Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les simulacres

Esa 1:10 ¶  Ecoutez la parole de l’Eternel, chefs de Sodome ! Prête l’oreille à la loi de notre Dieu, peuple de Gomorrhe !

Esa 1:11  Qu’ai-je affaire de la multitude de vos sacrifices ? dit l’Eternel. Je suis rassasié des holocaustes de béliers et de la graisse des veaux ; Je ne prends point plaisir au sang des taureaux, des brebis et des boucs.

Esa 1:12  Quand vous venez vous présenter devant moi, Qui vous demande de souiller mes parvis ?

Esa 1:13  Cessez d’apporter de vaines offrandes : J’ai en horreur l’encens, Les nouvelles lunes, les sabbats et les assemblées ; Je ne puis voir le crime s’associer aux solennités.

Esa 1:14  Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes ; Elles me sont à charge ; Je suis las de les supporter.

Esa 1:15  Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux ; Quand vous multipliez les prières, je n’écoute pas : Vos mains sont pleines de sang.

 

Dieu dans Isaïe reproche aux hommes de faire des sacrifices d’animaux. Ils ont appliqué bêtement comme des veaux, des simulacres devant soi disant l’Eternel. Les écritures ne leur était pas destinés, ils n’avait pas l’Esprit.

Leurs villes comme Sodome était perverti, elles s’éloignaient de la vie et de la morale. Aujourd’hui, nos ville sont semblable à Sodome et Gomorrhe, les parvis sont jonché d’idoles , de monuments. Et Nous sommes sous le joug des gouvernements et de leurs lois.

 

Le livre de vie p.81

(7) J’ajoute à cela que ce n’est point lorsqu’on se blanchit en faisant des simulacres de sainteté que l’on attire les faveurs du Père, mais seulement en pratiquant Sa loi et non celles des hommes, en s’en remettant à Lui et non aux grands ; sinon on prêche l’hypocrisie pour en faire l’air que l’on respire. Je dis que quiconque approuve les ordonnances de la loi et y déroge termine ses jours ; parce que mieux vaut pratiquer la loi des hommes et ignorer la loi de Dieu, que d’évoquer cette dernière et agir contrairement à Sa volonté.

 

Les idolâtres

Le livre de vie p.58

Les idolâtres

(20) Prenez garde, car quiconque craint l’homme ne craint pas la parole de Dieu. Et aujourd’hui celui qui continuera à donner des pouvoirs à l’homme, en lui accordant une quelconque suprématie sur ses semblables, ne peut être digne du peuple de Dieu. Lorsqu’on est de Dieu et que l’on marche avec lui, on n’a rien à craindre. Mais le danger est grand quand on n’est pas de son côté et que l’on n’a que des hommes élevés pour secours et refuge. D’où une peur certaine qui engendre les stupides adorateurs de statues et de fétiches, ainsi que les superstitieux. Et quoi ! Une statue de terre cuite ou d’or, aurait-elle plus de pouvoirs que si elle était fabriquée avec des excréments de boeufs ? La matière est la matière, et ceux qui adorent les statues sont des impies ! Aussi, ceux qui se tournent vers les idoles et placent leur salut en elles feraient mieux de ne jamais prononcer le nom du Tout-Puissant qui abomine de tels hommes et leurs simulacres hypocrites ! J’ai cette race en dégoût, et Dieu a effacé leurs noms du livre de vie. Depuis toujours ils sont rejetés de Dieu, car il est écrit dans les psaumes :

Leurs idoles sont de l’argent et de l’or,

Elles sont l’ouvrage de la main des hommes.

Elles ont une bouche et ne parlent point,

Elles ont des yeux et ne voient point,

Elles ont des oreilles et n’entendent point,

Elles ont un nez et ne sentent point,

Elles ont des mains et ne touchent point,

Des pieds et ne marchent point,

Elles ne produisent aucun son dans leur gosier.

Ils leur ressemblent ceux qui les fabriquent,

Tous ceux qui se confient en elles.

 

Les enterrements

Le livre de vie p.420

(98) Dans mon sanctuaire, vos morts ne seront pas morts, car je garderai leur

âme pour la vie éternelle. Aussi, vous conduirez discrètement leur corps à leur

dernière demeure, sans faire de spectacle ni de cérémonie.

 

Je cite l’enterrement de Moise pour exemple, il n’a été fait aucune cérémonie à sa mort. Personne n’en connaît l’endroit exacte, c’est écrit dans l’ancien testament.

 

Laisser les mort enterrer les morts

Lu 9 :57 ¶  Pendant qu’ils étaient en chemin, un homme lui dit : Seigneur, je te suivrai partout où tu iras.

Lu 9 :58  Jésus lui répondit : Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids : mais le Fils de l’homme n’a pas un lieu où il puisse reposer sa tête.

Lu 9 :59  Il dit à un autre : Suis-moi. Et il répondit : Seigneur, permets-moi d’aller d’abord ensevelir mon père.

Lu 9 :60  Mais Jésus lui dit : Laisse les morts ensevelir leurs morts ; et toi, va annoncer le royaume de Dieu.

Lu 9 :61  Un autre dit : Je te suivrai, Seigneur, mais permets-moi d’aller d’abord prendre congé de ceux de ma maison.

Lu 9 :62  Jésus lui répondit : Quiconque met la main à la charrue, et regarde en arrière, n’est pas propre au royaume de Dieu.

 

Livre de vie p.55

Le réveil des élus

(8) Mais, vous connaissant, je sais que vous avez le sentiment que tout ce qui a trait à l’univers de Dieu, à son fils unique, aux mondes antérieurs, aux êtres vivants et aux comportements est déjà connu de tous ; alors qu’en vérité vous êtes dans les ténèbres pour tout. C’est pourquoi Jésus dit à ses disciples :

Laissez les morts enterrer leurs morts.

Cette simple parole de Jésus montre à l’évidence que les hommes sont morts sans la connaissance de la vérité ; et que c’est de ce genre de mort dont ils doivent ressusciter au dernier jour. Ce dernier jour est celui du renouvellement de toutes choses, précédant la venue du royaume de Dieu. Mais au sujet de cette résurrection annoncée, les prêtres de Rome vous firent croire que tous ceux qui moururent depuis les origines sortiraient tous ensemble, comme un seul, de leur tombeau pour se congratuler sur les places publiques... Lorsqu’on sait qu’un mort redevient poussière, peut-on imaginer un tel spectacle ?

 

Participer aux enterrements est participer aux religions étrangères à Dieu, ils sont des prières collectives .Il vaut mieux se faire enterrer discrètement sans un mot.

Le devoir de mémoire est un insulte à l’homme, il sert l’iniquité et l’idolâtrie. Enterrez vos morts dans l’anonymat et à l’écart de tous de peur qu’il ne deviennent comme des faux dieux à cause de leur tombe.

 

Les prières collectives

La relation avec Dieu est unique, nous sommes chacun la demeure de Dieu, la prière est par conséquent personnel. Elle doit venir du cœur, comment collectivement voulez vous que chacun prie ?

 

Mt 6:6  Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

 

Les prières collective servent les hypocrites, qui cache leur nature au yeux de tous, en montrant des gesticulations prohibitives de leur orgueil.

 

Le livre de vie p.58

(31) J’ai expliqué qu’il ne peut y avoir d’autre religion que celle qui consiste à pratiquer les règles que Dieu a placées dans le coeur de l’homme en le créant. Ces règles sont la loi formée avec les règles du bon sens et de la sagesse qui imposent d’elles-mêmes le plus grand respect pour tout ce que Dieu a créé. Sans lire la loi de Moïse, ne savez-vous point de vous-même qu’il est honteux et mauvais de faire la guerre, de mentir, de s’enrichir, de convoiter ce qui est à autrui, de dérober, d’opprimer son prochain, d’être médisant, de commettre l’adultère, de répudier, de violer, de détruire, de tuer ? Je ne vais point ici répéter toute la loi de Moïse ; pourtant ceux qui voient une autre religion pour l’homme, qui consisterait à faire des simulacres et des simagrées pour attirer les faveurs du Père, sont forcément ceux qui transgressent ouvertement ses règles ! Qui alors de ces sectes ou de ceux qui  suivent le Fils de l’homme peut attirer les faveurs de Dieu ? Là encore, examinez et choisissez.

 

Les prières collectives sont inutiles et futiles, elles ne servent pas Dieu, il en a horreur.

 

La vie dans le sanctuaire sans cérémonies

Le livre de vie p.352

(19) Lorsque le livre de vie aura fait s’envoler le mot scientifique et le mot religieux de vos pensées, vous serez débarrassés de ce qui vous faisait interpréter tout à l’envers. Alors les oeuvres de l’Éternel vous apparaîtront dans la clarté, et vous ne les confondrez plus avec les oeuvres humaines. Vous saurez ainsi que vos rapports avec le Créateur doivent être ceux des enfants avec leur père, et dépourvus de cérémonies et de simagrées. La lumière sera en vous et vous permettra de discerner parfaitement les valeurs de l’existence. Ne regrettez donc pas d’avoir longtemps séjourné dans l’obscurité avant de naître à nouveau de l’esprit, parce que la durée des ténèbres est aussi un temps de préparation à la résurrection.

 

Le livre de vie p.437

(14) Seul Dieu rapproche et unit ses enfants. Par conséquent, vous devrez abandonner vos anciennes traditions sur le mariage, car ceux qui mariaient les jeunes gens, en faisant de cet usage une source de profit, ne firent que des simulacres pour leur vendre Dieu... et le droit de vivre avec la personne de leur choix. Ainsi, de votre naissance, qui était pour eux une source de profit, jusqu’à votre mariage et à votre mort, qui en étaient d’autres, ils ne vous lâchaient point ! Ils décidaient de tout à votre place, et s’il était possible jusqu’au nombre de vos enfants. Vous appartenez à Dieu et non à ceux qui tiraient profit des hommes. C’est d’ailleurs pour ces raisons, et parce qu’il est difficile de fonder une famille dans un tel monde où tout s’y oppose, que Jésus dit qu’à la résurrection les hommes ne prendront point de femmes ni les femmes de mari. Cela signifie que désormais il n’y aura plus de mariage tels ceux que vous pratiquiez, mais uniquement des unions libres faites devant l’Éternel et selon Sa loi.

 

 Le livre de vie p.413  - La loi universelle

(9) Ma Terre devant rester mon sanctuaire et celui de mes enfants bien-aimés,vous chasserez également ceux qui s’adonneront à des rites, comme les cérémonies,les pèlerinages, les processions, les célébrations commémoratives, les incantations,et les prières collectives

Partager cet article

Repost 0