Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Toucher le pan du manteau

Lu 8:41  Et voici, il vint un homme, nommé Jaïrus, qui était chef de la synagogue. Il se jeta à ses pieds, et le supplia d’entrer dans sa maison,

Lu 8:42  parce qu’il avait une fille unique d’environ douze ans qui se mourait. Pendant que Jésus y allait, il était pressé par la foule.

Lu 8:43  Or, il y avait une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans, et qui avait dépensé tout son bien pour les médecins, sans qu’aucun ait pu la guérir.

Lu 8:44  Elle s’approcha par derrière, et toucha le bord du vêtement de Jésus. Au même instant la perte de sang s’arrêta.

Lu 8:45  Et Jésus dit : Qui m’a touché ? Comme tous s’en défendaient, Pierre et ceux qui étaient avec lui dirent : Maître, la foule t’entoure et te presse, et tu dis: Qui m’a touché ?

Lu 8:46  Mais Jésus répondit : Quelqu’un m’a touché, car j’ai connu qu’une force était sortie de moi.

Lu 8:47  La femme, se voyant découverte, vint toute tremblante se jeter à ses pieds, et déclara devant tout le peuple pourquoi elle l’avait touché, et comment elle avait été guérie à l’instant.

 

Lorsque qu’on saisit quelqu’un par le manteau c’est pour le retenir. Ici, symboliquement, Jésus sens une force qui sort de lui. La femme touche le pan de son manteau pour le tenir dans ses mains et apprécier la texture d’un tissu par exemple, pour le copier. Ou encore pour venir parler avec Jésus.

La métaphore de cette histoire est celle de l’idée retenu qui est de changer de manteau (de vie) pour suivre un autre vie(suivre Jésus).

 

Suivre Jésus

Za 8:23  Ainsi parle l’Eternel des armées : En ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement et diront : Nous irons avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous.

 

Lorsque qu’on saisit quelqu’un par le pan de son manteau, c’est  pour se relever comme une personne courbé qui veut se redresser mais aussi pour suivre quelqu’un.  Et ici dans Zacharie cela ne peut être que suivre le Christ.

 

Le pan du manteau qui se déchire

1Sa 15:26  Samuel dit à Saül : Je ne retournerai point avec toi ; car tu as rejeté la parole de l’Eternel, et l’Eternel te rejette, afin que tu ne sois plus roi sur Israël.

1Sa 15:27  Et comme Samuel se tournait pour s’en aller, Saül le saisit par le pan de son manteau, qui se déchira.

1Sa 15:28  Samuel lui dit : L’Eternel déchire aujourd’hui de dessus toi la royauté d’Israël, et il la donne à un autre, qui est meilleur que toi.

1Sa 15:29  Celui qui est la force d’Israël ne ment point et ne se repent point, car il n’est pas un homme pour se repentir.

 

Lorsqu’une personne ne suit pas une idée ou une règle d’un groupe, elle est rejetée, ou se met en retrait, les liens se déchirent comme le fait un vêtement.

La Bible évoque ceux qui déchirent leur vêtement ou se couvre d’un sac devant le malheur, mais c’est pour changer de manteau de vie. Car devant les problèmes, on change d’objectif comme on retourne sa veste ou on change de vêtements.

 

Couper le pan du manteau

1Sa 24:4  (24-5) Les gens de David lui dirent: Voici le jour où l’Eternel te dit : Je livre ton ennemi entre tes mains ; traite-le comme bon te semblera. David se leva, et coupa doucement le pan du manteau de Saül.

1Sa 24:5  (24-6) Après cela le cœur lui battit, parce qu’il avait coupé le pan du manteau de Saül.

 

…… 

1Sa 24:11  (24-12) Vois, mon père, vois donc le pan de ton manteau dans ma main. Puisque j’ai coupé le pan de ton manteau et que je ne t’ai pas tué, sache et reconnais qu’il n’y a dans ma conduite ni méchanceté ni révolte, et que je n’ai point péché contre toi. Et toi, tu me dresses des embûches, pour m’ôter la vie !

 

L’image des liens d’une personne et de la loi divine, est comme les fils tissés d’un tissus ou d’un vêtement qui protège l’homme de la maladie. C’est comme prendre froid quand on est pas assez couvert. La loi de Dieu est l’habit blanc de l’homme.

 

La  nudité

Eze 16:8  Je passai près de toi, je te regardai, et voici, ton temps était là, le temps des amours. J’étendis sur toi le pan de ma robe, je couvris ta nudité, je te jurai fidélité, je fis alliance avec toi, dit le Seigneur, l’Eternel, et tu fus à moi.

 

Dieu aime son peuple et il l’a couvert de sa loi pour le protéger du mal.

 

Pr 16:33  On jette le sort dans le pan de la robe, Mais toute décision vient de l’Eternel.

 

Rien n’est du au hasard, l’homme choisit la voie droite ou les chemins escarpés, le vêtement ou la nudité mais gare à la décision de l’Eternel.

 

Tirage au sort

Jn 19:23  Les soldats, après avoir crucifié Jésus, prirent ses vêtements, et ils en firent quatre parts, une part pour chaque soldat. Ils prirent aussi sa tunique, qui était sans couture, d’un seul tissu depuis le haut jusqu’en bas.

Jn 19:24  (19-23) Et ils dirent entre eux: (19-24) Ne la déchirons pas, mais tirons au sort à qui elle sera. Cela arriva afin que s’accomplît cette parole de l’Ecriture : Ils se sont partagé mes vêtements, Et ils ont tiré au sort ma tunique. Voilà ce que firent les soldats.

 

La secte romain représenté par les soldats ont partagé le vêtement de Jésus en quatre comme les Evangiles. Mais elle reste d’une seule tunique sans couture grâce à la Bible.

 

Le livre de vie p.66

(20) Au reste, compreniez-vous ce qu’est la tunique de Jésus ? Il est écrit :

Sa tunique était de toutes les couleurs ; elle était sans couture, d’un seul

tissu depuis le haut jusqu’en bas.

L’explication de ceci est donnée par la lecture du Livre. Car, lorsque je lisais l’ancien

testament, je suivais le fil de ce qui était raconté, en m’apercevant que le serviteur de

l’Éternel était représenté depuis le haut jusqu’en bas. C’est pourquoi, il est écrit que

sa tunique est sans couture (sans interruption), d’un seul tissu depuis le haut

jusqu’en bas, car c’est sa généalogie.

 

Chaque fois que l’on lit le livre de vie, on touche le bord du manteau de Jésus et c’est pour cela qu’une force l’envahi. Et la même raison, la lecture de la Bible après celle du livre de vie, renforce les convictions, et les preuves. C’est ainsi que l’on reconnaît le Sauveur sur le chemin d’Emmaüs.

Le partage de la loi de l’alliance entre les lecteurs ou les Elus est comme un fil de lin et l’ensemble en fait le vêtement résistant que porte Jésus…

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :