou méritantes

Proverbes 21:8  Le coupable suit des voies détournées, Mais l’innocent agit avec droiture.

L’innocent est un juste qui se détourne des grands péchés, mais sa santé est troublé par l’impie.

Psaumes 94:21  Ils se rassemblent contre la vie du juste, Et ils condamnent le sang innocent.

Le livre de vie de l'agneau p.92

 (27) Depuis l’antiquité, vos sectes vous firent troubler les eaux avec vos pieds. Et
la pensée de ce que vos parents souffrirent, il n’y a pas si longtemps, m’attire des
larmes. Mais les innocents qui périrent à cause de vos chefs religieux et de ce fou qui
voulut vous exterminer, reviendront sur Terre en leur temps, comme tous ceux qui
disparurent dans l’effroi créé par d’autres religions. La Terre est un vaisseau qui
emporte les âmes jusqu’au coeur de la Roue, et les âmes innocentes retrouveront
plusieurs fois un nouveau corps de chair pour vivre tout ce long chemin de vie
. C’est
pourquoi je dis que vos morts reverront le Soleil.

Sous  le soleil

Ecclésiaste 8:15  J’ai donc loué la joie, parce qu’il n’y a de bonheur pour l’homme sous le soleil qu’à manger et à boire et à se réjouir ; c’est là ce qui doit l’accompagner au milieu de son travail, pendant les jours de vie que Dieu lui donne sous le soleil.

Ecclésiaste 9:9  Jouis de la vie avec la femme que tu aimes, pendant tous les jours de ta vie de vanité, que Dieu t’a donnés sous le soleil, pendant tous les jours de ta vanité ; car c’est ta part dans la vie, au milieu de ton travail que tu fais sous le soleil.

L’expression sous le soleil, est la vie que donne Dieu aux hommes. Il s’agit de la  vie terrestre, parce que le corps est le récepteur sensible de l’âme, par l’ouïe, l’odorat, la vue et  la douleur.
Le juste ou l’innocent auront droit à ce paradis de bonheur et de richesses de vie. Sous le soleil est l’expression de l’au-delà du Jourdain où l’homme ne vivra plus dans les ténèbres parce qu’il aura vécu dans son malheur.

L’âme est le fruit du vécu

Le livre de vie de l'agneau p.142
(12) L’origine de la vie n’est donc pas à rechercher ici bas, car elle existe de toute
éternité partout dans l’univers, et se manifeste sur chaque Terre nouvellement
formée. Ne sachant qu’il en est ainsi, l’homme ne parvient toujours pas à savoir qui il
est, ni d’où lui vient l’esprit qui le distingue des autres créatures. Pensant alors qu’il
est né pour mourir et non pour vivre éternellement, il marche le dos courbé et
souffre continuellement, parce qu’il craint la mort. Mais l’homme n’est pas qu’un
corps mortel. Il est d’abord une âme de laquelle remonte son esprit. L’âme est le fruit
du vécu, le témoin de ce que l’on vit,
destinant Adam et Eve à la vie éternelle par des
renaissances successives qui seront relatives aux changements solaires que l’on a
évoqués

L’expérience est aussi le fruit du vécu, un autre mot de la Bible parle de la sagesse, comme celle d’un vieillard.

Job 12:12  Dans les vieillards se trouve la sagesse, Et dans une longue vie l’intelligence.

La sanction des âmes imméritantes 

Le livre de vie de l'agneau p.145
(28) Passer, c’est naître et vieillir, puis abandonner son corps. Car, s’il n’y avait
point de vieillesse, il n’y aurait point de jeunesse évidemment. Que vaudrait alors la
vie dans ces conditions ? Non, la vie ne s’entend pas sans le vieillissement et la
disparition du corps qui est nécessaire pour sanctionner les âmes imméritantes et
permettre aux autres de poursuivre leur chemin par des renaissances successives.
Sachez alors que le vieillissement est l’une des perfections de la vie, et non un
scandale comme le soutiennent les intelligents.

La mort physique est nécessaire pour séparer les boucs des brebis.
En d’autres mots, les âmes imméritantes  ne se réincarnent pas sur la terre promise.
Mais que devient leur âme indestructibles ?


L’enfer, Hel, ou le séjour des morts

Reprenons le passage de l’Edda cité au début de l’article :

« Tous les hommes vivront auprès de lui en ce lieu qui est appelé Gimlé ou Vingolf, mais les méchants iront à Hel et, de là, à Niflhel, c’est-à-dire tout en bas dans le neuvième monde. »

La Bible ne parle pas à proprement dit de l’enfer.Cette conception vient de  nos sociétés judéo-chrétienne et indo-européenne (comme les mythes nordiques et germaniques).
Néanmoins, un passage dans les nombres peut faire penser à l’enfer.

Nombres 16:30  mais si l’Eternel fait une chose inouïe, si la terre ouvre sa bouche pour les engloutir avec tout ce qui leur appartient, et qu’ils descendent vivants dans le séjour des morts, vous saurez alors que ces gens ont méprisé l’Eternel.
Nombres 16:31  Comme il achevait de prononcer toutes ces paroles, la terre qui était sous eux se fendit.
Nombres 16:32  La terre ouvrit sa bouche, et les engloutit, eux et leurs maisons, avec tous les gens de Koré et tous leurs biens.
Nombres 16:33  Ils descendirent vivants dans le séjour des morts, eux et tout ce qui leur appartenait ; la terre les recouvrit, et ils disparurent au milieu de l’assemblée.
Nombres 16:34  Tout Israël, qui était autour d’eux, s’enfuit à leur cri ; car ils disaient : Fuyons, de peur que la terre ne nous engloutisse !

Tout ceci n’est que métaphore, mais l’image d’être enfouie sous la terre fait penser à une descente aux enfers. C’est la descente spirituelle des méchants comme dans l’Edda de Snorri Sturluson dans les racines de l’Iggdrazil, l’arbre de vie ou du monde.
L’Expression « descendre vivants aux séjours des morts » rappelle un retour en arrière un abandon de Dieu, mais aussi une peine de mort, et une expulsion du milieu de l’assemblée.


La sortie du chemin de vie des Impies.

Livre de vie parle aussi d’une sortie de l’arbre de vie ou du chemin de vie pour les âmes : 

Le livre de vie de l’agneau p.222
(17) Voici, en une seule image, les changements solaires et les mondes du futur,
ainsi que le chemin de vie de votre âme si vous résistez aux tentations pouvant vous
perdre. Abstenez-vous donc de dire : la destinée de chaque homme est tracée par
avance, et quoi que l’on fasse on ne peut rien changer ! Un funambule marchant sur
un fil a aussi sa destinée tracée devant lui ; et il ne dit pas : quoi que je fasse, je ne
peux rien changer pour moi ! Non, il sait qu’en conservant l’équilibre il restera
debout et que, dans le cas contraire, il tombera. En ce qui concerne le chemin de vie,
qui est effectivement la destinée de chacun, c’est semblable. En pratiquant le bien,
vous resterez debout et le suivrez ; alors qu’en pratiquant le mal, vous chuterez et en
sortirez définitivement
. C’est aussi cela la vérité et la raison de la connaître.

Rien n’est dit  sur une réincarnation de l’âme des imméritantes, pas même au séjour des morts au début de la spirale de la voie lactée.
 Sauf que pour l’image du passage de "Nombres", l’âme des méchants resteront dans la terre (mort physique) et sur Terre jusqu’ à sa destruction (mort du soleil au centre de la galaxie).Alors peut-on dire que ces âmes indestructibles sont perdues et errantes jusqu’à retomber sur une autre terre  au large d’une autre galaxie comme à notre séjour des morts ? et peuvent-elles reprendre un corps et vie ?  Le livre de vie ne le dit pas, il parle seulement d’une sanction des âmes à ne pas renaître au paradis.
 

Tag(s) : #La mort - la vie, #L'âme

Partager cet article

Repost 0