Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La viande le soir, la manne le matin

Ex 16:12 J’ai entendu les murmures des enfants d’Israël. Dis-leur : Entre les deux soirs vous mangerez de la viande, et au matin vous vous rassasierez de pain ; et vous saurez que je suis l’Eternel, votre Dieu.

 

Le matin est celui du paradis, et le pain est la manne que mangeront les élus, le livre de vie de l’agneau, celui qui a le goût du miel du retour aux origines (l’Eden) de la nature.

 

Le soir est celui de la fin du monde corrompu à la vie, le mondes des morts qui abîme leur corps de nourritures infectes et contre nature(impur).

 

La viande le soir

1Ro 17:6 Les corbeaux lui apportaient du pain et de la viande le matin, et du pain et de la viande le soir, et il buvait de l’eau du torrent.

1Ro 17:7 Mais au bout d’un certain temps le torrent fut à sec, car il n’était point tombé de pluie dans le pays.

 

Les corbeaux, les hommes des ténèbres, ne voient pas ce que leurs actes aboutissent au néant et à la destructions, ils ne voient pas leur propres malheur venir. C’est pour cela que le corbeau est comme un messager qui annonce son propre malheur du monde par ses actions.

 

Elie s’en nourri le soir des derniers temps pour montrer la fin et le matin pour prévenir de ce qui va arriver le soir. Mais la parole de Dieu(pluie) abandonné finit par se tarir comme le torrent des corbeaux.

 

La viande, la nourriture dans la bouche des morts

Esa 22:13 Et voici de la gaîté et de la joie ! On égorge des bœufs et l’on tue des brebis, On mange de la viande et l’on boit du vin : Mangeons et buvons, car demain nous mourrons ! —

 

« Profitons du jour, demain nous mourrons » tel est le viande dans la bouche des morts. Cette nourriture est un message de destruction, sans lendemain, sans horizon, sans espoir, sans délivrance, sans éternité, sans l’Eternel.

 

Ps 78:27 Il fit pleuvoir sur eux la viande comme de la poussière, Et comme le sable des mers les oiseaux ailés ;

Ps 78:30 Ils n’avaient pas satisfait leur désir, Ils avaient encore leur nourriture dans la bouche,

Ps 78:31 Lorsque la colère de Dieu s’éleva contre eux ; Il frappa de mort les plus vigoureux, Il abattit les jeunes hommes d’Israël.

Ps 78:32 Malgré tout cela, ils continuèrent à pécher, Et ne crurent point à ses prodiges.

Ps 78:33 Il consuma leurs jours par la vanité, Et leurs années par une fin soudaine.

Ps 78:34 Quand il les frappait de mort, ils le cherchaient, Ils revenaient et se tournaient vers Dieu ;

Ps 78:35 Ils se souvenaient que Dieu était leur rocher, Que le Dieu Très-Haut était leur libérateur.

Ps 78:36 Mais ils le trompaient de la bouche, Et ils lui mentaient de la langue ;

Ps 78:37 Leur cœur n’était pas ferme envers lui, Et ils n’étaient pas fidèles à son alliance.

Ps 78:38 Toutefois, dans sa miséricorde, il pardonne l’iniquité et ne détruit pas ; Il retient souvent sa colère et ne se livre pas à toute sa fureur.

 

Qui sème le vent récolte la tempête, comme le vent du péché fait lever la colère de Dieu.

Les hommes ont le désir de désobéir à la loi, ils ont voulu manger la viande du sacrifice de la mort. Ils vont être rassasié par l’apocalypse, il vont manger la chair des puissants et des rois.

Ceci est une double interprétation de la viande, celle du péché et de la récompense de la libération.

 

Rassasié de viandes

Job 31:29 Si j’ai été joyeux du malheur de mon ennemi, Si j’ai sauté d’allégresse quand les revers l’ont atteint,

Job 31:30 Moi qui n’ai pas permis à ma langue de pécher, De demander sa mort avec imprécation ;

Job 31:31 Si les gens de ma tente ne disaient pas: Où est celui qui n’a pas été rassasié de sa viande ?

Job 31:32 Si l’étranger passait la nuit dehors, Si je n’ouvrais pas ma porte au voyageur ;

Job 31:33 ¶ Si, comme les hommes, j’ai caché mes transgressions, Et renfermé mes iniquités dans mon sein,

Job 31:34 Parce que j’avais peur de la multitude, Parce que je craignais le mépris des familles, Me tenant à l’écart et n’osant franchir ma porte …

 

La mort de son ennemi qui nous libère du joug, est une libération .Comme un met dont on se rassasie. Si nous mangeons la viande putréfié du péché pendant les ténèbres, nous mangerons la viande de vaincu à la délivrance.

 

La viande des idoles

Esa 44:16 Il brûle au feu la moitié de son bois, Avec cette moitié il cuit de la viande, Il apprête un rôti, et se rassasie ; Il se chauffe aussi, et dit: Ha ! Ha ! Je me chauffe, je vois la flamme !

Esa 44:17 Et avec le reste il fait un dieu, son idole, Il se prosterne devant elle, il l’adore, il l’invoque, Et s’écrie : Sauve-moi ! Car tu es mon dieu !

Esa 44:18 Ils n’ont ni intelligence, ni entendement, Car on leur a fermé les yeux pour qu’ils ne voient point, Et le cœur pour qu’ils ne comprennent point.

Esa 44:19 Il ne rentre pas en lui-même, Et il n’a ni l’intelligence, ni le bon sens de dire: J’en ai brûlé une moitié au feu, J’ai cuit du pain sur les charbons, J’ai rôti de la viande et je l’ai mangée ; Et avec le reste je ferais une abomination ! Je me prosternerais devant un morceau de bois !

 

La viande dans la chaudière des villes

Mic 3:1 ¶ Je dis : Ecoutez, chefs de Jacob, Et princes de la maison d’Israël ! N’est-ce pas à vous à connaître la justice ?

Mic 3:2 Vous haïssez le bien et vous aimez le mal ; Vous leur arrachez la peau et la chair de dessus les os.

Mic 3:3 Ils dévorent la chair de mon peuple, Lui arrachent la peau, Et lui brisent les os ; Ils le mettent en pièces comme ce qu’on cuit dans un pot, Comme de la viande dans une chaudière.

 

Jacob est celui qui s’est vêtu du manteau de poil pour mentir, les chefs qui se sont servis de la crédulité en utilisant les religions. Ils ont arraché la chair des hommes et leur ont arraché la vie, il les ont cuits dans un feu étranger à celui de l’Eternel.

 

Eze 11:11 La ville ne sera pas pour vous une chaudière, Et vous ne serez pas la viande au milieu d’elle : C’est sur la frontière d’Israël que je vous jugerai.

 

Le feu étranger de la vie, est celui qui brûlent les hommes pour des profits économiques, pour une croissance, pour des ambitions titanesques qui élime la planète. Mais le feu nucléaire de la fin ne sera pas celui des élus, ils se retournera contre ses créateurs. Les villes puissantes deviendront comme des chaudières atomiques.

 

La viande est le symbole matériel pour les impies, une nourriture venant de la mort d’une victime pour de l’argent.Elle vient du péché, des idoles, de l’exploitation des enfants de Dieu.

Mais elle est aussi le met de la victoire des élus, qui voient ceux qui les ont traités comme des esclaves, se retrouvé dans la grande boucherie d’Armaguedon.

La viande vient du sacrifice des animaux que l’on mange. Et en cette fin des temps, nous mangeons des viandes par abus et sans peine pour les animaux , plutôt que de se tourner vers cinq fruits et légumes par jour. L’homme n’est pas un carnivore, sa santé est celle aussi de son âme.

Tag(s) : #La nourriture

Partager cet article

Repost 0