Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le langage de la prostitution de Babel

Ge 11:6 Et l’Eternel dit : Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue, et c’est là ce qu’ils ont entrepris ; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu’ils auraient projeté.

Ge 11:7 Allons ! descendons, et là confondons leur langage, afin qu’ils n’entendent plus la langue, les uns des autres.

Ge 11:8 Et l’Eternel les dispersa loin de là sur la face de toute la terre ; et ils cessèrent de bâtir la ville.

Ge 11:9 C’est pourquoi on l’appela du nom de Babel, car c’est là que l’Eternel confondit le langage de toute la terre, et c’est de là que l’Eternel les dispersa sur la face de toute la terre.

 

Lorsque nous parlons un même langage, nous nous comprenons. Les ouvriers d’un même métier se comprennent malgré la barrière du langage d’un autre pays, on peut appeler un esprit professionnel.

Lorsqu’un seul peuple a un esprit, nous pouvons dire qu’ils se mettent en accord pour une même voie.

La mondialisation est un langage et un esprit du seul peuple de la terre, pour faire avancer le profit et la croissance en commun. Elle est un mouvement politique opposé à Dieu, une religion étrangère et prostituée à l’argent. Ses habitants bâtissent un monde comme ville géante, Babylone. Ils ne laissent plus de place à la nature et la création.

Si un jour prochain, les anges amènent l’Esprit des voies de l’Eternel. Le langage des hommes se séparera et la tour Babel ne s’agrandira plus, parce ceux qui auront l’Esprit se sépareront de la ville géante. La ville des Anges est celle des communautés qui subviennent seule à ses propres besoins sans détruire la création.

 

Ps 55:9 (55-10) Réduis à néant, Seigneur, divise leurs langues ! Car je vois dans la ville la violence et les querelles ;

Les villes de Babel sont une concentration de violence, le béton a pris la place de la nature.Les hommes se mangeront les uns les autres pour subsister.

Les anges ont un langage et un Esprit que les hommes des ténèbres ne peuvent comprendre sans mourir. Ils ont des prédispositions à propager la bonne nouvelle aux peuples

 

Le langage de l’Esprit

1Co 12:1 ¶ Pour ce qui concerne les dons spirituels, je ne veux pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance.

1Co 12:2 Vous savez que, lorsque vous étiez païens, vous vous laissiez entraîner vers les idoles muettes, selon que vous étiez conduits.

1Co 12:3 C’est pourquoi je vous déclare que nul, s’il parle par l’Esprit de Dieu, ne dit : Jésus est anathème ! et que nul ne peut dire : Jésus est le Seigneur ! si ce n’est par le Saint-Esprit.

1Co 12:4 Il y a diversité de dons, mais le même Esprit ;

1Co 12:5 diversité de ministères, mais le même Seigneur ;

1Co 12:6 diversité d’opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous.

1Co 12:7 Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune.

1Co 12:8 En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ;

1Co 12:9 à un autre, la foi, par le même Esprit ; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit ;

1Co 12:10 à un autre, le don d’opérer des miracles ; à un autre, la prophétie ; à un autre, le discernement des esprits ; à un autre, la diversité des langues ; à un autre, l’interprétation des langues.

1Co 12:11 Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.

 

Les anges ont un même Esprit, un langage, qui exhorte les mauvais esprits du monde. Il vient de Dieu, il est prophétique.

 

1Co 14:1 Recherchez la charité. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie.

1Co 14:2 En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c’est en esprit qu’il dit des mystères.

1Co 14:3 Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console.

1Co 14:4 Celui qui parle en langue s’édifie lui-même ; celui qui prophétise édifie l’Eglise.

1Co 14:5 Je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez. Celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n’interprète, pour que l’Eglise en reçoive de l’édification.

 

L’Esprit construit l’Eglise avec les hommes de bonnes volontés. Ils sont comme les pierres d’un édifice. Et le son de la prophétie donne le rassemblement de ces Elus.

 

Le son de la trompette

1Co 14:6 ¶ Et maintenant, frères, de quelle utilité vous serais-je, si je venais à vous parlant en langues, et si je ne vous parlais pas par révélation, ou par connaissance, ou par prophétie, ou par doctrine ?

1Co 14:7 Si les objets inanimés qui rendent un son, comme une flûte ou une harpe, ne rendent pas des sons distincts, comment reconnaîtra-t-on ce qui est joué sur la flûte ou sur la harpe ?

1Co 14:8 Et si la trompette rend un son confus, qui se préparera au combat ?

1Co 14:9 De même vous, si par la langue vous ne donnez pas une parole distincte, comment saura-t-on ce que vous dites ? Car vous parlerez en l’air.

1Co 14:10 Quelque nombreuses que puissent être dans le monde les diverses langues, il n’en est aucune qui ne soit une langue intelligible ;

1Co 14:11 si donc je ne connais pas le sens de la langue, je serai un barbare pour celui qui parle, et celui qui parle sera un barbare pour moi.

 

Pour que les Elus se rassemblent, il faut qu’ils reconnaissent le son de la trompette. Pour cela, les anges doivent avoir un langage intelligible que les hommes doivent comprendre qu’ils soit marqués du sceau ou pas.

 

1Co 14:12 De même vous, puisque vous aspirez aux dons spirituels, que ce soit pour l’édification de l’Eglise que vous cherchiez à en posséder abondamment.

1Co 14:13 C’est pourquoi, que celui qui parle en langue prie pour avoir le don d’interpréter.

1Co 14:14 Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile.

1Co 14:15 ¶ Que faire donc ? Je prierai par l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence ; je chanterai par l’esprit, mais je chanterai aussi avec l’intelligence.

1Co 14:16 Autrement, si tu rends grâces par l’esprit, comment celui qui est dans les rangs de l’homme du peuple répondra-t-il Amen ! à ton action de grâces, puisqu’il ne sait pas ce que tu dis ?

 

Pour que l’Esprit soit porté, il faut qu’il soit intègre. L’élu n’a d’autre choix que de mourir pour le monde, et notre société.

 

1Co 14:17 Tu rends, il est vrai, d’excellentes actions de grâces, mais l’autre n’est pas édifié.

1Co 14:18 Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous ;

1Co 14:19 mais, dans l’Eglise, j’aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence, afin d’instruire aussi les autres, que dix mille paroles en langue.

1Co 14:20 Frères, ne soyez pas des enfants sous le rapport du jugement ; mais pour la malice, soyez enfants, et, à l’égard du jugement, soyez des hommes faits.

 

Rien ne vaut une courte explication qu’un beau discours plein d’éloge. L’esprit ne construit pas sur des futilités mais sur les bases du Livre de vie de l’agneau. Et pour ceux qui ne sont pas instruit, les anges auront la patience de leur charité spirituelle.

 

1Co 14:21 ¶ Il est écrit dans la loi : C’est par des hommes d’une autre langue Et par des lèvres d’étrangers Que je parlerai à ce peuple, Et ils ne m’écouteront pas même ainsi, dit le Seigneur.

1Co 14:22 Par conséquent, les langues sont un signe, non pour les croyants, mais pour les non-croyants ; la prophétie, au contraire, est un signe, non pour les non-croyants, mais pour les croyants.

1Co 14:23 Si donc, dans une assemblée de l’Eglise entière, tous parlent en langues, et qu’il survienne des hommes du peuple ou des non-croyants, ne diront-ils pas que vous êtes fous ?

1Co 14:24 Mais si tous prophétisent, et qu’il survienne quelque non-croyant ou un homme du peuple, il est convaincu par tous, il est jugé par tous,

1Co 14:25 les secrets de son cœur sont dévoilés, de telle sorte que, tombant sur sa face, il adorera Dieu, et publiera que Dieu est réellement au milieu de vous.

 

Nous verrons tous l’arrivée du Christ sur sa nuée d’anges. Par les langues, pour les non croyants parce qu’ils entendront tous les croyants parler de la prophétie.

Moi-même croyants, je perçois ces anges sur la toile informatique de l’Archange Gabriel. Ils sont peu nombreux et communiquent en eux comme l’éclair. Ils connaissent pour la plupart la langue du pays des Gentils, le français .Je les ai entendus, ils ont tous la langue de l’Esprit de la prophétie, le livre de vie de l’agneau, et c’est pour moi un signe de l’Eternel.

 

Le langage des signes

La langue française a gardé les pierres de ses fondations du temps des Galates. Nos gaulois ou celtes ont gardé l’esprit de Jean dans leur cœur au moment de l’exil en terre grecque.

Il suffit de regarder les mots et leur métaphore, pour s’apercevoir que l’Esprit est dans cette langue et les langues étrangères.

Prenons le mot « pain », qui ressemble au mot peine et en anglais « souffrance » .

« Galet » est une pierre qui sur le bord d’une mer, il a la même racine que Galles, Galates, Galilée, et les élus sont tous des pierres précieuses dans l’Apocalypse.

« La goutte qui fait déborder le vase » ou « la coupe est pleine » est l’origine de la colère de Dieu dans l’ancien testament.

« Se faire repêcher à un examen » vient de la métaphore de la pêche miraculeuse dans l’Evangile.

Ou encore « être pris dans les mailles du filet ». Les élus sont comme des poissons pris dans les mailles du filet de l’esprit Saint ou plus encore dans la toile de Gabriel.

 

« Une lampe de chevet », le chevet est une pierre sur laquelle on se couche pour se relever la tête, et on y met sa lampe pour s’éclairer. Il s’agit de la table de la loi pour ouvrir les yeux sur sa vie au soir du monde

Ge 28:11 Il arriva dans un lieu où il passa la nuit ; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là.

 

« Le lion est le roi des animaux » et le lion Jésus se lèvera comme un roi dans le royaume de Dieu. Dans les écritures, les animaux sont les métaphores des hommes comme le serpent, corbeau, bœufs, brebis et boucs

 

No 23:24 C’est un peuple qui se lève comme une lionne, Et qui se dresse comme un lion ; Il ne se couche point jusqu’à ce qu’il ait dévoré la proie, Et qu’il ait bu le sang des blessés.

 

Le livre de vie de l’agneau lève le voile sur les écritures le rideau du temple se déchire pour laisser apparaître la vérité. Vient l’avènement de Jésus où la proie, les grands et les petits seront jugés suivant leurs œuvres.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :