Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Livre de vie de l’agneau p.91

(25) A la manière de Melchisédech, je viens du fond des âges et avant même que les âges existent sur la Terre qui n’était point encore créée. C’est pourquoi ce monde, parmi les mondes du ciel, ne peut être un mystère pour moi. Aussi, vous les Juifs, vous ne pouviez passer inaperçus à mes yeux. Descendez donc de vos hauteurs et repentez-vous, sinon il en est fait de vous. Pour votre salut, je vous conseille de vous fondre avec vos voisins ; ce sont vos frères originels qui, comme vous, sont circoncis par la main de l’homme. Dites-leur pour moi et pour eux qu’aujourd’hui, au soir du monde, il n’y a plus de Juifs, ni d’autres religions qui ne sont que perversions de l’esprit et vieilleries de ce monde, qui prennent fin en présence du Schilo.

 

Qui est ce Melchisédek ?

Le passage le plus détaillé sur ce roi est le texte des Hébreux :

 

Heb7:1 ¶ En effet, ce Melchisédek, roi de Salem, sacrificateur du Dieu Très-Haut, — qui alla au-devant d’Abraham lorsqu’il revenait de la défaite des rois, qui le bénit,

Heb7:2 et à qui Abraham donna la dîme de tout, — qui est d’abord roi de justice, d’après la signification de son nom, ensuite roi de Salem, c’est-à-dire roi de paix, —

Heb7:3 qui est sans père, sans mère, sans généalogie, qui n’a ni commencement de jours ni fin de vie, — mais qui est rendu semblable au Fils de Dieu, — ce Melchisédek demeure sacrificateur à perpétuité.

 

Le nom Melchisédek signifie roi de justice, il est roi de Salem qui veut dire paix.

Il n’est pas né de femme mais de l’Esprit (sans généalogie),

Il est semblable au Fils de Dieu comme Jésus est sacrificateur à la manière de Melchisédek.

Mais la différence est le sacerdoce à perpétuité alors que le Christ est sacrificateur éternel.

C’est pour cela que pour chaque monde, nous disons que le Christ est prêtre suivant l’ordre de Melchisédek Il est l’image de la très grande sagesse d’un vieillard qui vient du fin fond de la perpétuité si on peut le dire.

 

Heb7:4 Considérez combien est grand celui auquel le patriarche Abraham donna la dîme du butin.

 

Voici un verset traduit l’expression de la dîme.

 

Le 27:30 Toute dîme de la terre, soit des récoltes de la terre, soit du fruit des arbres, appartient à l’Eternel ; c’est une chose consacrée à l’Eternel.

 

La dîme du butin de la défaite des rois est comme l’arche de Noé qui abrite les prémices de fruits de la nature, et les animaux. La création est une chose sacrée que l’homme d’un nouvel Esprit , Abraham, apporte sur la montagne.

 

Celui la parle de la nourriture de l’Esprit, le pain de vie et un vêtement, symbole de la moralité.

 

Ge 28:20 Jacob fit un vœu, en disant: Si Dieu est avec moi et me garde pendant ce voyage que je fais, s’il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir,

Ge 28:21 et si je retourne en paix à la maison de mon père, alors l’Eternel sera mon Dieu ;

Ge 28:22 cette pierre, que j’ai dressée pour monument, sera la maison de Dieu ; et je te donnerai la dîme de tout ce que tu me donneras.

 

Heb7:5 Ceux des fils de Lévi qui exercent le sacerdoce ont, d’après la loi, l’ordre de lever la dîme sur le peuple, c’est-à-dire, sur leurs frères, qui cependant sont issus des reins d’Abraham ;

 

Ce sont les hommes qui circoncisent leur frères, en d’autres termes, il sont les religions qui se mettent au dessus des hommes pour lever la dîme et celle aussi des rois.

Mais cette dîme, fruit du travail des hommes représente plutôt le profit, l’argent. C’est comme un impôt.

 

Heb7:6 et lui, qui ne tirait pas d’eux son origine, il leva la dîme sur Abraham, et il bénit celui qui avait les promesses.

Heb7:7 Or c’est sans contredit l’inférieur qui est béni par le supérieur.

Heb7:8 Et ici, ceux qui perçoivent la dîme sont des hommes mortels ; mais là, c’est celui dont il est attesté qu’il est vivant.

 

Ici, les mortels sont comparé à la véracité du vivant. En d’autres termes, les hommes qui prélèvent l’impôts sur leur semblable, ne tiennent plus du vivant mais de la mort. Alors que le roi de justice atteste du vivant.

 

Heb7:9 De plus, Lévi, qui perçoit la dîme, l’a payée, pour ainsi dire, par Abraham ;

 

Les lévites ne travaillant pas pour vivre, l’impôts les fait vivre (les repas quotidiens sont une offrande à l’Eternel). Il payent la dîme de la dîme.

 

No 18:26 Tu parleras aux Lévites, et tu leur diras : Lorsque vous recevrez des enfants d’Israël la dîme que je vous donne de leur part comme votre possession, vous en prélèverez une offrande pour l’Eternel, une dîme de la dîme ;

 

Heb7:10 car il était encore dans les reins de son père, lorsque Melchisédek alla au-devant d’Abraham.

Heb7:11 ¶ Si donc la perfection avait été possible par le sacerdoce Lévitique, — car c’est sur ce sacerdoce que repose la loi donnée au peuple, — qu’était-il encore besoin qu’il parût un autre sacrificateur selon l’ordre de Melchisédek, et non selon l’ordre d’Aaron ?

 

Les religions(Levites) ont transmis la loi, au monde. Mais l’ancienne alliance s’est rompu aux nouvelles transgressions des hommes.

Une nouvelle alliance doit s’imposer. Le sacerdoce doit changer, ainsi que la loi.

 

Heb7:12 Car, le sacerdoce étant changé, nécessairement aussi il y a un changement de loi.

Heb7:13 En effet, celui de qui ces choses sont dites appartient à une autre tribu, dont aucun membre n’a fait le service de l’autel ;

Heb7:14 car il est notoire que notre Seigneur est sorti de Juda, tribu dont Moïse n’a rien dit pour ce qui concerne le sacerdoce.

 

Si la loi de l’ancienne alliance est donné par Moïse de la tribu des nombreuse religions Levites, la nouvelle alliance vient de l’unique rejeton de la tribu de Juda, un sacrificateur à la manière de Melchisédek.

 

Heb7:15 Cela devient plus évident encore, quand il paraît un autre sacrificateur à la ressemblance de Melchisédek,

Heb7:16 institué, non d’après la loi d’une ordonnance charnelle, mais selon la puissance d’une vie impérissable ;

Heb7:17 car ce témoignage lui est rendu : Tu es sacrificateur pour toujours Selon l’ordre de Melchisédek.

Heb7:18 Il y a ainsi abolition d’une ordonnance antérieure, à cause de son impuissance et de son inutilité, —

 

L’ancienne alliance n’a pas résisté à l’homme, aujourd’hui, elle est devenu inutile devant l’Eternel. Moise, sa loi ont été jeté à terre sur les places publiques par les gouvernement comme il est écrit dans l’Apocalypse

 

Heb7:19 car la loi n’a rien amené à la perfection, — et introduction d’une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu.

Heb7:20 Et, comme cela n’a pas eu lieu sans serment,

Heb7:21 car, tandis que les Lévites sont devenus sacrificateurs sans serment, Jésus l’est devenu avec serment par celui qui lui a dit : Le Seigneur a juré, et il ne se repentira pas : Tu es sacrificateur pour toujours, Selon l’ordre de Melchisédek. —

 

L’ancienne alliance a été imposé sans serment. Sans promesse, qu’elle allait conduire l’homme à un monde meilleur. Or Jésus est sacrifié en vue d’un monde meilleur, fait de paix et de justice à la manière de Melchisédek. Moïse est sauvé des eaux ,tandis que le Christ est le sauveur des eaux.

 

Heb7:22 Jésus est par cela même le garant d’une alliance plus excellente.

Heb7:23 De plus, il y a eu des sacrificateurs en grand nombre, parce que la mort les empêchait d’être permanents.

 

Le Christ est sacrificateur de l’ordre de Melchisédek, qui est lui-même perpétuel. Le Sauveur sera dans le royaume le prêtre éternel dans l’esprit des communautés.

 

Heb7:24 Mais lui, parce qu’il demeure éternellement, possède un sacerdoce qui n’est pas transmissible.

Heb7:25 C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur.

 

Ceux qui cherchent Dieu pourront être sauvés, par l’intermédiaire du l’esprit du livre de vie de l’agneau.

 

Heb7:26 Il nous convenait, en effet, d’avoir un souverain sacrificateur comme lui, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et plus élevé que les cieux,

Heb7:27 qui n’a pas besoin, comme les souverains sacrificateurs, d’offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, — car ceci, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.

Heb7:28 En effet, la loi établit souverains sacrificateurs des hommes sujets à la faiblesse ; mais la parole du serment qui a été fait après la loi établit le Fils, qui est parfait pour l’éternité.

 

Le sauveur est un roi sans défaut, sans tâche et domine les cieux, parce qu’il est l’esprit des hommes devenus anges, parce qu’il les a conduit vers les sources de la vie dans les royaumes terrestres.

Par oppositions, les prêtres des religions(lévites) sont des hommes avec leur défauts comme il est écrit :

 

Esa 65:3 Vers un peuple qui ne cesse de m’irriter en face, Sacrifiant dans les jardins, Et brûlant de l’encens sur les briques:

Esa 66:17 Ceux qui se sanctifient et se purifient dans les jardins, Au milieu desquels ils vont un à un, Qui mangent de la chair de porc, Des choses abominables et des souris, Tous ceux-là périront, dit l’Eternel.

Ils ont conduits aveuglement les hommes vers la perditions de la chair comme des démons vers l’Enfer.

C’est pourquoi dans le royaume, il n’y aura qu’un seul roi, sacrificateur éternel, d’un seul serment pour la nouvelle alliance de Dieu avec les hommes

 

Ps 110:4 L’Eternel l’a juré, et il ne s’en repentira point : Tu es sacrificateur pour toujours, A la manière de Melchisédek.

 

Dans chaque monde de l’univers, un sauveur est destiné suivant l’ordre de Melchisédek. C’est pourquoi le roi de Salem est dit perpétuel. Le sauveur est éternel dans son royaume, et leur nombre est celui de la perpétuité. Le Christ est un renouvellement comme un nouveau jour qui commence avec une étoile au matin.

 

Partager cet article

Repost 0